Spectacles et musiques du monde

A la une

Djazia Satour

le 20 septembre 2018 à Montpellier, Festival Arabesques

Hervé Koubi

#Danse : "Ce que le jour doit à la nuit", Le Jeudi 20 Septembre 2018 au Festival Arabesques à Montpellier

YUMA

20 septembre 2018 à Montpellier, Festival Arabesques

BACHAR MAR KHALIFE

Vendredi 21 septembre 2018 au Domaine d’O à Montpellier, dans le cadre du festival Arabesques

DHAFER YOUSSEF

le 21 Septembre 2018 au Domaine D’o à Montpellier dans le cadre du festival ARABESQUES

SALAH AL HAMDANI

le Samedi 22 Septembre 2018 au festival Arabesques

Souad Massi

Samedi 22 septembre 2018 au Domaine d’O , dans le cadre du festival Arabesques

Abdelkader Chaou

Le 23 septembre 2018 au Domaine d’O au Festival Arabesques

AYWA

le 23 Septembre 2018 au Arabesques Festival à Montpellier

TRIO JOUBRAN

Dimanche 23 septembre 2018 au Domaine d’O - Théâtre Jean-Claude Carrière , dans le cadre du Festival Arabesques

Amine Kouider

le 30 Septembre 2018 à l’Opéra d’Alger - Algérie

Lila BORSALI

le 21 Septembre 2018 à l’Opéra d’Alger

TOURE KUNDA

en concert le 06 Octobre 2018 au Deux Pièces Cuisine

PACO SERY

en concert avec Touré Kunda le 06 Octobre 2018 au Deux Pièces Cuisine

Assia GUEMRA - NOUN

Nouveau spectacle : NOUN, La Danse des éléments ou le voyage des Oiseaux, le 28 septembre 2018 à l’Opéra d’Alger -Algérie

Aziz Chouaki "EUROPA (esperanza)"

Du 12 au 30 septembre 2018 au LAVOIR MODERNE PARISIEN à Paris

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

En concert en Septembre 2018

YASMINE HAMDAN

Al Jamilat (Les magnifiques) le 21 septembre 2018 à l’ IMA

Djam

Samedi 22 septembre 2018 au Centre Culturel Algérien à Paris

Raul Barboza

le 25 Octobre 2018 au Pan piper à Paris

IBEYI

En concert en Septembre 2018

Jacques VIDAL

Concerts de sortie album : les 28 et 29 septembre 2018 au SUNSIDE à Paris

Piers Faccini

concert

2017

le samedi 22 juillet 2017 au Mucem dans le cadre du festival Marseille Jazz des cinq continents


BIOGRAPHIE

Se jouer des frontières musicales est un art à part entière pour Piers Faccini, qui puise depuis toujours son inspiration à la lisière des cultures et des langues.

Le singer-songwriter italo-britannique – et français d’adoption – fait partie de ceux qui, d’emblée, ont trouvé leur voix et n’en ont pas dévié. Œuvre d’une impressionnante maturité, Leave No Trace avait posé en 2004 les fondations d’une écriture rétive à tout maniérisme, mais capable de concilier dans un même élan les traditions les plus éparses.
Sur son cinquième album – chanté en français et en italien le temps de deux titres – c’est à l’exploration d’une géographie plus secrète qu’il se livre. Et pour y parvenir, il a du se plier à une exigence ignorée de la plupart de ses contemporains.

L’authenticité, Piers Faccini n’en a cure. Lui n’est en quête que d’une chose : la vérité de son art et de sa pratique. Et plutôt que de faire étalage de ses moyens considérables, il a choisi de déposer les armes et de s’y frotter seul, dans son mazet aménagé en home studio sur les contreforts des Cévennes. Plus dépouillées que jamais, ces dix chansons d’amour sont avant tout l’œuvre d’un plasticien qui, plutôt que d’élargir sa palette, a choisi d’approfondir son nuancier pour faire émerger les motifs premiers de son œuvre.

Les compositions s’arc-boutent sur des guitares acoustiques et la contrebasse de Jules Bikoko, tandis que la Brésilienne Dom La Nena prête son violoncelle et sa voix à une poignée de titres. Faccini reste toutefois l’homme-orchestre de cette affaire où piano, harmonium et kora offrent un délicat contrepoint à une électronique discrète.
« I was the skin for your thorns the pale light for your bloom » (J’étais la peau de tes épines, la pâle lueur de ta floraison) chante le narrateur de Black Rose : d’une intimité troublante, presque radicale, le ton est donné.

Après avoir rêvé pendant des années de produire une série de chansons dont la seule raison d’être serait leur absolue nécessité, Piers Faccini savoure aujourd’hui la liberté de n’avoir à répondre à personne d’autre qu’à lui-même pour la première fois de sa carrière : Between Dogs And Wolves sort chez Beating Drum, son tout
nouveau label. Pour ses admirateurs de longue date, ce travail d’épure quintessencie une écriture à la riche austérité. Pour qui ignore tout de sa musique, c’est aussi la plus généreuse des introductions.


reportage à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet à Paris avec : JASSER HAJ YOUSSEF par © salah mansouri

© salah mansouri



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGE | CD-DVD | LIVRES | AGENDA 2019 | NOUS CONTACTER