Spectacles et musiques du monde

A la une

Festival Africolor 2020

du 14 Novembre au 18 Décembre 2020

Issa Cissokho

Reportage au Festival de THAU

Anna Cinzia Villani

Anna Cinzia Villani , nous présente la musique traditionnelle du sud de l’italie ( Salento ) , un moment d’improvisation d’une rare qualité à Marseille, au Babel Med Music 2012

BAHDJA "KENZA"

Extrait vidéo "KENZA"

BALLAKE SISSOKO

reportage le 28 Février 2020 au COMPTOIR à Fontenay-sous-Bois

Andy Emler

le 28 Février 2020 au COMPTOIR - 94120 Fontenay-sous-Bois

Franck Riester , ministre de la Culture

Discours le 23 janvier 2020 au BIS - Biennales Internationales du Spectacle

TAKFARINAS au festival Arabesques

Reportage le Dimanche 15 septembre 2019 au domaine d’O, dans le cadre du festival Arabesques

Assia Guemra -Nouba II – Tango arabe - Shooting

Dans les coulisses de " Nouba II – Tango arabe " le nouveau spectacle de la Compagnie Tellurgie, dirigée par Assia Guemra

African Variations

Reportage "African Variations" le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir à Fontenay sous bois

Festival du Film franco-arabe 2019

Soirée d’ouverture de la 8e édition du FFFA, le Vendredi 8 novembre 2019 au Cinéma Le Trianon Romainville

Jacarandá de Fernando del Papa

Spectacle Brésilien de Fernando del Papa

Juan de Marcos

Afro Cuban All Stars au New Morning

LES DERVICHES TOURNEURS DE DAMAS

Reportage vidéo à Montpellier

Waed Bou Hassoun -live in Festival Arabesques

Extrait du concert solo donné au Festival Arabesques à Ville de Montpellier

KAORI "On joue du blues"

"On joue du blues" , extrait du concert du groupe calédonien KAORI à Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris pour la sortie album " aux iles fortunées"

Naïma Dziria

Reportage Vidéos au Centre Culturel Algérien (Paris 15e)

Festival Flamenco Nîmes 2019 - conférence à Chaillot

Extrait de la conférence de presse du Festival Flamenco Nîmes Le Mercredi 19 décembre au Chaillot - Théâtre national de la Danse

Abdelkader Chaou

Extraits concert du grand maitre du Chaabi , Abdelkader Chaou au festival Arabesques 2012 au Domaine d’o à Montpellier

Alexandre Paulikevitch

Chorégraphie "Tajwal" le Mercredi 18 avril 2018, - Soirée de lancement du Printemps de la danse arabe à Institut du Monde Arabe ( IMA)

Figures de femmes totem des Outre-mer

Extrait du spectacle "Figures de Femmes totem des Outre-Mer" au Grand Rex Avec : Jocelyne BÉROARD, Tanya SAINT-VAL, Sylviane CÉDIA, Christine SALEM, TYSSIA et James GERMAIN, Lisa SIMONE, Rokia (...)

Académie Charles Cros 2017- discours d’ouverture

l’Académie Charles Cros a fêté ses 70 ans à la Maison de la Radio..reportages

Djamel Allam

Reportage au Cabaret Sauvage

Alain Mabanckou à la Fondation Louis Vuitton

Reportage à la Fondation Louis Vuitton le 25 Juin 2017, avec Alain Mabanckou, Soro Solo, Marc Alexandre OHO BAMBE - Capitaine Alexandre et Dany Laferrière

BENJAMIN STORA & AHSENE ZEROUI

BENJAMIN STORA & AHSENE ZEROUI Conférences et débats L’immigration maghrébine en France "Histoire et mémoire, religion et identité"

BABEL MED MUSIC - ARCHIVES

ARCHIVES REPORTAGES

Christian OLIVIER - Grands Prix 2016 de l’académie Charles Cros

GRAND PRIX ACADEMIE CHARLES CROS 2016 Catégorie : chanson à CHRISTIAN OLIVIER à l’occasion de la sortie du cd "On/Off "

Max CILLA

2020

Jeudi 22 Octobre 2020 à 19:00 Max Cilla "Jazz Racines Des Mornes " Quintet Baiser Salé , dans le cadre du Festival de Jazz sur seine / ANNULE


Biographie

Max CILLA

"Le père de la flûte des Mornes"

Né en Martinique.
Dès l’âge de quinze ans, s’initie à la fabrication de la flûte en bambou (instrument traditionnel des campagnes martiniquaises - les "Mornes", régions montagneuses aux Antilles, hauteurs du pays).

Ce maître de la flûte traditionnelle antillaise, appelé dans son pays « le père de la flûte des Mornes », instrument qu’il a réinventé et dont il est un des derniers facteurs, réussit à marier avec succès le répertoire populaire et la musique savante, grâce à sa profonde connaissance des musiques du monde.

"Les Mornes désignent les régions montagneuses aux Antilles, les hauteurs du pays. C’est aussi la campagne profonde, "les grands bois" qui inspirent des rêves mystiques et animent l’imagination des conteurs et des poètes.

Les Mornes furent les refuges des nègres marrons, ceux qui suite à leurs actes de courage et de révolte pour s’évader de l’asservissement esclavagiste, étaient poursuivis par les Colons.

C’est dans les Mornes de la Martinique, en pleine campagne, au fond des bois, qu’a eu lieu la naissance de la flûte de bambou : il s’agit de la traversière à six trous, populairement désignée comme la "toutou’n bambou" (tube sonore de bambou).

Précurseur de la "toutou’n bambou", Max CILLA s’aperçut qu’autour des Mornes se rassemblaient les symboles des valeurs naturelles, culturelles d’authenticité d’être et de résistance à toute sorte de tentatives d’aliénation ou d’endoctrinement. Dans ses efforts pour restaurer cette flûte, Max CILLA a offert une légitimité à cet instrument des campagnes et une juste place au sein de l’organologie, en lui attribuant le nom de FLÛTE DES MORNES.

Il en a donc fait un symbole vivant, dont le souffle propulse et anime les énergies de la Vie, de la Joie, de la Lumière...
« Je suis sensible au caractère expressif du souffle de vie et au sentiment universel profond qui transparaissent dans toute expression musicale authentique ; ceci est le propre de toute musique traditionnelle digne de ce nom. »

Dès 1970, Max CILLA a défendu les qualités de cette flûte, non seulement en tant qu’instrument spécifique, mais en tant que vecteur d’un style d’expression musicale propre à nos campagnes. Ses recherches lui ont permis de mettre au point une méthode de fabrication précise de ces flûtes dans toutes les tonalités et, de créer une tablature proposant un champ de possibilités techniques plus vaste. Simultanément, il a composé des pièces à caractère traditionnel et d’autres de musique savante qui font aujourd’hui partie des classiques martiniquais.

Toute cette créativité contribue à le faire reconnaître, au début des années 1980, par les critiques d’art, la presse du pays et l’opinion publique comme le précurseur de la flûte traditionnelle martiniquaise et le nommer le "Père de la Flûte des Mornes".

« Ma musique est traditionnelle progressive. Traditionnelle, car son essence même est puisée du bel air, de son souffle et de ses pulsions rythmiques. Mais en même temps comme je suis un citoyen du monde contemporain qui vit toute une synthèse des cultures, je me suis imprégné de beaucoup de belles choses d’horizons divers. Il se trouve que j’exprime une musique où l’on retrouve les paramètres et le lyrisme du classique et certaines sonorités cubaines. »

Auteur, compositeur, interprète, facteur d’instruments, leader de groupe musical dont les compositions sont inspirées de l’oralité rurale martiniquaise, Max CILLA, après 30 ans de carrière, offre une musique d’une spiritualité universelle et d’enracinement, pleine de vie, joyeuse et dansante : une harmonieuse alliance de mélodies et de rythmes.

Max Cilla continue de donner de nombreux concerts qui seraient trop longs à citer, dans le cadre d’organismes culturels des municipalités des Antilles et de Métropole. Sa musique est souvent utilisée sur les chaînes de télévision de Martinique comme illustration sonore de documentaires culturels et touristiques.

Photo © Brigitte Costa-Léardée



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES