Spectacles et musiques du monde

A la une

Anna Cinzia Villani

Anna Cinzia Villani , nous présente la musique traditionnelle du sud de l’italie ( Salento ) , un moment d’improvisation d’une rare qualité à Marseille, au Babel Med Music 2012

Festival Je Reste à La Maison

En direct sur Facebook, plusieurs artistes, groupes , musiciens, donneront des concerts depuis chez eux du 1 au 7 Avril 2020

BALLAKE SISSOKO

le 28 Février 2020 au COMPTOIR à Fontenay-sous-Boi

Rocio Marquez

Concert de sortie Album " Visto en El Jueves" le 12 Février 2020 au Pan Piper à Paris

Tomatito

au Festival Flamenco de Nîmes

TAKFARINAS au festival Arabesques

Reportage le Dimanche 15 septembre 2019 au domaine d’O, dans le cadre du festival Arabesques

Assia Guemra -Nouba II – Tango arabe - Shooting

Dans les coulisses de " Nouba II – Tango arabe " le nouveau spectacle de la Compagnie Tellurgie, dirigée par Assia Guemra

L’Afrique déchaînée

Reportage le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir - Halle Roublot à Fontenay sous bois

African Variations

Reportage "African Variations" le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir à Fontenay sous bois

HENRI AGNEL - LES MENESTRIERS

Reportage à Le Comptoir Halle Roublot à Fontenay-sous-Bois

Jacarandá de Fernando del Papa

Spectacle Brésilien de Fernando del Papa

Pat Thomas

Pat Thomas & Kwashibu Area Band "Live in New Morning "

TRIO JOUBRAN "live in Festival Arabesques"

Extrait du concert du Trio Joubran au Festival Arabesques à Montpellier

Juan de Marcos

Afro Cuban All Stars au New Morning

Rachid Taha " Ya Rayah "

Extrait du concert donné au Babel Med Music 2017 , aux Dock des Suds à Marseille

Hamid El Kasri

Reportage au Festival Arabesques

Naïma Dziria

Reportage Vidéos au Centre Culturel Algérien (Paris 15e)

Rafael Riqueni

Reportage le Dimanche 14 Janvier 2018 au Théâtre Bernadette Lafont , dans le cadre du Festival de Flamenco de Nîmes

TITI ROBIN "L’ombre d’une source"

TITI ROBIN "L’ombre d’une source"

Samir Joubran

concerts

2018




LE TRIO JOUBRAN AVEC MAHMOUD DARWICH

Archives - Reportage : Récital poétique au Festiva Les Suds, à Arles le 14 juillet 2008 avec Mahmoud Darwich ,Didier Sandre, accompagnement musical Samir et Wissam Joubran , Le Trio Joubran - © Salah Mansouri


Mahmoud Darwich, Farouk Mardam-Bey , Samir Joubran et Marie José Justamond, directrice artistique des Suds

Samir et Wissam Joubran avec Mahmoud Darwich & Leïla Chahid

Leïla Chahid ( était de 1994 à novembre 2005 déléguée générale de Palestine en France ) avec Samir et Wissam Joubran

Françoise Nyssen Directrice Act Sud, Mahmoud Darwich


Didier Sandre dans les bras de Mahmoud Darwich

Didier Sandre & Mahmoud Darwich

Reportage © Salah Mansouri



Samir Joubran

Samir est né en 1973 à Nazareth, en Galilée. C’est à l’âge de cinq ans que son père l’initie au oud. La rencontre entre l’enfant et l’instrument est alors à l’image d’une rencontre amoureuse. A l’âge de neuf ans, Samir entre à l’Institut de Musique de Nazareth. En 1995, il achève ses études au prestigieux Conservatoire Muhammad Abdul Wahhab au Caire. Ses talents de musicien sont reconnus à travers les nombreux ateliers et séminaires musicaux auxquels il participe dans plusieurs pays arabes et européens. Samir Joubran donne ainsi des cours de oud dans de nombreuses écoles et instituts.

L’aventure des Joubran commence avec Samir, soliste novateur. En 1996, sort le premier album de Samir, Taqaseem, qui sera suivi de Sou’fahm en 2001. Sa première collaboration avec le label Daqui (label des Nuits Atypiques de Langon) paraîtra en 2002 : l’album Tamaas. Il se met à sillonner les scènes du Moyen-Orient puis celles de l’Europe. Samir est alors le seul palestinien à se produire hors frontières. Il est également le premier musicien à avoir reçu une bourse de deux ans en Italie, grâce au programme d’asile des écrivains organisé par le Parlement International des Ecrivains pour les années 2003-2004.

Partout célébré pour la virtuosité de son jeu, il se voit très rapidement sollicité pour de nombreuses collaborations, notamment avec de grands poètes tels que Mahmoud Darwish. Le son et le mot mettent alors en exergue une poésie où mélancolie et passion s’entrelacent.

Le talent musical de Samir Joubran est reconnu dans le monde cinématographique lorsqu’il participe à la collaboration de Ticket to jerusalem (2002), dont il signe la bande originale pour le cinéaste Rashid Masharawi. C’est ensuite que le réalisateur François Dupeyron fait appel à Samir Joubran. Trois titres de son album Tamaas sont retenus pour la bande originale de son film Inguélézi. Le réalisateur Parvez Sharma retient à son tour trois titres de Randana pour son documentaire A jihad for love (sortie prévue dans le courant de l’année).

Après Randana, le premier album qui avait réuni la fratrie Joubran, Majâz, le nouvel opus sera présenté au public cet automne. C’est avec La Palestine au cœur et une volonté insatiable de faire parler le oud que Samir Joubran sillonnera le monde avec ses frères.

« Nous avons deux combats à mener. L’un pour notre carrière et l’autre pour la paix en Palestine, la fin de l’occupation. » Samir Joubran



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES