Spectacles et musiques du monde

A la une

Pierre Rabhi est décédé

Le fondateur du mouvement Colibris , écrivain et figure de l’agroécologie Pierre Rabhi est décédé le 4 Décembre 2021

Amir Amir

le 6 Décembre 2021 à 19h à la Cité internationale des arts à Paris

Théâtre National de Chaillot

Navdhara India Dance Theatre / Ashley Lobo - A Passage to Bollywood du 11 au 25 Décembre 2021

Rima TAWIL

le 17 janvier 2022 à 20h30 à la Salle Gaveau à Paris

Abdelkader Chaou

le vendredi 17 et samedi 18 décembre 2021 au Centre Culturel Algérien

Joséphine Baker au Panthéon

Joséphine Baker entrera au Panthéon le 30 Novembre 2021

Angelique Kidjo

En concert en Décembre 2021

Angelique Kidjo

En concert en Novembre 2021

YOM

Lundi 6 Décembre 2021 à 20h au Theatre de l’Athénée à Paris

KOUM TARA

KOUM TARA se produira pour la première fois à PARIS le Samedi 11 Décembre 2021 au Centre Culturel Algérien

CIRQUE MANDINGUE

Le 5 Décembre 2021 à 17H au Cabaret Sauvage

MYRIAM BELDI

le 15 Décembre 2021 au New Morning

LISA SPADA - LET’S GET TOGETHER

Let’s Get Together vous présentera une édition « Electric Soul » Le Vendredi 10 Décembre 2021 au New Morning

L’Alba

les 7 et 8 Décembre 2021 au Studio de l’Ermitage à Paris

Stelios Petrakis

Vendredi 10 décembre 2021 à la Cité de la musique à Paris

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

En concert en Décembre 2021

ROBERTO ALAGNA

Vendredi 10 décembre 2021 à 20h30 à la Salle Gaveau à Paris

Jordi Savall

Jeudi 9 décembre 2021 à 20h30 à la Salle Gaveau à Paris

SOUAD MASSI

le 04 décembre 2021 à 20h30 à La Seine Musicale à Paris

Bombino

concerts

concerts


biographie

Né en 1980 dans un camp de nomades près de ce point stratégique, le jeune guitariste et auteur-compositeur Omara "Bombino" Moctar a été élevé dans la tradition Touareg durant la période de luttes armées pour l’indépendance de ce peuple soumis une violente répression des forces gouvernementales.

Les improvisations hypnotiques de Bombino capturent cet esprit de résistance et de rebellion. Ils font écho aux riffs de guitares rappellant ses compatriotes Africains Tinariwen et Ali Farka Touré sans oublier le rock et le blues de Jimi Hendrix, John Lee Hooker et Jimmy Page.

Déjà considéré comme une star dans la communauté touareg, Bombino va, grâce à la sortie d’Agadez sur le label Cumbancha (18 avril en Europe et 19 avril en Amérique du Nord), pouvoir donner une envergure internationale à sa carriere, celle d’un des meilleurs jeunes guitaristes Africains.

A tout juste trente ans, Bombino a acquis une grande renommée à travers le Sahara grâce à son jeu de guitare stupéfiant. Ses cassettes pirates s’échangent localement entre fans à prix d’or.

Certains des premiers enregistrements live de Bombino ont d’ailleurs fait leur chemin jusqu’aux mains d’amateurs éclairés en occident, et c’est ainsi qu’en 2006 Bombino voyage en Californie avec le groupe Tidawt pour enregistrer avec Keith Richards et Charlie Watts des Rolling Stones. Bombino a même servi de guide à Angelina Jolie dans la région lors de sa visite il y a quelques années.

Enfant, Bombino grandit dans un mode de vie nomade typique des coutumes touareg, mais sa vie est perturbée alors qu’il a 12 ans à peine quand sa famille doit fuir vers Tamanrasset, en Algérie, pour échapper aux hostilités liées à la première rébellion touareg.

Tout n’est cependant pas noir et le destin fait parfois bien les choses puisque c’est au cours de cette même année que Bombino reçoit sa première guitare.

Une fois la rébellion finie, Bombino retourne au Niger en 1997. La guitare touarègue est interdite par les autorités qui la considérent comme un symbole de la rébellion.

Lorsque le conflit ressurgi en 2007 les militaires exécutent deux des musiciens de Bombino, le conduisant à nouveau à s’exiler pendant plusieurs années.

En Janvier 2010, Bombino peut enfin regagner Agadez et, avec la bénédiction du recteur de la Grande Mosquée, organise un concert sur le site de la mosquée pour célébrer la fin de la rébellion. Plus de mille personnes y assistent et, après trois années de violence, de sécheresse et une inondation dévastatrice, Agadez retrouve enfin une raison de faire la fête.

C’est lors d’un voyage dans cette région que le cinéaste Ron Wyman a entendu une cassette de la musique de Bombino pour la premiere fois. Il est tellement subjugué par sa musique, qu’il passe l’année suivante à sa recherche et le retrouve finalement à Ouagadougou, au Burkina Faso, où Bombino vit en exil.

C’est à ce moment là que Wyman décide de faire un documentaire sur Bombino et les Touaregs et de le faire venir à Cambridge, dans le Massachusetts pour enregistrer les titres d’Agadez, dans son home studio.

Ces chansons abordent divers sujets qui lui tiennent à coeur : garder espoir durant la lutte, célèbrer la mémoire d’êtres chers partis à se battre, parler de la destinée du peuple touareg.

Sur les rythmes de « Tar Hani", Bombino chante aussi pour la jeune femme qu’il aime lui demandant de « mettre son coeur dans le siens partout où elle va, » et, « de ne pas écouter ce que disent les ennemis, car ils peuvent se briser un vrai amour. Plus tard, au milieu des riffs de guitare brûlants de « Iyat Idounia Aysasahen "il met en garde contre la recherche de la richesse matérielle, car ce chemin est le plus difficile qui soit, en ce qu’il sépare les amis ".

L’album comprend des chansons intimistes, envoûtantes et plus douce ainsi que des trances incandescentes, dont certaines ont été enregistrées en direct.

Nouvel album “Agadez sorti en Mars 2011 (Cumbancha)

sources : S.P




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2021 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2021 | AGENDA 2022 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES