Spectacles et musiques du monde

A la une

Stéphane Tsapis

En concert en Novembre 2019

HOURIA AICHI

Jeudi 14 novembre 2019 à la Maison de la Poésie , dans le cadre du "Festival Paris en toutes lettres "

Chérif SOUMANO & Sébastien GINIAUX

"African Variations" le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir - Halle Roublot à Fontenay sous bois

Felipe Cabrera

Le 14 Novembre 2019 Soirée Exceptionnelle : Franco Cuban Jazz au Sunside Le 19 Novembre 2019 au New Morning Paris

TOURE KUNDA

le Vendredi 15 Novembre 2019 à La Cigale à Paris

ANGELA GHEORGHIU

Le 15 Novembre 2019 au PALAIS DES BEAUX-ARTS à Bruxelles

SAHAR MOHAMMADI

Chants sacrés de Perse, le 15 Novembre 2019 au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles

NOJAZZ

Le 14 Novembre 2019 au Café de la Danse à Paris

CAMELIA JORDANA

Le 28 Novembre 2019 au Rocher de Palmer à Cenon

ARAT KILO

Le 16 Novembre 2019 au Théâtre de la Nacelle - Aubergenville

Husnu Senlendirici - Taksim Trio

le Vendredi 15 novembre 2019 à TivoliVredenburg Vredenburgkade 11, 3511 WC Utrecht, Pays-Bas

ASA

En concert en Novembre 2019

YOUSSOUPHA

En concert en Novembre 2019

MAXIME LE FORESTIER

du 14 au 16 Novembre 2019 au CASINO DE PARIS

PAUL PERSONNE

En concert en Novembre 2019

Chérif Soumano

Le 21 Novembre 2019 au Théâtre du Garde-chasse - Les LILAS

Danyel Waro

En concert en Novembre 2019

TRIO JOUBRAN

En concert en Novembre 2019

ABLAYE CISSOKO & CONSTANTINOPLE

Le Samedi 16 Novembre 2019 au Pan Piper à Paris

Aya Nakamura

En concert en Novembre 2019

FLAVIA COELHO

En concert en Novembre 2019

BONGA

le 26 Novembre 2019 à La Cigalle à Paris

DIRE STRAITS EXPERIENCE

En tournée en Novembre 2019

NATALIA DOCO

Concert

2017

Samedi 18 novembre au Café de la Danse à Paris


Biographie

C’est une singulière jeune fille qui débarque dans notre panorama musical. Natalia Doco vient de loin, l’Argentine, mais c’est à Paris qu’elle se réalise enfin, à travers un disque, "Mucho Chino". Pas mal entourée, Natalia, pensez donc, c’est Jacques Ehrhart qui a réalisé l’album, l’homme de "Chambre avec vue" de Salvador, du "Sac des filles" de Camille, de "Navega" de Mayra Andrade... Elle compose, écrit (en espagnol, en anglais), mais pioche aussidans le répertoire des Beatles et même Aznavour. Et, bien sûr, elle chante. Ou plutôt musarde d’une bluette à l’autre, pas si innocente que ça.

La belle a déjà un sacré parcours. Semé de chausse-trappes qui l’ont tôt endurcie. Avant ça, elle a grandi, à Buenos Aires, dans une maison musicale, avec un père guitariste à la fois fan de Led Zeppelin et de Chavela Vargas. Large spectre. A 15 ans elle chante dans les bars mais largue vite l’école de musique, et part sur les routes d’Argentine du nord, guitare à la main.

Mais la voilà rattrapée par la grande émission de télé réalité du pays, "Operacion Triunfo". Calamitas, quatre mois enfermée, elle perd confiance en elle, devient parano et refuse de jouer le jeu plus avant. Elle se casse, loin, très loin... au Mexique, six ans entre Monterrey, Vera Cruz, Ciudad Juarez, elle chante pour les fêtes d’entreprises, la haute société. Une forte école de la vie... à condition de ne pas s’éterniser.

Elle finit par rentrer au pays en 2011 avec la ferme intention de chanter son propre répertoire. Mais voilà qu’au détour d’un voyage de vacances à Paris, l’amour... et Natalia s’y installe. Elle y rencontre ce qu’elle n’aurait peut-être pas trouvé en Amérique Latine, des musiciens de partout, français comme argentins, qui kiffent ses chansons. Du coup, elle se sent moins étrangère qu’au Mexique, et plus à l’aise qu’à Buenos Aires (le ressac de la téléréalité !).

Quoique, maintenant, avec un disque, son disque, elle peut s’assumer partout, y compris au pays. Ce "Mucho Chino" qu’elle a enregistré en France et pour lequel elle a écrit elle-même une partie des arrangements. D’ailleurs, ça ne ressemble pas à un
premier album. Comme s’il mijotait à feux doux depuis des années dans sa tête, sans pour autant se départir d’une fraîcheur contagieuse. Une pop primesautière, vivifiante, parfois mâtinée d’effluves latines...

Natalia Doco écoute beaucoup Devendra Banhart le troubadour US, Lhasa, son compatriote (habitué des scènes françaises) Axel Krygier... et toujours le trio mexicain Los Panchos, héritage (musical) de son père. Ici, elle est fan de Melissa Laveaux et
Mayra Andrade. Ceci pour donner quelques paramètres de ses goûts. Mais après ses (jeunes) années d’aventures, c’est sans doute pour un bon moment qu’elle a jeté l’ancre. Finalement, chez nous, c’est chez elle. Si vous tombez sur elle, dans un bar,
sur une scène, sur les ondes, vous la reconnaîtrez sans doute, tant son naturel, lui aussi, est tout simplement contagieux.

Rémy Kolpa Kopoul
ConneXionneur



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES