Spectacles et musiques du monde

A la une

Jacques Toubon "Je dois vous dire"

Rencontre avec Jacques Toubon autour de son livre : Je dois vous dire, Nos droits sont en danger (Stock, 2022) le Mercredi 5 octobre 2022 à 19h00 à l’ACB et en direct Facebook

Théâtre de la Ville - Mahsa & Marjan Vahdat

Le 08 Octobre 2022 - Les Abbesses

Elise & the sugarsweet

le 6 Octobre 2022 au New Morning à Paris

Bruce Sunpie Barnes au Musée du Quai Branly

Jeudi 6 octobre, 20h au au Théâtre Claude Lévi-Strauss , dans le cadre de l’exposition Black Indians de La Nouvelle-Orléans

Musée du Quai Branly - Jacques Chirac

Exposition Black Indians de La Nouvelle-Orléans du 04 Octobre 2022 au 15 Janvier 2023 au Théâtre Claude Lévi-Strauss

Chimène Badi chante Piaf

Dimanche 2 octobre à La maison des arts à Le Plessis-Robinson 92350

MONTANARO

1 Octobre 2022 "CORRENS FESTEJADA" musique, philosophie, contes, danse

YOM

le 21 Octobre 2022 à La Scala Paris le 22 octobre 2022 à La Scala Provence à Avignon

Zayen

Dimanche 09 Octobre 2022 à 16h00 à Le Point Fort d’Aubervilliers / ENTRÉE LIBRE

Slimane Azem

Hommage à Slimane Azem , le Samedi 12 Novembre 2022 au Rocher de Palmer à Cenon

KATIA GUERREIRO

Le Vendredi 21 Octobre à 20h30 au Rocher de Palmer à Cenon

GISÈLE HALIMI - UNE FAROUCHE LIBERTÉ

UNE FAROUCHE LIBERTÉ Mise en scène de Léna Paugam du 11 octobre au 21 décembre 2022 à LA SCALA PARIS avec ARIANE ASCARIDE ET PHILIPPINE PIERRE BROSSOLETTE

Mélissa Laveaux

Mardi 11 octobre 2022 à 20h au Théâtre Chevilly-Larue

BOOGIE BALAGAN

Le Jeudi 10 Novembre 2022 au New Morning à Paris

Festival Les Internationales de la Guitare

Du 16 Septembre 2022 au 19 Octobre 2022 à Montpellier

Black Legends

spectacle musical qui rend hommage à la musique noire américaine à partir du 29 septembre 2022

SAMIRA BRAHMIA

en concert en octobre 2022

Bonga

le Jeudi 6 octobre 2022 à Marseille

JUAN CARMONA

le 7 octobre 2022 au Cabaret Sauvage.

Robert Guédiguian

« Carte blanche » à Robert Guédiguian, invité d’honneur de la 18e édition du festival Cinémondes Du 7 au 9 octobre 2022

Youssou N’Dour

le Vendredi 7 octobre 2022 à Marseille

Oumou Sangaré

le Samedi 8 octobre 2022 à Marseille

3MA

Le Vendredi 04 Novembre 2022 au New Morning, Paris

Magic Malik Ka-Frobeat

Samedi 1 Octobre 2022 au Pan Piper à Paris

Ablaye Cissoko & Cyrille Brotto

Le 15 Octobre 2022 au Pan Piper à Paris

Chico César

Le 14 Octobre au Café de la danse - Paris

Patrick Labesse

Journaliste

La Cabane du Monde rend hommage à Papa Wemba

Projection exceptionnelle
le Vendredi 29 Avril 2016 à 15h

"Papa Wemba Fula-Ngenge", un film réalisé par Philippe Rouget & François Bensignor (2000).
Entrée libre

" Il brillait comme un phare pour tous les Congolais, qui ont fait de lui un roi. Figure de proue de la suave et dansante rumba congolaise, la bande-son des indépendances africaines au début des années 1960, Papa Wemba était l’une star en Afrique et en Occident. Le chanteur est décédé à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire, le 24 avril. Il avait 66 ans."


ACTUS DE LA CABANE DU MONDE DU ROCHER DE PALMER

À la Cabane du monde ou hors les murs, installés dans des transats, on (re)découvre l’histoire et la modernité musicale de territoires au son des musiques du monde.




Parcours d’un passionné de Musiques : Patrick Labesse entretien avec Brice Gérard


Patrick Labesse, responsable de la Cabane du Monde au Rocher de Palmer à Cenon, ( agglomération bordelaise) et collaborateur du journal Le Monde, présente sa trajectoire professionnelle et son rapport aux musiques du monde.

La Cabane du Monde au Rocher de Palmer : http://www.lerocherdepalmer.fr/cabanedumonde/

Je suis arrivé aux musiques du monde à travers la salsa, dans les années 1970.

J’ai craqué pour ces musiques alors que je faisais des études de droit et que je fréquentais des soirées animées par des étudiants antillais ou africains. Parmi ces étudiants il y avait par exemple un étudiant qui jouait de la trompette et qui m’a fait découvrir la musique caribéenne. Il écoutait une émission sur France Inter, Bananas, qui passait à une heure de grande écoute.

J’ai ensuite glissé vers le reggae (que j’ai découvert à Londres à l’occasion de séjours linguistiques), j’ai moi-même joué des percussions à Clermont-Ferrand (ville très importante alors pour le reggae), dans un groupe de reggae qui tournait hors de la région, on a par exemple fait la première partie de Gilberto Gil.

Après mes études de droit, j’ai passé le concours pour être discothécaire, c’est-à-dire responsable du rayon musique dans une médiathèque. J’ai pris mon premier poste à Dieppe, où j’ai apporté avec moi ma discothèque de reggae qui était déjà importante, environ 350 disques vinyle.

Je me suis ensuite intéressé à l’Afrique, où je suis beaucoup allé, notamment l’Afrique francophone. Puis tout s’est ouvert progressivement, je me suis aussi intéressé à l’Amérique latine.

Progressivement, tout en écoutant, je me suis mis à lire, à me documenter. Quand j’étais sur mon deuxième poste de discothécaire, à Massy en banlieue parisienne, j’ai rencontré quelqu’un qui présentait le Guide du compact disc, c’était le début des CD, au début des années 1990. Il s’agissait d’un guide sélectif, tous genres confondus, avec des notes rédigées par un journaliste, ils cherchaient un collaborateur.

J’ai donc quitté la fonction publique territoriale, j’ai travaillé avec ce monsieur, il avait une revue à petit tirage, il s’intéressait aux nouvelles technologies du son et de l’image et j’étais responsable de la partie recensement des CD : j’étais en relation avec les maisons qui nous envoyaient des disques, je faisais rentrer les titres dans une base de données, je gérais une liste de journalistes spécialisés, etc.

J’ai commencé à écrire sur ces musiques dites du monde, d’abord des petites notes de deux ou trois phrases, et parmi les journalistes avec qui je collaborais, l’un travaillait au Centre d’information du rock, il éditait des ouvrages, des outils pratiques.

Ce journaliste a eu l’idée de créer une rubrique World dans une revue professionnelle pour producteurs, diffuseurs, etc., qui s’appelait Yaourt, c’était la pleine époque de la world music, donc j’en suis devenu responsable.

Dans ce milieu, votre nom circule, vous êtes sollicité, et donc j’ai collaboré à de nombreux supports. Je me souviens aussi que pendant un festival en Corse , j’ai rencontré la chef de rubrique du journal Le Monde, pour qui j’ai fait plusieurs textes, par exemple pour couvrir la fête de la musique au Sénégal.

Quand cette personne a quitté ses fonctions pendant un certain temps, je l’ai remplacée, puis j’ai collaboré avec elle après son retour.

Depuis 1995 je collabore donc avec Le Monde, pour qui j’écris toujours des piges – mais le journal n’a pas créé de poste exclusivement pour les musiques du monde, qui sont considérées comme une niche.

J’ai ouvert mon champ d’investigation, j’ai fait partie de jurys, Babel Med Music par exemple. Je continue avec certains, comme le jury de l’Académie Charles Cros (rubrique Musiques du monde).

J’étais venu à Bordeaux à différentes reprises, pour couvrir des événements, par exemple le carnaval des deux rives. Dans le cadre de l’association Musique de nuit, Patrick Duval a eu l’idée de créer des Siestes musicales (on écoute des disques et on les commente).

Il m’a sollicité plusieurs fois pour ces Siestes, puis, au moment de la création du Rocher de Palmer, il a voulu fonder un lieu de documentation pour les musiques du monde et m’a proposé d’en prendre la responsabilité.

J’ai quitté Paris, où j’avais ma vie, ma vie musicale (des concerts pratiquement tous les soirs). Je continue ici, à Bordeaux, mes activités journalistiques, mais depuis septembre 2010 je travaille quatre jours par semaine au Rocher de Palmer.

Brice Gérard et Patrick Labesse

Je voyage moins qu’avant, mais j’ai découvert une faculté de transmettre et un vrai travail de médiation culturelle (je travaille avec des associations qui gèrent des populations fragiles, par exemple des personnes handicapées).

C’est passionnant, ce qu’on peut apporter avec quelques notes de musique, quelques propos, les gens sortent de la séance avec le sourire. Par exemple récemment j’ai reçu des personnes âgées pour leur faire découvrir de la rumba congolaise, elles sont parties enchantées, elles ignoraient tout avant ce petit voyage au Congo.

Plus généralement, mon travail concerne les musiques du monde, je maîtrise dans l’ensemble, mais j’apprends tous les jours, je suis obligé de rester très humble.

J’ai donc le privilège de faire ce métier où on s’enrichit tous les jours, même à Bordeaux, où la curiosité pour les musiques d’ailleurs n’est pas très développée (contrairement au rock par exemple).

Propos recueillis par Brice Gérard en septembre 2015 au Rocher de Palmer.


Reportage Samedi 26 septembre 2015 - Nuit blanche anniversaire

© Salah Mansouri

18:00 / Présentation de saison sept-déc 2015 Avec Patrick Duval et Patrick Labesse, les coups de cœur de la saison du Rocher de Palmer  !

Alain Juppé avec Patrick Labesse


Patrick Duval et Patrick Labesse



Patrick Labesse et Aziz Sahmaoui au Visa For Music 2015 à Rabat , Maroc


Carte Blanche Sacem 2009 - Les Escales

Titi Robin, Patrick Labesse & Majid Bekkas © Salah Mansouri



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2022 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2022 | AGENDA 2023 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES