Spectacles et musiques du monde

A la une

COUNTY JELS

concert sortie Album "Working on the farm" le 21 Décembre 2017 à 21h aux Petits joueurs à Paris

BOUBACAR TRAORE

le Vendredi 15 Décembre 2017 au Théâtre de l’Agora - Evry , avec Cedric Watson et Corey Harris

Isabelle Georges

Broadway Symphonique : le Jeudi 21 décembre 2017 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

MALIKA DOMRANE

En concert le 31 Décembre 2017 Les Docks de Paris à Aubervilliers

Ruben Molina - Nuit Flamenco Acte II

Nouveau spectacle de la compagnie Rubén Molina : Nuit Flamenco Acte II du 20 au 31 décembre 2017 à 20h30 au Café De la Danse à Paris

JUAN CARMONA

Tour China : du 30 Novembre au 10 Décembre à Shenzhen, Changsha, Hong Kong China

Vicente Amigo

En concert le 11 Décembre 2017 à Paris (La Cigale)

Anne Roumanoff

Aimons-nous les uns les autres le Jeudi 14 Décembre au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec

Pierre Perret

"Pierre Perret fête ses 60 ans de carrière, avec ses amis" : concert-événement le 10 décembre 2017 à Paris - Salle Pleyel

Luz Casal

en concert unique à Paris le 5 décembre 2017 à La Salle Pleyel

YOM

Samedi 2 décembre 2017 au Théâtre de Fontblanche à Vitrolles

MHD

En concert en Décembre 2017

Shishani & Namibian Tales

en concert en Décembre 2017

ADMIRAL T

En concert en Décembre 2017

SOUAD MASSI

En concert en Décembre 2017

Moh Kouyaté

En concert en Décembre 2017

Salia Sanou/Seydou Boro

POUSSIà?RES DE SANG – Cie Salia Nï Seydou (Burkina Faso) Samedi 27 et dimanche 28 février 2010 /Le Merlan, scÚne nationale à Marseille

Le Merlan, scène nationale à Marseille

avenue Raimu

13307 MARSEILLE cedex 14

04 91 11 19 30


chorégraphie Seydou Boro et Salia Sanou

lumières Éric Wurtz

costumes Martine Somé

scénographie Ky Siriki

danseurs Salia Sanou, Seydou Boro,
Adjaratou Ouédraogo, Ousseni Sako,
Bénédicth Sene, Boukary Séré,
Asha Thomas

musique et interprétation

Djata Melissa Ilebou texte et chant

Mamadou Koné voix, guitare, balafon, flûte

Pierre Vaiana saxophone, percussions, voix

Oumarou Bambara djembé, balafon, tambour
d�aisselle, ngoni

Adama Dembélé tambour d�aisselle, ngoni

Fin 2006 à Ouagadougou, la compagnie Salia Nï Seydou inaugurait un Centre de développement chorégraphique. Unique sur le continent africain, cette réalisation consacrait la démarche de ces artistes, leaders du mouvement de renouveau de la danse dans l�Afrique contemporaine. Mais la fête fut gâchée, balayée par un soudain accès de fièvre entre groupes armés dans la capitale du Burkina Faso.
Aujourd�hui, la pièce Poussières de sang ne vient pas raconter cette anecdote, mais traverser, avec une densité toute africaine, ces moments « où le temps paisible nous échappe, se transforme en une tempête dévastatrice, nous laisse impuissants sur un sol qui se dérobe sous nos pieds ». D�où une chorégraphie pour huit danseurs, se saisissant de
« l�altération, la déshumanisation du corps, la fissure profonde, l�oubli de soi, le travail en tension, la lenteur extrême » ; explorant « la chute, chute verticale du corps qui se brise ». L�inspiration des danseurs se nourrit de l�observation des corps et destins éprouvés par l�histoire, qui ne manquent pas dans leur entourage.
Dans une scénographie pensée au plus près de la danse, Poussières de sang s�annonce comme une pièce ample, la plus ambitieuse de Salia Nï Seydou, intégrant sur le plateau quatre musiciens en renom et une chanteuse populaire fameuse, du Burkina Faso. L�Afrique d�aujourd�hui danse sa pensée pour notre monde.

Gérard Mayen


COMPAGNIE SALIA N� SEYDOU

Le défi de la nouvelle génération de chorégraphes en
Afrique est de sortir des stéréotypes exotiques et folkloriques
qui, pendant de nombreuses années, ont fait de
la création du continent noir une expression limitée à la
tradition.

Salia Sanou et Seydou Boro font partie de ce nouveau
courant qui défendent et revendiquent une créativité à la
fois forte et originale.

De formations multidisciplinaires, initiés aux jeux du
théâtre, du cinéma, de la danse et de la musique, ils
expérimentent tout d’abord les voies de l’interprétation.

En 1993, leur collaboration avec Mathilde Monnier leur
ouvre les voies d’un nouveau champ de création. Cette
�porte ouverte�, Salia Sanou et Seydou Boro la franchissent
pour vivre l’expérience de cultures artistiques
différentes.

Un an après, ils produisent leur première pièce, un duo à
mi-chemin entre la tradition africaine et la modernité gestuelle.
C’est Le Siècle des fous, premier prix national du
concours international de danse contemporaine (Afrique
en création), en 1994. Ils découvrent alors, en même
temps qu’un public ébahi, le succès d’une pièce qui
porte en elle les germes de leur création en devenir.

Ils
fondent au Burkina Faso la compagnie Salia nï Seydou
en 1997, et se confrontent ainsi aux dures réalités des
programmations européennes, de l�administration de
productions et des tournées internationales� Mais la
complicité des deux chorégraphes ressort enrichie, et
leur création mûrie, forte et riche de nouveaux projets.
En 1997, ils montent Figninto, l’oeil troué, une pièce
pour trois danseurs et deux musiciens, chorégraphiée
par Seydou Boro assisté de Salia Sanou.

En 1999, c’est
Taagala, le voyageur, une pièce pour trois danseurs,
une danseuse et deux musiciens, chorégraphiée par
Salia Sanou assisté de Seydou Boro, qui sera présentée
au Festival de Montpellier Danse, comme témoignage
d’une nouvelle création artistique africaine. En 2002, ils
signent leur quatrième création, en collaboration avec le
jeune chorégraphe Ousséni Sako, une pièce pour trois
danseurs et quatre musiciens originaires du Burkina
Faso et du Maroc, Weeleni, l�appel.

Seydou Boro revient seul en 2004 avec C’est à dire...
une performance de texte, danse et musique. Le tandem
se reforme en 2006 pour faire Un Pas de Côté avec le
percussionniste Jean-Pierre Drouet et quatre musiciens
de l’ensemble instrumental Ars Nova, qui coproduit cette
création présentée à la Biennale de la Danse de Lyon.
Enfin, ils reviennent seuls aux commandes avec
Poussières de sang, leur septième pièce, créé au
Festival Montpellier Danse 2008, pour sept danseurs,
une chanteuse et quatre musiciens.

La compagnie a depuis dix ans voyagé dans plus de 40
pays pour présenter ses créations dans des lieux tels
que le BAM Harvey à New York, le Festival de Melbourne
en Australie, le Théâtre de la Ville - les Abbesses à Paris,
le Festival de Montpellier Danse, le New National Theater
de Tokyo au Japon, le Tanzwochen de Vienne en
Autriche, et plus récemment l’Israel Festival de
Jérusalem et le festival DanceInversion du Théâtre musical
Stanislavski de Moscou.

En 2005, la compagnie s’associe en résidence à la
Passerelle - Scène nationale de Saint-Brieuc et vient
ainsi partager son savoir et son désir d’ouverture et
d’échanges de pratiques artistiques sur un territoire
riche de tradition chorégraphique et musicale.
Treize ans après leur première création, Salia Sanou et
Seydou Boro ont su imposer sur la scène internationale
une écriture contemporaine, singulière et profonde, une
danse créative plus attachée au sens et à l’émotion qu’à
l’esthétique pure.

Enfin, Seydou Boro et Salia Sanou sont directeurs artistiques
du Centre de Développement Chorégraphique -
La Termitière de Ouagadougou (Burkina Faso), inauguré
en décembre 2006 pour l’ouverture de la sixième édition
du festival biennal Dialogues de Corps de
Ouagadougou que la compagnie Salia nï Seydou a créé
en 2001.

Ce projet d’envergure internationale et première du
genre en Afrique dont ils sont les porteurs depuis huit
ans, est financé conjointement par l’Ambassade de
France à Ouagadougou, le ministère de la Culture, des
Arts et du Tourisme du Burkina Faso, et la mairie de
Ouagadougou.

Pour leurs créations et leur travail de formation chorégraphique
en France, et dans le monde, Salia Sanou et
Seydou Boro ont été nommés Officiers des Art et des
Lettres par le Ministère de la Culture français en 2008, et
ont reçu en février 2007 le trophée Culturesfrance des
Créateurs 2007.

Ils ont été également élus Artistes de
l�année 2003 par l�Organisation Internationale de la
Francophonie.


infos

THEATRE DE LA VILLE

2 place du Châtelet
Paris 4
Situer le Théâtre de la Ville

les ABBESSES

31 rue des Abbesses
Paris 18
Situer les Abbesses

RENSEIGNEMENTS tél : 01 42 74 22 77



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES