Spectacles et musiques du monde

A la une

MAYTE MARTIN

le 08 Juillet 2020 au Museu Valencià d´Etnología , dans le cadre du festival ethnomusic à Valence, Espagne

La Caravane Passe

Samedi 25 juillet 2020 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés

Moh Kouyaté

Le Mardi 21 juillet 2020 à Toulouse, dans le cadre du festival Convivencia

Meryem Koufi

le Samedi 18 juillet 2020 à Arles

SOFIANE SAIDI

En concert en Juillet 2020

SANDRA NKAKE

le Mercredi 8 juillet 2020 au Théâtre Antique, Arles

CAMELIA JORDANA

le Mercredi 8 juillet 2020 au Théâtre Antique, Arles

PROTEST SONGS

( concert de solidarité avec le personnel soignant ) avec "L" (Raphaële Lannadère) , Jeanne Added, Camélia Jordana, et Sandra Nkaké le Mercredi 8 juillet 2020, 22h au Théâtre Antique, Arles

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Chicuelo

Le Mardi 7 juillet 2020 au Festival Cruïlla à Barcelone

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

Oudaden

concert

2018


© Salah Mansouri


nouvel album Empreinte/ budamusqiue

CD 2784137, Collection Musique du Monde, distribution France : Universal

Une sélection : "coup de cœur musiquesdumonde"

L’un des meilleurs groupes berbères du Maroc, OUDADEN est sur la route tracée par Nass El Ghiwane.

Un album réalisé en avril 2011 au centre culturel berbère de d’Imintanout au Maroc , sous la direction artistique de Françoise Degeorges, avec la complicité de Aicha Redouane et de Yamine pour la calligraphie de la pochette .

Tracklist

Piste 01 BISMILLAH 11:35

Piste 02 ADIL OUMLIL 06:01

Piste 03 WALI NRA 10:51

Piste 04 ADER TTALAT 06:37

Piste 05 CHIMIK 09:30

Piste 06 ALLA YHNIK 12:00

Piste 07 YANI TRJOUNE 10:00

Piste 08 BOUL HAWA 05:53


OUDADEN / 25 ans / label aâkia/ AI-61921-MDD. sortie le 8 novembre 2010

Une sélection : "coup de cœur musiquesdumonde" pour cet album qui célèbre les 25 ans de carrière du groupe OUDADEN .

Rencontré pour la première fois au Maroc en 2005, au festival Timitar d’Agadir, j’ai été scotché par l’audience, la présence, la qualité de captation et d’échange du groupe avec une foule (près de 60 000 personnes selon l’organisateur) venue s’éclater, danser sur des chants amazighe à la limite de la transe. Oudaden était présenté comme les enfants terribles, la relève du groupe Nass El Ghiwane.

Brahim El Mazned, le directeur artistique du festival Timitar d’Agadir, a été la cheville ouvrière de cette ascension internationale, grâce à ses connaissance des réseaux des musiques du monde en France, il réussit à faire programmer Oudaden à Marseille au forum Babel Med Music en 2006, qui s’est clôture par la reconnaissance du Prix France-Musique des Musiques du Monde. Depuis, les autres festivals se sont empressé de les programmer au USA, en Afrique, et récemment le festival des musiques métisse à Angoulême, puis la reconnaissance des professionnel au Womex en 2010.

ce dernier album réalisé en mai et juin 2010 est le premier enregistrement studio du groupe Oudaden en dehors du Maroc, grâce à la ténacité de Brahim El Mazned et à la collaboration artistique de Camel Zekri qui est aussi le directeur de collection du nouveau label aâkia.

l’expérience de Camel Zekri , en terme de réalisation, de production et ses connaissances musicales des musiques du monde ont permit cette production d’une grande qualité.

le tour de force a été de réaliser un "son" studio , d’un grand confort d’écoute , les voix , les instruments, les chœur sont tour à tour mis en valeur, sans renier au tempo, à l’ambiance, au jeux , à l’atmosphère, à la dynamique du groupe comme l’un des sept titres, la quatrième plage : "Amdakoul inou Frebbi "

Avec cet album, les portes vont s’ouvrir rapidement en 2011, et le bonheur pour nous de les revoir en France.. Salah Mansouri


BIOGRAPHIE

Une voix s’élève, claire et seule dans son phrasé percent les intonations amazighes qui font l’empreinte des gens du Souss puis quelques notes s’égrènent un youyou retentit

Le tempo, d’abord lent, soudain s’emballe et une envie irrésistible de suivre la cadence étreint le spectateur, souvent jusqu’à la transe. C’est une fête, une joie de vivre

Ces artistes, c’est Oudaden, les voix du sud, les porte-paroles de la culture amazighe depuis 25 ans.

L’histoire des Oudaden commence en 1978 dans les ruelles ensoleillées de Bensergao, tout près d’Agadir. Un lieu où les marchands déambulent, où les enfants jouent au ballon devant les portes et surtout, un lieu où les voisins sont solidaires, comme une grande famille.

Justement, les fondateurs du groupe sont des voisins très liés qui, jusqu’à ce jour, ont su rester unis au sein de leur groupe. Jouant sur leurs propres instruments, ils reprennent alors le répertoire des Rways (poètes-chanteurs-musiciens amazighs) qu’ils n’hésitent pas à moderniser, ce qui apparaît, à cette époque, comme une révolution qui les démarque immédiatement et provoque aussi quelques controverses chez les Rways traditionnels.

Très vite, ils affichent un talent remarquable qui les pousse à se produire dans plusieurs fêtes familiales.

Après avoir envisagé de s’appeler « Adjaren » (Voisins), ils se décident pour le nom « Oudaden » (Mouflons de l’Atlas, des animaux fiers et courageux). Entre 1979 et 1985, les Oudaden connaissent une notoriété inattendue, à l’heure où internet n’existe pas encore, ni les CD, ni les Ipod. !

Alors qu’ils animent diverses soirées sans penser à enregistrer un album, leur réputation commence à courir grâce à leurs nouveaux fans qui diffusent leur musique avec les moyens techniques de l’époque : magnétophones enregistreurs, cassettes audio vendues au noir

Ils finissent par être remarqués par la société de production, Sawt Al-Maârif qui propose au groupe l’enregistrement de leur premier album, en 1985. Depuis ce jour, ils ne posent plus leurs valises !




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES