Spectacles et musiques du monde

A la une

Las Maravillas de Mali

En concert le Mardi 15 septembre 2020 New Morning à Paris

Sidi Wacho

24 juillet 2020 au Festival des Confinés au Cabaret Sauvage / Entrée Libre

La Caravane Passe

Samedi 25 juillet 2020 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés

Moh Kouyaté

Le Mardi 21 juillet 2020 à Toulouse, dans le cadre du festival Convivencia

Meryem Koufi

le Samedi 18 juillet 2020 à Arles

SOFIANE SAIDI

En concert en Juillet 2020

RAY LEMA

20 septembre 2020 à 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

Etienne MBAPPE - trio NEC

16 août 2020 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Nice Jazz Orchestra - NJO

Le Dimanche 19 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

RICHARD GALLIANO


Samir Joubran

concerts

2018




LE TRIO JOUBRAN AVEC MAHMOUD DARWICH

Archives - Reportage : Récital poétique au Festiva Les Suds, à Arles le 14 juillet 2008 avec Mahmoud Darwich ,Didier Sandre, accompagnement musical Samir et Wissam Joubran , Le Trio Joubran - © Salah Mansouri


Mahmoud Darwich, Farouk Mardam-Bey , Samir Joubran et Marie José Justamond, directrice artistique des Suds

Samir et Wissam Joubran avec Mahmoud Darwich & Leïla Chahid

Leïla Chahid ( était de 1994 à novembre 2005 déléguée générale de Palestine en France ) avec Samir et Wissam Joubran

Françoise Nyssen Directrice Act Sud, Mahmoud Darwich


Didier Sandre dans les bras de Mahmoud Darwich

Didier Sandre & Mahmoud Darwich

Reportage © Salah Mansouri



Samir Joubran

Samir est né en 1973 à Nazareth, en Galilée. C’est à l’âge de cinq ans que son père l’initie au oud. La rencontre entre l’enfant et l’instrument est alors à l’image d’une rencontre amoureuse. A l’âge de neuf ans, Samir entre à l’Institut de Musique de Nazareth. En 1995, il achève ses études au prestigieux Conservatoire Muhammad Abdul Wahhab au Caire. Ses talents de musicien sont reconnus à travers les nombreux ateliers et séminaires musicaux auxquels il participe dans plusieurs pays arabes et européens. Samir Joubran donne ainsi des cours de oud dans de nombreuses écoles et instituts.

L’aventure des Joubran commence avec Samir, soliste novateur. En 1996, sort le premier album de Samir, Taqaseem, qui sera suivi de Sou’fahm en 2001. Sa première collaboration avec le label Daqui (label des Nuits Atypiques de Langon) paraîtra en 2002 : l’album Tamaas. Il se met à sillonner les scènes du Moyen-Orient puis celles de l’Europe. Samir est alors le seul palestinien à se produire hors frontières. Il est également le premier musicien à avoir reçu une bourse de deux ans en Italie, grâce au programme d’asile des écrivains organisé par le Parlement International des Ecrivains pour les années 2003-2004.

Partout célébré pour la virtuosité de son jeu, il se voit très rapidement sollicité pour de nombreuses collaborations, notamment avec de grands poètes tels que Mahmoud Darwish. Le son et le mot mettent alors en exergue une poésie où mélancolie et passion s’entrelacent.

Le talent musical de Samir Joubran est reconnu dans le monde cinématographique lorsqu’il participe à la collaboration de Ticket to jerusalem (2002), dont il signe la bande originale pour le cinéaste Rashid Masharawi. C’est ensuite que le réalisateur François Dupeyron fait appel à Samir Joubran. Trois titres de son album Tamaas sont retenus pour la bande originale de son film Inguélézi. Le réalisateur Parvez Sharma retient à son tour trois titres de Randana pour son documentaire A jihad for love (sortie prévue dans le courant de l’année).

Après Randana, le premier album qui avait réuni la fratrie Joubran, Majâz, le nouvel opus sera présenté au public cet automne. C’est avec La Palestine au cœur et une volonté insatiable de faire parler le oud que Samir Joubran sillonnera le monde avec ses frères.

« Nous avons deux combats à mener. L’un pour notre carrière et l’autre pour la paix en Palestine, la fin de l’occupation. » Samir Joubran



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES