Spectacles et musiques du monde

A la une

TRIO JOUBRAN

En concert en Décembre 2019

IBRAHIM MAALOUF

les 14 & 15 Décembre 2019 à La Seine Musicale

TRI YANN

En concert en Décembre 2019

ASA

En concert en Décembre 2019

I MUVRINI

Le Mercredi 18 Décembre 2019 aux Folies Bergère à Paris

Aya Nakamura

en concert en Décembre 2019

GOOGOOSH & MARTIK

En concert exceptionnel le Vendredi 20 Décembre 2019 au Palais des Congrès à Paris

Le Lac des cygnes au Théâtre des Champs-Élysées

Ballet de l’Opéra National de Kiev avec orchestre du 24 décembre 2019 au 5 janvier 2020 au Théâtre des Champs-Élysées

Noël Mandingue 2019

Le 24 décembre 2019 à Montreuil, au Nouveau Théâtre de Montreuil

Vicente Amigo

le 16 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

Rocío Molina

les 17 & 18 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

MAYTE MARTIN

Le 17 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Israel Galván - El amor brujo

Les 18 & 19 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Patricia Guerrero

Le 14 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Rafael Riqueni

les 17 & 18 Janvier 2020 à l’Odéon au FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

TAKFARINAS

le 11 janvier 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

Soprano

En concert en Décembre 2019

Ballaké Sissoko et Vincent Ségal

Samedi 04 Janvier 2020 à la Cite De La Musique - Philharmonie De Paris

Toto La Momposina

Concert

CONCERTS 2015

16/07/15 - Black Summer Festival - Paris

28/07/15 - Les Nuits de Fourvière - Lyon - FR

01/08/15 - Festival du bout du monde - Crozon - FR


Originaire de la côte caribéenne colombienne, la voix puissante de Totó transmet l’héritage musical de ce pays à travers le chant, la danse et les percussions, inspirée par un riche métissage culturel qui entremêle des éléments issus d’Afrique, des populations natives de Colombie et des traditions espagnoles.

Totó La Momposina est la synthèse rieuse des tambours africains et des soneros cubains, des danses coquines et des humbles prières. Totó chante comme un feu follet, embarquant trompette et bombos dans une sarabande où la tradition se nourrit de l’actualité.

Le répertoire se compose de rythmes multiples, aussi riches et variés que les sons et les couleurs qui en surgissent. Entre puissance et spontanéité scéniques, Totó La Momposina, à la fois chanteuse et danseuse, a gagné le respect et l’admiration du public à travers le monde.

Faisant appel à la musique et à la danse de la Colombie caraïbe, son travail est le résultat du formidable métissage des différentes cultures qui composent le pays. C’est l’expression d’une culture, dont les origines viennent d’Afrique (les esclaves), d’Espagne (les colons) et d’Amérique du Sud (indiens indigènes). Sur scène, la formation est presque entièrement composée d’instruments traditionnels : tambours, gaitas (flûtes), cuivres (trompette et bombardino), tiple (guitare à 12 cordes), basse, percussions. Le répertoire est composé d’une multitude de rythmes comme la cumbia, le bullerenge, la chalupa, le garabato et le mapale issus de la côte caraïbe, mais également du son cubain ainsi que de la guaracha, de la rumba et du bolero-son qui sont arrivés en Colombie par le village de San Basilio de Palenque.

Comme ses ancêtres, Totó vient du village de TaIaigua (situé au centre d’une île nommée Mompos, d’où "Momposina") qui se trouve sur Ie fleuve Magdalena. Au 16ème siècle, les invasions espagnoles ont forcé les indiens (habitants indigènes de Mompos) à fuir dans les forêts épaisses. Plus tard, ceux-ci se sont mariés avec des esclaves fugitifs. "La musique que je joue, explique Totó, a ses racines dans une race métisse à la fois africaine et indigène ce qui fait que la musique est entièrement fondée sur la percussion." Issue d’une famille de musiciens depuis cinq générations, Totó a appris à chanter et danser dès son enfance.

Dès son plus jeune âge, Totó a voyagé de village en village pour apprendre les rythmes et les danses, ainsi que l’art des « cantadoras » (chanteuses traditionnelles des villages). En 1968, elle forme son premier groupe et commence une carrière professionnelle, sa voix et sa présence scénique lui donnent très vite une grande réputation, elle commence alors des tournées internationales à travers les Amériques et l’Europe. En 1982, elle a accompagné Gabriel Garcia Marquez à Stockholm pour jouer lors de la cérémonie de remise de son prix Nobel. Quelques temps plus tard, elle s’installe en France et en Allemagne. Deux albums ont été enregistrés à Paris à cette époque.

En 1987, elle rentre en Colombie, fait des tournées en Amérique du Sud, dans les Antilles, et étudie le boléro à Cuba. En 1991, WOMAD (organisation de Peter Gabriel) l’invite à participer à de nombreux festivals à travers le monde. Elle enregistre "La Candela Viva" pour Real World en 1992. Depuis lors, Totó ne cesse de se produire à travers le monde.



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES