Spectacles et musiques du monde

A la une

Abou Diarra

Le Dimanche 07 Avril 2019 à Le Drakkar A Dieppe

Hadouk

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

JULIA SARR

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

ABD AL MALIK

Le Jeune Noir à l’épée : du 4 au 7 Avril 2019 au Musée d’Orsay

RAY LEMA

En concert le 18 Avril 2019 au Studio de L’ermitage à Paris

26 AZIZA BRAHIM

le 26 Avril 2019 au Pan Piper Paris

ROBERTO ALAGNA

du 11 au 20 Avril 2019 à l’Opéra Bastille ( Carmen)

Winston McAnuff & Fixi

En concert en Avril 2019

Isabelle Georges

Le samedi 27 avril 2019 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

Youssou N’Dour

06 Avril 2019 à l’ Olympia à Paris

FELLAG

le jeudi 4 avril 2019, Radiant - Bellevue - Caluire et Cuire

TITI ROBIN

le Vendredi 12 Avril 2019 20h30 au Théâtre de Sartrouville

I MUVRINI

En concert en Avril 2019

Monday Night in Marseille/ Direction artistique Juan Carmona

Lundi 13 mai 2019 à La Criée, Théâtre National de Marseille

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Avril 2019

Ravi Prasad

Concert


Biographie

Ravi Prasad n�est jamais là où on l�attend. Son talent protéiforme et sa grande liberté artistique trouvent leur origine dans son enfance privilégiée. Né dans le Kérala, en Inde du Sud, au sein d�une famille de radjas, il grandit sur le dos d�un éléphant (d�où son goût du rythme et des voyages) et sous la tutelle bienveillante d�un père « kshatrya », de la caste des guerriers, acquis à la cause pacifiste et égalitaire de Gandhi. La musique s�impose à lui comme une évidence, simplement par l�omniprésence des rituels religieux qui scandent ses journées et par le don inné qu�il montre pour les percussions et la flûte. Bientôt diplômé du Central Carnatic College of Madras, il se taille une solide réputation par sa maîtrise du chant sacré.

Débarqué en France en 1985 pour célébrer l�Année de l�Inde, il annule son billet retour pour l�amour de celle qui deviendra sa femme et s�intéresse très vite au jazz, à l�électroacoustique et à la musique contemporaine ; intérêt boulimique qui se traduit par des collaborations avec Bernard LUBAT, Gérard MARAIS ou le grand guitariste flamenco Pedro SOLER (Estivales de Perpignan, Festival Mondial de la Guitare à Fort de France, Philharmonie de Berlin).

Ravi aime le son sans discrimination et la musique électro-techno ne lui restera pas longtemps étrangère. Le singulier « Devi », son premier album français sorti en 1992, avait créé un électrochoc outre-manche : à son écoute, le DJ anglais TALVIN SINGH réalise le potentiel créatif de la musique indienne quand elle dépasse les cadres préétablis ; fan de la première heure, il exigera la participation de Ravi Prasad à la création de « Songs For The Inner World » lors de l�édition 2003 du Festival de Saint-Denis puis à l�Opéra de Londres. Cette aventure électronique, Ravi Prasad la poursuit dans l�album « Indian Gypsy », réalisé avec DJ Goze, qui le mène sur la compilation Buddha Bar III.

Mais il est avant tout homme de spectacle. C�est là qu�il peut exprimer avec puissance et subtilité sa virtuosité vocale et instrumentale, c�est aussi là qu�il prend « à bras le corps » son histoire et sa tradition, en résonance avec d�autres cultures et formes d�expression. En 1997, il débute une collaboration fructueuse avec la chorégraphe Régine Chopinot : c�est d�abord « Chant de lune », présenté par le Ballet Atlantique en Europe et en Inde. Puis c�est l�album« Entre Deux », commande du label « Signature » de Radio France et produit par Archipel et compagnie, dont le spectacle mis en scène par Régine Chopinot est présenté en 2001.

C�est enfin le spectacle « Anh Mat », dont Ravi Prasad assure la composition musicale et l�interprétation avec les danseurs du Ballet Atlantique et des danseurs de l�Opéra National vietnamien (présenté au Festival de Hué puis à Avignon dans le cadre du festival Off 2002).

Il continue de se démarquer de la tradition millénaire de la musique indienne (fondée sur l�alliance entre un artiste solo et quelques musiciens) lors du festival Utopia 1992 fondé par son actuel collaborateur Renaud Barillet, dans le cadre duquel il présente les premières « polyphonies » indiennes jamais écrites. En 1996, il crée « Mythia, la Symphonie Indienne » au Palais de l�UNESCO puis à l�OLYMPIA, à l�issue d�une résidence de quinze jours avec 120 artistes (orchestre et choristes), dans le cadre du 50° anniversaire des Nations Unies.

L�opus combine ambitieusement thèmes mélodiques et cycles rythmiques indiens avec le jazz, le flamenco et la musique classique occidentale.

Ce questionnement sur les structures se double d�une réflexion sur l�essence de sa propre culture. Avec le spectacle « Malbar Experience », réalisé en 2003 en collaboration avec le DJ Oscar Vizan, il combine musique d�Inde du sud et le « maloya » (son traditionnel réunionnais) pour honorer sa parenté lointaine avec les musiciens malbars de l�île de La Réunion (Festival d�Art Métis, Festival 38° rugissants, Festival Africolor).

Dans « Ponguël, la légende du Kerala », spectacle de théâtre musical sur lequel souffle le souvenir de sa grand-mère conteuse d�histoires, il s�improvise comédien aux côtés de Céline Arnaud pour revisiter les mythes de sa terre natale.

C�est lors de spectacle, créé en 2005 à Saint Priest, qu�il convie sur scène le guitariste virtuose Kiko Ruiz, avec lequel il crée aujourd�hui un nouveau spectacle ainsi que le neuvième album de sa carrière.

Ravi Prasad ressent depuis toujours le besoin de transmettre les merveilles de la tradition vocale et spirituelle qui l�ont nourri. Il implique régulièrement amateurs et professionnels dans des stages qui débouchent sur la présentation de spectacles, le dernier en date étant une création originale avec 45 percussionnistes et chanteurs (tous professeurs et élèves d�écoles de musique) dans le cadre du festival « Les Impulsives » 2006, près de Seynod.

Cette démarche lui a fait réaliser plusieurs événements mêlant les participants de formations, et stages, avec des artistes professionnels. Ainsi Ravi Prasad a-t-il collaboré avec le danseur Georges Momboye, le chanteur Eric Lareine, la chanteuse Giovanna Marini fondatrice de l�école du Testaccio à Rome, les « manufactures verbales » de Jack Aymonino pour animer conjointement ateliers et créations uniques.

Des fêtes de l�an 2000 à Nevers, où devant 45 000 spectateur Ravi Prasad a présenté une création musicale et pyrotechnique pour le 14 juillet, avec plusieurs formations musicales locales, jusqu�au récent montage de « Mythia la Symphonie Indienne » en Espagne, Ravi Prasad poursuit son ouverture vers de nouveaux horizons.

Et pour ce qui est de son �uvre, il porte actuellement un projet de... cabaret indien, incluant clowneries, magie, contes et danses.

" La tradition, c’est une base. Mais tout artiste doit trouver sa propre tradition dans la tradition. Ce qu’on a fait cinq minutes auparavant, c’est du passé, ça fait déjà partie de la tradition. L’artiste, lui, doit se tourner vers la création et prolonger ainsi la tradition ; c’est un lien. Ce qui est important, c’est ce qu’il apporte à chaque instant vécu."



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES