Spectacles et musiques du monde

A la une

COUNTY JELS

concert sortie Album "Working on the farm" le 21 Décembre 2017 à 21h aux Petits joueurs à Paris

BOUBACAR TRAORE

le Vendredi 15 Décembre 2017 au Théâtre de l’Agora - Evry , avec Cedric Watson et Corey Harris

Isabelle Georges

Broadway Symphonique : le Jeudi 21 décembre 2017 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

MALIKA DOMRANE

En concert le 31 Décembre 2017 Les Docks de Paris à Aubervilliers

Ruben Molina - Nuit Flamenco Acte II

Nouveau spectacle de la compagnie Rubén Molina : Nuit Flamenco Acte II du 20 au 31 décembre 2017 à 20h30 au Café De la Danse à Paris

JUAN CARMONA

Tour China : du 30 Novembre au 10 Décembre à Shenzhen, Changsha, Hong Kong China

Vicente Amigo

En concert le 11 Décembre 2017 à Paris (La Cigale)

Anne Roumanoff

Aimons-nous les uns les autres le Jeudi 14 Décembre au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec

Pierre Perret

"Pierre Perret fête ses 60 ans de carrière, avec ses amis" : concert-événement le 10 décembre 2017 à Paris - Salle Pleyel

Luz Casal

en concert unique à Paris le 5 décembre 2017 à La Salle Pleyel

YOM

Samedi 2 décembre 2017 au Théâtre de Fontblanche à Vitrolles

MHD

En concert en Décembre 2017

Shishani & Namibian Tales

en concert en Décembre 2017

ADMIRAL T

En concert en Décembre 2017

SOUAD MASSI

En concert en Décembre 2017

Moh Kouyaté

En concert en Décembre 2017

SOUAD MASSI

concerts

2017
Nouvel album en prévision pour 2017/2018

08 Décembre à Ville d’Avray


2018

13 Janvier 2018 à Brussels - Belgique

le 20 janvier 2018 au Cabaret Sauvage à Paris ( FEMMES D’ALGÉRIE)

15 Février à Rouen
16 Février à Levallois
18 Février à Beauvais
23 Février 2018 à Oberhausbergen (67)
03 Mars Opéra du Caire
24 Mars à Muret
25 Mai 2018 à Villenave d’Ornon (33)
22 Juin 2018 à Moissac (82)


Souad Massi en concert - reportage © Salah Mansouri



Depuis onze ans qu’elle s’est établie en France, Souad Massi nous a toujours emmenés sur des voies inattendues, à des carrefours inconnus. Une folkeuse en langue arabe ? Elle n’oublie pourtant pas qu’elle a été la voix du premier disque de rock enregistré en Algérie.

Une chanteuse algérienne ? On a parfois entendu sur ses disques des échos du Cap Vert ou du Brésil. Une artiste world ? La voici qui confie les rênes de son nouvel album, Ô Houria, à Francis Cabrel et à son compagnon de route, le guitariste et producteur Michel Françoise.

Dans cet album tout en guitares acoustiques et en voix enregistrées de très près, Souad Massi chante en français, en arabe et en anglais. De l’hymne à la liberté Ô Houria à sa grosse colère de Stop Pissing Me Off, du drame d’une femme battue dans Nacera à la tendresse humaniste d’Un sourire, elle étale une palette de sentiments traités à nu par la réalisation de Cabrel et Françoise.

Au commencement, Souad avait un désir de rock, une envie d’aller en Angleterre chercher le son roots des studios où l’on ne met pas de filtre devant le micro. Mais, des années après son troisième album studio, Mesk Elil, paru en 2005, elle rêve aussi d’enregistrer un album tout en français pour remercier tous ses fans qui ne parlent pas arabe et qui, depuis bientôt dix ans, ont fait d’elle une des chanteuses les plus en vue de sa génération. Sa maison de disque lui propose de rencontrer Michel Françoise pour son travail d’auteur et de compositeur. Bonne pioche : il n’a pas fini de faire écouter ses maquettes qu’elle sait déjà que deux de ses compositions seront sur son prochain album. Surprise suivante : Francis Cabrel, à peine après avoir écouté les maquettes en arabe qu’elle a laissées à Michel Françoise, propose de coréaliser l’album.

Cabrel et elle s’étaient rencontrés quelques années plus tôt lorsqu’elle était venue comme jurée aux Rencontres d’Astaffort. Avec lui, comme avec Michel Françoise, elle a un territoire commun : ce folk aux couleurs si simples qui, des classiques de Neil Young et Leonard Cohen à l’album Nebraska de Bruce Springsteen, parvient à restituer toute la profondeur dramatique de la condition humaine avec quelques accords de guitare et des mots de tous les jours.

C’est dans cette direction qu’ils travaillent, pendant une quinzaine de jours d’enregistrement dans le studio d’Astaffort : des prises immédiates, des chansons jouées live, des impulsions conservées dans leur première fraîcheur… « Ils m’ont redonné confiance. Francis et Michel peuvent me faire rechanter vingt fois un mot pour arriver à la bonne prononciation et à la parfaite justesse, mais ils m’ont aussi fait garder des voix enregistrées sur les démos des chansons. Ils ont toujours préféré la spontanéité. »

Dans cette simplicité, les chansons trouvent parfois une pureté et une évidence de grands classiques, comme avec Tout reste à faire, surprenant duo de Souad Massi et Francis Cabrel. « Francis m’a demandé ce dont je voulais parler. Je lui ai dit que, cette fois-ci, ça ne m’intéressait pas autant d’écrire sur l’amour, qu’un certain nombre de choses me démangeaient. Je lui ai parlé de l’injustice, de la préservation de la terre, d’unir des gens, du rêve qu’il n’y ait plus de guerres… Mais j’ai dit : « Ça, c’est naïf. » Il m’a répondu : « Ce n’est pas naïf, c’est beau. » Et il a écrit le texte de Tout reste à faire en français et j’ai eu envie de rajouter un refrain en arabe. Je l’ai écrit en phonétique pour Francis et il l’a enregistré en une seule prise. »

Sur cette chanson, on entend aussi le oud virtuose de Mehdi Habbad, jadis moitié de DuOud et aujourd’hui leader de Speed Caravan. Elle est sa voisine à Alger mais Souad l’a finalement rencontré en Égypte, éblouie par son jeu rock nourri de l’enseignement des grands maîtres de la tradition yéménite. Son oud se marie magnifiquement sur cet album aux guitares folk de Michel Françoise.

Mehdi Habbad a aussi enregistré une belle partie de oud dans Une lettre à Si H’med. Avec cette chanson dont la mélodie évoque autant Hank Williams que Joe Dassin, Souad plonge dans la réalité politique et sociale algérienne : « Je m’adresse à l’ancien maire qui n’a jamais rien fait pour réparer la route qui mène à mon quartier.

En hiver, la chaussée est tellement souvent inondée que les gens ne peuvent pas aller travailler. Quand une délégation du quartier venait le voir pour se plaindre, il fuyait par la porte de derrière. Maintenant, il est en prison. Et on nous a promis que la route sera bientôt réparée. Mais j’espère que cette chanson sera entendue chez moi. »

Elle n’avait jamais vraiment écrit de chanson directement engagée, « mais la politique c’est la vie de tous les jours ». Souad s’est aussi sentie libérée par un conseil de Paul Weller, à qui elle disait qu’elle n’arrive pas toujours à écrire sur les sujets qu’elle veut aborder. « Il m’a dit quelque chose de tout simple, quelque chose qu’on n’imagine pas chez un artiste qui a écrit autant de chansons importantes : « Eh ! Écris juste comme ça vient. La rime, le joli, les règles, tu t’en fous ! » Ça m’a fait un bien fou. C’est ça, faire un album folk. »


BIOGRAPHIE

un peu de la vie de Souad Massi...

SOUAD MASSI, en plein cœur

C’est à ce moment-là sans doute qu’a commencé la magie... Le 10 janvier 1999. Au Cabaret Sauvage. Souad Massi, jeune artiste algérienne absolument inconnue, chantait pour la première fois à Paris, devant un public immédiatement bouleversé par tant d’émotion, par tant de lumineuse évidence. Ce 10 janvier 1999, tout était dit, ou presque : grâce à sa voix, à sa musique, grâce à une présence hors du commun aussi, la fée se jouait soudain des mots et de la langue, pour atteindre quelque chose de rare, d’universel et d’impalpable... et de toucher en plein cœur !

2000-Raoui

C’est bien sûr cette magie qui explique que rapidement, certains aient essayé de rationaliser les choses, de lui coller quelques étiquettes sur le bois de sa guitare, pour retrouver de vains repères et se rassurer, lorsqu’en 2000 son premier album est sorti. De la comparer par exemple aux plus grandes divas du folk-rock, et d’en faire une chanteuse engagée. Mais les choses ne sont pas si simples... S’il fallait trouver des influences à la musique de Souad Massi, c’est du côté de son histoire algérienne qu’il faudrait aller chercher. De son éducation musicale très classique, évidemment, et de son goût pour le flamenco andalou qui la poussera à jouer, à 17 ans, dans une petite formation dédiée à cette musique, Les Trianas d’Alger. De son attirance pour le rock occidental, ensuite, et de son amour pour les instruments traditionnels arabes, qui donnent aujourd’hui à ses chansons ces couleurs métissées si particulières, cet étrange mix de guitare et de luth, de légèreté et de délicatesse. Un alliage subtil, qui lui ressemble. A la fois teinté de la nostalgie du passé, de la force du présent et de l’espoir en l’avenir. Une porte ouverte sur la liberté... De la même manière, s’il fallait trouver un sens aux chansons de Souad Massi, ça n’est sans doute pas du côté du strict engagement qu’il faudrait chercher la clé. Une femme qui va au bout de ses rêves dans un pays où on lui interdit est forcément un porte-voix, un étendard, un emblème. Naturellement têtue et rebelle (enfant, il paraît qu’elle était un vrai garçon manqué, et jouait au foot pour échapper aux tâches ménagères !), ouverte au monde, la chanteuse ne faisait jamais que forcer son destin... Le monde est vaste et complexe à qui veut vivre libre. Installée à Paris, Souad Massi a eu le temps de mûrir son second disque. De rencontrer d’autres artistes. Et de beaucoup tourner. De musicalement s’épanouir pour poursuivre son rêve avec encore plus d’intensité.

2003-Deb

Et dès les premières notes de ce nouvel album, un univers sans frontières semble soudain s’ouvrir. Chants d’oiseaux, tablas pakistanais, intonations gitanes, sanglots de violoncelle, couronnes de luth, folk-rock cosmopolite, country flamenco andalouse... tout au long de ce disque généreux et coloré, sa voix s’envole, sûre et subtile, pour dessiner, bien au-delà des mots, les contours d’une musique incroyablement naturelle, évidente malgré toutes ses nuances. Une musique universelle. Une musique qui frappe en plein cœur.

2005-Mesk Elil

Avec l’exil, au fil des années la nostalgie creuse son chemin en profondeur. De petits accidents peuvent réactiver les souvenirs avec fulgurance. Comme ce jour où Souad Massi de passage en Tunisie pour donner un concert, retrouve les senteurs envoûtantes du chèvrefeuille qui la replonge dans l’Algérie de son enfance. Le parfum doux, sensuel et fulgurant de cette plante fleurie qui donne naissance à la chanson titre de son nouvel album. Mesk Elil son troisième album, est le plus maîtrisé et pourtant le plus ouvert. On retrouve bien sûr les teintes folk tendres et languissantes qui envoûtèrent le public dès ses premiers pas discographiques avec « Raoui » en 2001 et confirmèrent son succès avec « Deb » en 2003. Pour rendre possible la cohésion de Mesk Elil, Souad a fait appel au talent attentif du producteur Jean Lamoot responsable des derniers albums d’Alain Bashung, Noir Désir ou Salif Keïta. Mesk Elil, (le chèvrefeuille) est un disque aux nuances riches et variées et dans lequel la sensibilité à fleur de peau et la sincérité de Souad Massi rayonnent.

2006-Victoire de la Musique

Souad cumule les récompenses : lauréate des British Awards,

Souad remporte les Victoires de la Musique dans la catégorie Album Musique du Monde.

dernier 2010 « Ô Houria »


ACTUS

Dernier album : « Ô Houria » / (Coréalisation : Michel Françoise – Francis Cabrel) / AZ / 2749099}

Une sélection :"coup de cœur musiquesdumonde" pour ce quatrième album de Souad Massi, une réalisation qui confirme son statut d’artiste internationale, sans pour cela, se "vendre ou renier ses convictions" .

Cette jeune fille arrivée d’Algérie, faisait ses premiers pas sur une scène française en janvier 1999, au Cabaret Sauvage qui rendait hommage aux femmes d’Algérie. Le thème, l’innovation et la qualité de la programmation de ce festival ont fait que la plupart des médias ont étés séduits par le charme, la détresse, la voix et la joie de vivre de cette "jeune artiste"

Puis c’est la programmation dans quelques grands festivals de musiques du monde : à Arles au festival LES SUDS en juillet 1999, une prestation en plein air, guitare acoustique, une présence mémorable de tendresse et d’émotion, de pleurs.... .

Aujourd’hui, 10 ans après, Souad est toujours aussi belle, dans le corps et l’esprit, elle n’a pas changé, toujours aussi humble, modeste et engagée, LIBRE....

une femme libre c’est le cri de ce dernier album « Ô Houria » , libre de chanter dans toutes les langues, en arabe, français et en anglais ... dans tous les registres, folk, pop rock ou chaabi.. avec Francis Cabrel, Michel Françoise et avec un joueur de oud reconnaissable entre tous Medhi Habbad ( speed caravan / duoud ). Laissez vous tenter par l’aventure musicale, vous ne serez pas déçu. Salah Mansouri

* 1 - Samira Meskina

* 2 - Tout Reste A Faire

* 3 - Kin Koun Alik Ebaida

* 4 - Ô Houria

* 5 - Nacera

* 6 - Une Lettre A... Si H’ Med

* 7 - Tout Ce Que J’Aime

* 8 - Khabar Kana

* 9 - Enta Ouzahrek

* 10 - Stop Pissing Me Of

* 11 - Un Sourire

* 12 - Let Me Be In Peace




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES