Spectacles et musiques du monde

A la une

Sidi Wacho

24 juillet 2020 au Festival des Confinés au Cabaret Sauvage / Entrée Libre

Santa Casa Alfama 2020

Festival de Fado qui se tient dans les ruelles du quartier typique de Lisbonne les 2 & 3 Octobre 2020 à Alfama - Lisbonne -Portugal

La Caravane Passe

Samedi 25 juillet 2020 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés

Moh Kouyaté

Le Mardi 21 juillet 2020 à Toulouse, dans le cadre du festival Convivencia

Meryem Koufi

le Samedi 18 juillet 2020 à Arles

SOFIANE SAIDI

En concert en Juillet 2020

RAY LEMA

20 septembre 2020 à 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

Etienne MBAPPE - trio NEC

16 août 2020 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Nice Jazz Orchestra - NJO

Le Dimanche 19 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

ROKIA TRAORE

« work in progress » du spectacle de Rokia Traore « Il était une fois, une rose de fer... » .. Hommage à Miriam Makeba

dévoilé le Vendredi 12 Juin à 13h

2020
Actus

un « work in progress » du spectacle « Il était une fois, une rose de fer... »

Hommage à Miriam Makeba

va être dévoilé le Vendredi 12 Juin à 13h sur le site internet du chatelet.com.


Nouveau projet artistique « Il était une fois, une rose de fer... »

" En 2017, Ruth Mackenzie préparant la réouverture du Théâtre du Châtelet, à l’époque en travaux, me propose de créer un projet de spectacle. Je trouvais ainsi l’occasion de réaliser une performance sur laquelle je travaillais et que j’avais intitulée « Il était une fois, une rose de fer… ».

Ce projet est une représentation de la solitude et la grandeur, selon ma vision admirative, de femmes talentueuses qui m’ont marquée et m’apparaissent des exemples dans ma construction artistique, professionnelle, personnelle. Miriam Makeba symbolise cette force de femme dans la discrétion, la construction et la persévérance dans la recherche d’achèvement.....

« Il était une fois, une rose de fer... »

Elle fut, incontestablement, l’une des toutes premières icônes africaines internationales. En matière de liberté d’expression, et d’engagement, Miriam Makeba nous a ouvert un chemin à nous toutes, femmes noires d’Afrique aspirant à l’ouverture d’esprit sur le monde et au métissage réel, ce métissage qui met en valeur les différences, mais ne les uniformise pas.

Mon besoin de raconter Makeba à travers une pièce artistique faite de lumières, d’images, de danse et de musique, provient certainement de mon vécu en tant que femme artiste, mère, africaine mais également européenne et finalement citoyenne du monde en ce vingt et unième siècle.

25 ans après l’abolition de l’apartheid, les réalités en Afrique du sud sont autres désormais, avec la nécessité d’autres solutions. Un Nelson Mandela ou une Miriam Makeba de ces années 2020 aurait probablement d’autres luttes à mener d’autres façons. Cependant il est une chose qui n’a pas suffisamment évolué : le statut compliqué et difficilement admissible de la femme d’esprit d’initiative, qui a l’ambition du changement et de l’avancée.

Miriam Makeba aurait pu être une leader politique ou une chef d’entreprise, elle aurait toujours été la même, avec les mêmes obstacles à surmonter, la même solitude de fond en raison de ses choix à supporter, avec la même force et la même féminité. Il y a des femmes qui de leurs vies ont fait un combat par conviction en faisant face à toutes les difficultés avec humilité, témérité et persévérance. Elles ont ainsi repoussé pour nous toutes les limites de l’émancipation de la femme.

Ce combat, ces femmes l’ont mené naturellement, pas en essayant de démontrer qu’elles pouvaient « faire ce qu’un homme peut faire », mais en restant debout, avec force et détermination, avançant à contre-courant, dans la solitude de leur excentricité. Ce combat, elles l’ont mené comme seuls quelques êtres humains exceptionnels parmi nous en sont capables avant de quitter un jour notre monde en laissant des empreintes de leurs engagements tels des repères à jamais gravés dans notre histoire, dans nos habitudes, dans notre manière de penser, et d’agir. L’histoire d’Afrique dans le monde porte aussi l’empreinte de Zenzile Makeba alias Miriam dont il convient de mieux connaître toute l’ampleur, la profondeur et la force. " Rokia Traore


VENDREDI 06 AOUT 2010 dans le cadre des ESCALES SAINT NAZAIRE

JPEG - 66.9 ko
Youssou N’Dour & Rokia Traore
JPEG - 53.8 ko
Youssou N’Dour & Rokia Traore

© Salah Mansouri

Rencontre avec Rokia Traoré sur le site des Escales
Par Salah Mansouri


Fille d’un diplomate malien qui au gré de ses nominations aura passé sa vie entre les USA, l’Europe et le Moyen-Orient, Rokia Traore est née en 1974 dans la région de Belidougou au Mali, près de la frontière mauritanienne mais son enfance se déroule au fil des affectations de son père diplomate.

Après des études achevées à Bruxelles, elle décide d’aller se ressourcer au Mali pour mettre en forme cette musique qu’elle sent confusément en elle — « ni pop, ni jazz, ni classique — quelque chose de très contemporain interprété par des instruments traditionnels. » Une véritable gageure. Elle se met alors en quête de musiciens capables de la soutenir dans son désir de composer des chansons résolument modernes interprétées dans des orchestrations mêlant guitare acoustique, n’goni et balafon. Le succès est finalement au rendez-vous : elle est saluée comme la « Révélation africaine de l’année 1997 » après son passage au festival Musiques Métisses d’Angoulême. Depuis lors, et au fil des années, son aura ne cesse de croître et son public ne cesse de s’élargir.

Mais Rokia demeurera fidèle à sa quête intérieure, continuant de développer un univers musical profondément singulier.

Le pari de Rokia Traoré est là : faire une musique authentique et innovatrice sans succomber aux modes. Et Voilà le secret toute vraie chanteuse : créer sa propre langue, un idiome musical jailli d’une source parfois mystérieuse et qui touche au cœur des gens.

Son troisième album, « Bowmboi », paru en 2003, brillait de sa rencontre avec le prestigieux Kronos Quartet.
En 2005, elle fut invitée à rejoindre un casting de stars réunissant notamment Fontella Bass et Dianne Reeves pour une tournée américaine d’un spectacle consacré à la vie de Billie Holiday, « Billie and Me ».

L’année suivante, à l’invitation de Peter Sellars, Rokia écrit et interprète une œuvre originale , « Wati » dans le cadre du New Crowned Hope Festival de Vienne à l’occasion de la célébration du 250e anniversaire de la naissance de Mozart. Le spectacle fut par la suite donné au Barbican Center de Londres puis à Paris, salle Pleyel, dans le cadre de la saison 07/08 de la Cité de la Musique. Transformant la commande de sa manière inimitable Rokia a composé une œuvre très personnelle dans laquelle Mozart apparaît comme un griot, musicien de père en fils, vivant au 13e siècle, époque mythique où le grand chef Soundiata Keita régnait sur l’Empire Mandingue.

En 2008, Rokia Traoré présentait avec « Tchamantché », (album « blues – rock mandingue » comme elle aime à le qualifier) les dernières avancées d’un univers qui a déjà profondément modifié le regard que l’Occident peut porter sur la musique africaine. Cet album est couronné , en 2009, par les Victoires de la Musique.

Cette même année, elle crée « Passerelle », une fondation établie à Bamako et destinée à favoriser la professionnalisation de jeunes chanteurs et techniciens maliens.

Fin 2010, à peine la tournée « Tchamantché » achevée (plus de deux cents concerts en Europe et dans le monde entier), Rokia participe, avec l’écrivain Prix Nobel de Littérature Toni Morrison et le metteur en scène Peter Sellars à la nouvelle création de ce dernier : « Desdemona ». Elle en compose la musique et l’interpréte au printemps et à l’automne 2011 sur les scènes parmi les plus prestigieuses d’Europe et des Etats Unis.

Désireuse de prolonger le travail entrepris à cette occasion avec une formation acoustique de trois musiciens et trois choristes, elle a donné, à la fin de l’année 2011, et avant d’entreprendre la réalisation de son cinquième album, une série exceptionnelle de concerts (intitulés « Roots ») principalement consacrés à un hommage à la tradition malinké. L’accueil de chacun de ces concerts a été objectivement enthousiaste : salles combles, public extrêmement chaleureux.

Une nouvelle tournée « Roots » , avec un répertoire élargi à d’autres de ses racines, était donc au programme de Rokia au mois d’octobre 2012.

En juin 2012, Rokia a présenté trois créations dans le cadre du « Summer Music 2012 » organisé par le Barbican Centre de Londres.

Son cinquième album studio paraîtra quant à lui en France le 1er Avril 2013 et le 8 Avril à l’étranger chez Nonesuch Records. John Parish en a assuré la réalisation…Il s’appellera « Beautiful Africa »



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES