Spectacles et musiques du monde

A la une

Las Maravillas de Mali

En concert le Mardi 15 septembre 2020 New Morning à Paris

Sidi Wacho

24 juillet 2020 au Festival des Confinés au Cabaret Sauvage / Entrée Libre

La Caravane Passe

Samedi 25 juillet 2020 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés

Moh Kouyaté

Le Mardi 21 juillet 2020 à Toulouse, dans le cadre du festival Convivencia

Meryem Koufi

le Samedi 18 juillet 2020 à Arles

SOFIANE SAIDI

En concert en Juillet 2020

RAY LEMA

20 septembre 2020 à 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

Etienne MBAPPE - trio NEC

16 août 2020 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Nice Jazz Orchestra - NJO

Le Dimanche 19 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

SANDRA NKAKE

le Mercredi 8 juillet 2020 au Théâtre Antique, Arles

2020

PROTEST SONGS ( concert de solidarité avec le personnel soignant )

avec "L" (Raphaële Lannadère) , Jeanne Added, Camélia Jordana, et Sandra Nkaké

le Mercredi 8 juillet 2020, 22h au Théâtre Antique, Arles

"L" (Raphaële Lannadère) a longtemps chanté en chœur. Bien avant d’écrire des chansons, elle a passé des années à apprendre des chants polyphoniques venant du monde entier.

En cet été 2020, de l’émotion, elle en avait à donner et recevoir, après ces mois sans musique, après ce grand surplace, ce repli sur soi collectif que l’Histoire nous imposait. Et c’est au sein d’un chœur polyphonique, comme pour ses premiers pas sur scène, qu’elle a voulu retrouver le public.

En 2018, elle avait invité Jeanne Added, Camélia Jordana et Sandra Nkaké lors d’une carte blanche que la Maison de la Poésie, à Paris, lui avait offerte.

Elle les invite à nouveau aujourd’hui : par la complicité de leurs quatre voix tressées, elles formeront une sororité chantante, joyeuse, brute.

Ensemble, elles ont imaginé un répertoire a capella de "Protest songs".

Pour chanter et raconter, dans plusieurs langues, des histoires de luttes contre les discriminations, les ségrégations, l’injustice. Parce qu’en ces temps particuliers, il leur semble indispensable de se rassembler, et de s’unir, autour de chants qui parlent des invisibles, des minorités, des combats à mener.

De Joan Baez à Aimé Césaire, elles entendent faire raisonner et vibrer ces voix nobles qui protestent contre l’oppression.

Elles ont choisi le Théâtre Antique d’Arles pour former cet éphémère coryphée.

Mercredi 8 juillet 2020, 22h. Théâtre Antique, Arles.

Ouverture des portes à 21h.

Attention, nombre de places limité à 4000

* Les bénéfices de ce concert, organisé dans le respect des gestes barrière et de la distanciation physique, seront intégralement reversés au personnel soignant de l’Hôpital Joseph Imbert d’Arles

Billetterie ➡️ https://shotgun.live/events/291344/shop


Sandra Nkaké présente ELLES, un concert acoustique

Concerts à vivre à sa fenêtre le 9 juillet 2020 à18h

rue Jean Moulin, Gennevilliers, France


Dimanche 26 juillet 2020 15H00 > 23H00 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés



Sandra Nkake nommée aux Victoires du jazz 2018 - Catégorie " Voix de l’année"

Sandra Nkake s’est vu décerner le titre de "Révélation de l’année", lors de la remise des Victoires du Jazz au festival "Jazz in Marciac" en 2012



Reportage au festival SUN ART à Pertuis le Samedi 28 Juillet 2012
© Salah Mansouri



BIOGRAPHIE

Générosité, sensualité et talent sont les premiers mots qui viennent à l’esprit quand on veut parler de Sandra Nkaké. Chanteuse et comédienne, elle a commencé la musique par un hasard qui fait bien les choses !

En effet, elle rallie tout d’abord le monde des saltimbanques via les "Soultimbanques", rejoignant sur scène Kova Réa et son groupe lors des fameuses soirées du même nom au Divan du Monde. Elle fait ainsi son entrée dans la scène groove parisienne.

S’enchaînent ensuite depuis une dizaine d’années les rencontres musicales allant de Melvin Van Peebles, Gérald Toto, China, Mozesli, Juan Rozoff, Sandy Cossett, Stefan Filey, Tony Allen, Julien Lourau, jusqu’aux Troublemakers, Nouvelle Vague, Booster… et aussi David Walters et Amp Fiddler, qui ont tous craqué sur sa voix et sa personne. Plusieurs concerts ont marqué ces derniers mois : premières parties des Headhunters, de Sheila E, ou encore d’Incognito… mais on l’a aussi admirée en tête d’affiche : au New Morning, à l’Opus… Elle a plus récemment était invitée par Franck Biyong au festival de jazz à Vienne. Et s’est aussi produite sur divers festivals : Pont du Gard, Montpellier…

Lire la suite... Aujourd’hui, après de nombreuses collaborations musicales, elle se lance enfin en solitaire, façonnant un répertoire à la juste mesure de sa voix, envoûtante et profondément soul, excellemment mise en orbite par les pointures du groove parisien... Sa musique lui ressemble : tour à tour tendre, douce, légère, crue ou directe.

Elle traduit une personnalité riche et multiple : celle d’une femme d’aujourd’hui qui ne mâche pas ses mots et qui n’a pas peur de se montrer fragile. "Ce que je veux, c’est essayer d’être le plus proche de moi-même ! Prendre du plaisir, pour en donner. Mes chansons sont comme des Polaroïds de ma vie, de nos vies, nos peurs, nos envies".

Accompagnée par ses amis : Didier Combrouze (guit. & voix), Guillaume Farley (bass & voix), Vincent Théard (keys), Lawrence Clais (drums), et Booster (prog. & sound design), elle est une habituée des scènes parisiennes et se produit régulièrement au China Club, à l’Opus… En 2006, elle fut à plusieurs reprises l’invitée de Radio Nova, notamment à la Villette pour le concert des 25 ans de la radio aux côtés de Juan Rozoff et David Walters.

Elle se concentre actuellement sur la sortie – tant attendue –, (prévue pour début 2008), de son premier album solo Mansaadi, écrit avec Vincent Théard, et prépare activement ses prochaines scènes, car c’est là qu’elle se sent « chez elle ».

La diva a plus d’une corde à son arc, artiste complète, personnalité à plusieurs facettes, elle mène de front carrières musicale et dramatique. En effet, tout naturellement sa personnalité et son charisme l’ont poussée à explorer d’autres horizons artistiques, notamment le théâtre.

C’est auprès de Thomas Le Douarec, que Sandra Nkaké fait ses premiers pas sur la scène théâtrale.

La rencontre avec ce dernier est décisive, il la met en scène dans deux pièces : Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller, puis Le Dindon de Feydeau. Sandra Nkaké y est tour à tour pétillante et malicieuse. C’est ensuite avec Alain Maratrat et Phyllis Roome qu’elle enchaîne avec Sans crier gare et Zig-Zag, histoires de femmes d’ici et d’ailleurs, spectacles liant jeu et chant.

Descendue des planches, on la découvre sur les écrans dans des téléfilms parmi lesquels Les Enfants du printemps (avec Michel Aumont et Pierre Arditi), ou plus récemment L’Évangile selon Aimé aux côtés d’Isaac de Bankolé et Valérie Mairesse… mais aussi au cinéma dans Bienvenue au gîte de Claude Duty.

Pour le cinéma toujours, elle prête sa voix pour différentes bandes originales, notamment : Le Sourire (Claude Miller), Bienvenue au Gîte et Filles perdues cheveux gras (Claude Duty), dont elle interprète la chanson du générique. Par ailleurs, elle réussit à exprimer ses deux talents dans une pièce hommage à la diaspora noire à travers des contes afro-caribéens et des chants afro-américains, Un aller pas si simple, écrite et partagée avec la conteuse et ethnologue Praline Gay-Para.

En 2005, on a pu la voir et l’entendre au Théâtre de l’Est Parisien, dans le rôle de Lady Beltham, maîtresse de Fantômas dans la comédie musicale funk-baroque déjantée Fantômas revient de Pierre Pradinas (musique de Christophe Mink et Dom Farkas), aux côtés de Romane Borhinger, Jean-Fi Dary, David Ayala, et Thierry Stremler entre autres. (Tournée dans toute la France en automne 2006).



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES