Spectacles et musiques du monde

A la une

SOUAD MASSI

En concert le Samedi 26 Janvier 2019 au Centre Pablo Neruda à Nimes

Maria Terremoto

le Samedi 19 Janvier 2019 18h à l’ Odéon dans le cadre du FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

Leonor Leal

Mercredi 16 Janvier 2019 20h au Théâtre Bernadette Lafont , dans le cadre du FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

JOAN BAEZ

du 3 au 13 Février 2019 à l’ Olympia à Paris

ALAN STIVELL

le 4 Février 2019 à la Cigale (Paris)

Yazz Ahmed

le 25 Janvier 2019 Le Plan / Ris-Orangis (91)

Ana Morales

19 Janvier & 20 Janvier 2019 au Théâtre Bernadette Lafont à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Arcángel

Vendredi 18 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

FELLAG

le samedi 9 février 2019, Théâtre Traversière -Paris

Aziz Sahmaoui

Concert sortie album : Poetic Trance , Le 24 Janvier 2019 au NEW MORNING

Isabelle Georges

Samedi 26 janvier 2019 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

TITI ROBIN

le Samedi 26 janvier 2019 à 20h30 au Théâtre Traversière - Paris

SALIF KEITA

le 1er Février 2019 à Le Plan 91

JOACHIM HORSLEY

le Jeudi 24 janvier 2019 au Café de la Danse à Paris

SEYDOU BORO

Samedi 19 janvier 2019 à La Filature Scène Nationale - 68090 Mulhouse

PACO IBANEZ

En concert le Jeudi 24 Janvier 2019 au Casino De Paris

Maya Youssef

02 février 2019 au PALAIS DES BEAUX-ARTS à Bruxelles

YASMINE HAMDAN

concerts

2018

21 septembre 2018 à l’ IMA Institut du monde arabe

Al Jamilat (Les magnifiques)

Avec Yasmine Hamdan (chant), Loïc Maurin (batteur), Cedric Le Roux (guitare), Minh Pham (claviers) Après l’électro-pop Aräbology (2009), avec la collaboration de Mirwais, et après son premier album solo, Ya Nass (2013), produit par Marc Collin (album qui sera enrichi par cinq nouveaux titres, dont « Hal », qu’elle interprète dans le film de Jim Jarmusch Only Lovers Left Alive sorti en 2014), Yasmine a poursuivi son exploration musicale avec Al Jamilat (2017) – « Les magnifiques », au féminin – suivi de Jamilat Reprise (album de remixes sorti en juin 2018), dont le titre est emprunté à un poème éponyme, ode à la femme de Mahmoud Darwich ; elle y interroge le monde arabe et les mutations qui y sont à l’oeuvre.

Yasmine a été l’une des premières artistes procheorientales à s’approprier les codes de la musique indie. Au sein du groupe Soapkills comme en solo, elle allie à merveille héritage oriental et musique électronique, folk et pop actuelle. Cette nomade a vécu dans une demi-douzaine de pays, en immersion dans des cultures diverses. Il n’est donc pas surprenant que la création d’Al Jamilat ait pris la forme d’un voyage durant lequel elle a collecté des sons et des idées des différents pays parcourus. Voilà qui n’a pas manqué d’enrichir encore son univers musical et la dimension sociopolitique dans ses textes. Pour l’enregistrement, elle a ensuite collaboré avec les producteurs britanniques Luke Smith (Foals, Depeche Mode, Lily Allen) et Leo Abrahams (Brian Eno, Carl Barât, Regina Spektor). En tournée depuis 2017 avec son groupe sur quatre continents, elle envoûte les publics de scènes prestigieuses et festivals.


28 Septembre 2018 Le Carpe Diem - Tunis

20 Octobre 2018 à Flagey


Reportage au Festival Arabesques 2014 - © Salah Mansouri


YASMINE HAMDAN

Yasmine est considérée comme une icône underground à travers le monde arabe, depuis ses premiers pas avec Soapkills, le duo emblématique qu’elle avait fondé à Beyrouth, l’un des premiers groupes indie/électroniques à voir le jour au Moyen-Orient, dont la musique a accompagné les jours et les nuits de la jeune scène artistique qui a fleurie après la fin de la guerre au Liban.

Après s’être installée à Paris, Yasmine a collaboré avec Mirwais (l’ex-Taxi Girl, producteur d’albums de Madonna), avec lequel elle fonde l’éphémère projet Y.A.S et enregistre "Arabology". Yasmine collabore ensuite avec CocoRosie.

En écrivant les textes et les mélodies de cet envoûtant premier album, Yasmine Hamdan s’est inspirée du repertoire et de l’attitude de grandes chanteuses arabes du milieu du XXe siècle, dont des figures peu connues ou à moitié oubliées telles que Aisha El Marta, Nagat El Saghira, Asmahan, Shadia, Mounira El Mehdeyya et d’autres personnages exemplaires, dont la sensualité espiègle et les textes empreints de critique sociale subtile et ironique rappelle une époque de liberté et d’émancipation dans l’histoire des sociétés moyen-orientales.

Yasmine mêle sans complexe différents dialectes (libanais, koweiti, palestinien, egyptien, bédouin), et joue sur les références et les changements de registres qui sont typiques de l’humour arabe.

Si les styles vocaux que Yasmine se réapproprie sont clairement liés aux traditions de la musique arabe (qu’elle approche de façon intuitive et peu conventionnelle), les structures et les arrangements des chansons sont néanmoins très éloignés de ses codes. On pourrait les décrire comme une espèce de folk electro pop mutant et élégant, qui aurait mystérieusement émergé quelque part du côté du Golfe Persique… avec des guitares acoustiques, des synthés vintage et des atmosphères inspirées… sans oublier la voix fascinante de Yasmine et ses registres multiples.

Aux côtés des claviers et des programmation de Marc Collin, l’album bénéficie également de la présence de Kevin Seddiki, dont la guitare élégante apparaît dans trois titres (qu’il a d’ailleurs co-écrite), et de Gaël Rakotondrabe, ancien collaborateur de CocoRosie, qui a réalisé et arrangé la chanson Enta Fen, Again.

Yasmine Hamdan a commencé à se produire avec ce nouveau répertoire, accompagnée d’un groupe qui comprend Marc Collin et deux autres musiciens. Ils ont récemment donné des concerts au Caire, où l’accueil enthousiaste du public et les réactions intriguées des médias n’ont fait que confirmer le statut unique dont Yasmine jouit dans la région (le journal Al Akhbar écrit : "Hamdan s’est lancé un défi : affirmer et réécrire l’héritage musical arabe, jouer avec cet héritage, dans le sens le plus positif du terme").

Yasmine apparaîtra dans le nouveau film de Jim Jarmusch "Only Lovers Left Alive" avec Tilda Swinton et Tom Hiddlestone, elle y joue… son propre rôle, et y interprète une chanson qu’elle a écrite pour l’occasion ("Hal").

Elle compose également la musique originale d’une pièce de théâtre de l’auteur koweiti Sulayman Al-Bassam, qui est actuellement montée par la Comédie Française et sera donnée d’avril à juillet 2013, à Marseille puis à Paris (Salle Richelieu).



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES