Spectacles et musiques du monde

A la une

SANDRA NKAKE

le Mercredi 8 juillet 2020 au Théâtre Antique, Arles

CAMELIA JORDANA

le Mercredi 8 juillet 2020 au Théâtre Antique, Arles

Macha Gharibian

les 1er et 2 juillet 2020 à 19h30 et 21h30 au Sunset Sunside

Amel Brahim-Djelloul

SOUVENIRS d’AL-ANDALUS - Musiques méditerranéennes traditionnelles Le Samedi 4 juillet 2020 à 17h à Grange à blé Musée national de Port-Royal des Champs Concert gratuit mais réservation obligatoire

PROTEST SONGS

( concert de solidarité avec le personnel soignant ) avec "L" (Raphaële Lannadère) , Jeanne Added, Camélia Jordana, et Sandra Nkaké le Mercredi 8 juillet 2020, 22h au Théâtre Antique, Arles

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Chicuelo

Le Mardi 7 juillet 2020 au Festival Cruïlla à Barcelone

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

Nacera Belaza

danse

spectacles 2015

18 & 19 décembre 2015 – La Procession (parcours sensoriel)
MuCEM – Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Marseille, France)


Le Trait, comme la ligne qui unit les trois pièces de la nouvelle création de Nacera Belaza. Deux solos et un duo, comme un écho au parcours de la chorégraphe franco-algérienne. Après avoir dansé des années au côté de sa sœur Dalila, Nacera Belaza met sa danse à l’épreuve du solo. Une façon d’expérimenter plus avant la solitude, ce sentiment qui lui paraît nécessaire pour « rester poreuse à son environnement et pouvoir accueillir le monde en soi ». Pour Le Trait, Nacera et Dalila Belaza signent donc chacune une pièce, pour elle et elle seule. Séparées sur le plateau, elles n’en seront pas moins unies par la relation qu’elles entretiennent toutes deux au corps, à l’espace et au vide. Mais cette création croise également une autre histoire : celle de la chorégraphe et de son pays natal, l’Algérie. À travers Le Trait, avec deux jeunes danseurs rencontrés de l’autre côté de la Méditerranée, Nacera Belaza explore aussi les liens entre certaines danses traditionnelles d’Algérie, certains rituels sacrés, et sa propre écriture que l’on qualifie volontiers d’hypnotique. Une écriture, une ligne, que l’on retrouve de pièce en pièce, toujours présente, mais sans cesse réinventée. Celle d’une artiste qui aspire à « trouver l’endroit où le temps n’est plus décompté, à toucher du doigt l’infini pour accéder à cet espace où l’on peut enfin partager ». Car si elle emprunte une forme minimaliste, la danse de Nacera Belaza est infiniment généreuse, invitant le spectateur à faire un chemin en soi pour mieux aller à sa rencontre. Toute sa puissance réside là, hors du spectaculaire, dans l’intensité de l’infime, laissant se développer une expérience du sensible, révélant une poésie propre à faire surgir mille et une images, sans jamais en représenter aucune. LP

Nacera Belaza a toujours cherché les moyens de mettre en accord sa foi et son amour du mouvement. Entraînant sa sœur Dalila dans son sillage, elle creuse patiemment sa propre voie dans l’univers chorégraphique contemporain, épurant ses gestes au maximum, réduisant sa danse à l’essentiel. Une recherche de longue haleine débutée il y a vingt ans par un premier spectacle intitulé Chacun sa chimère. Une quinzaine de pièces plus tard, à force de conviction et de ténacité, sa chimère est devenue réalité. Au terme d’un travail minutieux, elle a fait naître une danse belle et austère, sensuelle et exigeante, qui atteint aujourd’hui sa pleine maturité et « redonne au corps la mémoire du sacré ». On a pu découvrir le travail de Nacera Belaza au Festival d’Avignon en 2009 avec Le Cri, interprété en duo avec sa sœur, ainsi qu’avec Le Temps scellé, une commande dans le cadre des Sujets à vif, imaginée en complicité avec le chorégraphe et danseur Serge Ricci.

SOURCES/ Festival d’Avignon

• Cloître St-Louis, 20 rue du portail Boquier, 84000 Avignon

• Tél. : +33 (0)4 90 27 66 50




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES