Spectacles et musiques du monde

A la une

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Ana Morales

19 Janvier & 20 Janvier 2019 au Théâtre Bernadette Lafont à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Arcángel

Vendredi 18 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Rocío Márquez

Le 13 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

MEHDI LALLAOUI - Au Nom de la Mémoire

cinéaste

DÉCONSTRUIRE LES PRÉJUGÉS

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale,
Projection de courts-métrages réalisés par Mehdi LALLAOUI

Samedi 21 mars 2015 à 18h30 au Forum des Images - ENTRÉE GRATUITE

avec : Anne HIDALGO, Maire de Paris, le MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

4 courts-métrages documentaires de Mehdi LALLAOUI :

> Une Africaine dans les Landes

> Une famille rom à Saint-Denis

> Abdelhak – souvenirs de discothèque

> M et Mme Mohamed au camping


Projection de Documentaires, LES POILUS D’AILLEURS et La tête d’Atai , de Mehdi Lallouiau dans le cadre de la 4ème édition du Festival images de la diversité et de l’égalité du 5 au 8 décembre à Paris

VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014 à 18h00 au Cinéma CONFLUENCES : OUVERTURE DE LA 4ème ÉDITION DU FIDEL + INAUGURATION EXPO LES POILUS D’AILLEURS présenté par Au Nom de la Mémoire

Documentaire de Mehdi Lallaoui
France, 2014, 52min / Production Mémoires Vives

Cent après la fin de la Grande Guerre que reste-il dans notre mémoire collective et dans l’espace public de l’histoire de ces centaines de milliers d’hommes d’au-delà des mers venus pour contribuer à la libération de la Patrie dont ils étaient sujets et non citoyens ? Quels furent leur itinéraire, leur histoire et leur destiné ?

le DIMANCHE 7 DÉCEMBRE 2014 à 20h00 : au Cinéma CONFLUENCES

Documentaire de Mehdi Lalloui, 2014, 53min

En 1878 éclate en Nouvelle-Calédonie la grande insurrection kanak dont l’un des principaux instigateurs est le chef Atai. Ce dernier sera tué en septembre 1878 et sa tête envoyé en France dans un bocal de formol. En ce début de XXI eme siècle la Mémoire, jamais éteinte du grand chef Atai, rejailli du passé. “



Cent ans après la fin de la Grande Guerre, 14-18, commémorer en cette année par de nombreuses initiatives, que reste-t-il dans la mémoire collective, de l’apport essentiel, des troupes coloniales, dans le conflit.

La mémoire est sélective. Cet ouvrage présente essentiellement ces hommes venus des quatre coins du monde, arrachés à leur terre pour combattre l’ennemi. Cette France oublieuse des valeurs d’égalité , promise aux combattants d’hier, cette France qui se doit de ne pas oublier les anciens combattants.

Un ouvrage témoignage de ces POILUS D’AILLEURS dont nous sommes pour beaucoup en France, leurs descendants

Dessins d’Eugène Burnand


Au Nom de la Mémoire & Mediapart présentent

Soirée de la reconnaissance du 17 octobre 1961 et de la fraternité Franco Algérienne

Le mardi 18 décembre 2012 au Cabaret Sauvage à Paris dès 19h30

avec la présence artistique de : IDIR, HK , AMAZIGH KATEB..

A la veille du voyage officiel en Algérie du président François Hollande, les 19 et 20 décembre, il nous a semblé important de marquer par un grand rassemblement citoyen et festif la reconnaissance par l’état français de la tragédie du 17 octobre 1961.

Il y a un an, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la tragédie du 17 octobre 1961, vous avez été nombreux à signer l’appel d’Au Nom de la Mémoire et de Mediapart pour cette reconnaissance, enfin actée, mais aussi pour ouvrir également une nouvelle page de fraternité entre les peuples de France et d’Algérie.

Le Président François Hollande, signataire de notre appel, a acté le 17 octobre 2012 cette déclaration officielle, comblant ainsi cinquante années d’occultation et de déni. C’est un message fort à toutes celles et tous ceux qui aspirent à la vérité et à la justice. Afin de marquer cet évènement, nous avons décidé de nous rassembler le mardi 18 décembre 2012 au Cabaret Sauvage à Paris pour une grande soirée.

Des artistes, des grands témoins et des responsables politiques viendront dialoguer avec Edwy Plenel et Mehdi Lallaoui au cours de cette soirée, afin de partager ces valeurs qui nous ont rassemblées et pour prolonger notre combat pour la fraternité et la réconciliation franco-algérienne.

CABARET SAUVAGE Parc de la Villette

Métro : porte de pantin (ligne 5) ou porte de la villette (ligne 7


Dernières séances de montage à France3 Méditerannée de la Série documentaire de Mehdi Lallaoui, avec les commentaires de Bernard Langlois : « En finir avec la guerre »

Reportage © Salah Mansouri



En finir avec la Guerre, réalisé par MEHDI... par musiquesdumonde


Le coffret de 5 films sera disponible à la fin juin, pour une présentation à la date anniversaire du 5 juillet.

Le coffret « En finir avec la guerre » est édité par :

Au Nom de la Mémoire et MÉDIAPART

1. Porteur d’espoir

Le film est construit autour du comédien Jacques Charby, qui fut l’un des piliers du réseau Jeanson et de ses « porteurs de valises », ces Français qui aidèrent le FLN en France à échapper aux « mauvais traitements
 » de la police. Pas toujours avec succès…

2. Les parfums de ma terre

Ce film évoque l’itinéraire d’un Pied-Noir d’Algérie, né à Guelma et issu d’une famille Algérie française ». Jacky Malléa a toujours vécu fraternellement avec les Algériens ; lors de son service militaire, il a refusé de rejoindre une unité combattante. À près de quarante ans, il se découvrira une famille algérienne.

3. En finir avec la guerre

En finir avec la guerre aborde l’itinéraire de plusieurs appelés qui ont fait la « sale guerre » et qui souvent se sont tus sur ce qu’ils avaient vécu durant ces années de « maintien de l’ordre et de pacification ». À
travers leur association (l’Association des anciens appelés en Algérie contre la guerre), ils oeuvrent aujourd’hui à des actions concrètes de solidarité et de développement en direction de villages d’Algérie et de pays en guerre.

4. Le Manifeste des 121

Le film aborde la place des intellectuels dans la guerre d’Algérie au travers du « Manifeste des 121 » de septembre 1960 qui se concluait ainsi : « La cause du peuple algérien, qui contribue de façon décisive à ruiner le système colonial, est la cause de tous les hommes libres ».

5. Vu de l’autre côté

interroge Mohamed Harbi, ancien responsable clandestin du FLN en France qui est devenu, l’historien incontournable de la guerre d’Algérie : Harbi donne les clefs pour comprendre « la guerre de l’autre côté ». Son regard est accompagné de témoignages d’Algériens et d’Algériennes ayant rejoint les maquis durant la Guerre de libération.


Au Nom de la Mémoire célèbre le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie et organisera une tournée nationale en France pour présenter ces 5 films.

L’association Au Nom de la Mémoire a décidé de marquer l’année
2012 en célébrant le cinquantième anniversaire de la fin de la guerre
d’Algérie et de l’indépendance algérienne.

Cet épisode enfoui de l’histoire de France touche encore dans l’Hexagone près de sept millions de personnes à travers les acteurs directs de cette tragédie et de leurs descendants (anciens appelés, pieds noirs, Algériens...).

Avec l’édition d’un coffret de 5 films (en format DVD), Au Nom de la Mémoire en partenariat avec Mediapart entendent contribuer à la connaissance et au débat autour de la fin de la guerre d’Algérie.

Construire la fraternité passe par le partage des mémoires : ce coffret DVD intitulé « En finir avec la guerre… » en est la modeste contribution.

Ce projet est soutenu par la Ligue des droits de l’homme, l’Association des Anciens Appelés en Algérie Contre la Guerre (4ACG) et la fondation Gabriel-Péri.


Natif d’Argenteuil et de l’immigration algérienne en France, j’ai
depuis toujours baigné dans les incompréhensions et les non dits
portés par la mémoire à vif de la guerre d’Algérie – cette
guerre qui ne fut désignée comme telle par la représentation
nationale qu’en 1999.

Ce n’est donc pas un hasard si j’ai commencé ma carrière de
documentariste en 1990 en réalisant, avec Agnès Denis, un film
sur la tuerie du 17 octobre 1961 à Paris. Cinq ans plus tard, je
signais avec Bernard Langlois, pour ARTE, le premier film sur
les massacres du 8 mai 1945 à Sétif.

Depuis, les documentaristes, sur les traces de mon ami René
Vautier, ont entrepris, à travers des films remarquables, Le général
de la Bollardière (André Gazu), La guerre sans nom (Tavernier
et Rotman), Les années algériennes (Stora et Favre…), de
combler le vide laissé soit par la volonté de « tourner la page »,
soit par celle de laisser le temps à l’apaisement des passions.

Aujourd’hui, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance
de l’Algérie, je termine mon travail autour d’une tentative de décryptage des drames de la guerre d’Algérie par cette série intitulée En finir avec la guerre… qui donne à redécouvrir des histoires inconnues, occultées ou très peu abordées traitant de « la sale guerre ».

C’est à travers des portraits d’hommes et de femmes, représentants des différents groupes mémoriels, que se décline cette série documentaire.

Nos témoins portent des itinéraires et des engagements différents et
sont le fil conducteur de chacune des cinq histoires. Ils sont
entourés de personnages secondaires ayant des engagements
similaires qui nous permettent d’enrichir et de préciser le
contexte de chacun de nos récits.

À travers En finir avec la guerre…, je poursuis ce qui fonde en
permanence mon implication dans la vie citoyenne, le combat
pour la fraternité, la dignité et l’amitié entre les habitants et
les citoyens des deux rives de la Méditerranée. En espérant les
entraîner nombreux dans mon sillage…

Mehdi Lallaoui

Le coffret « En finir avec la guerre » est édité par :

Au Nom de la Mémoire et MÉDIAPART

50ème anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie


BIOGRAPHIE

Mehdi Lallaoui est réalisateur et écrivain. Il a réalisé plusieurs films sur des sujets touchant à l’histoire de l’Algérie : "Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945" a reçu, en 1995, le Grand prix du meilleur film documentaire au Festival du film historique de Rueil-Malmaison, et le premier prix (catégorie évènement politique) du festival international du scoop et du journalisme d’Angers.

Il aussi réalisé, "Le silence du fleuve", un film sur la manifestation des Algériens à Paris le 17 octobre 1961.

Son intérêt pour l’histoire de l’immigration l’a amené à réaliser la série diffusée sur France 3 "Un siècle d’immigration en France" (3x57’), à écrire avec David Assouline "Un siècle d’immigration" (3 volumes, ed. Au nom de la mémoire) et à réaliser un film sur l’histoire de la déportation en 1871 de milliers de Kabyles en Nouvelle-Calédonie.

Il a écrit, en 1995, "Du bidonville aux HLM" (ed. Au nom de la mémoire). Il est aussi auteur de trois romans, "Les beurs de Seine" (ed.Arcantères, 1986), "La colline aux oliviers" (ed. Alternatives, 1998) et "Une nuit d’octobre" (ed. Alternatives, 2001)

Mehdi Lallaoui est Président de l’association Au Nom de la Mémoire.


FILMOGRAPHIE

2006 Un regard Haïtien (documentaire)

Le Voyage d’Albert Kahn, ARTE (documentaire)

2005 L’Imprimerie Nationale pour mémoire (documentaore)

2004 Gérald Bloncourt, la passion des images (documentaire)

La Commune de Paris, 1871 (documentaire)

2003 Retour sur l’Ile Seguin (documentaire)

2002 Marseille, Marseilles co-auteur Emile Temime (documentaire)

Caravanes des quartiers (documentaire)

2001 Henri Curiel, itinéraire d’un combattant de la paix et de la
liberté (documentaire)

Marinette ou la liberté (documentaire)

2000 Val-Nord, fragments de banlieues (documentaire)

Jean-Marie Tjibaou ou le rêve d’indépendance (documentaire) ARTE

1999 Et la lumière fût (documentaire)

1998 Poilus d’ailleurs (documentaire)

1997 Un siècle d’immigration en france 3 x 57’ (série documentaire)

1995 Les massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945 55’ (documentaire)

1994 Histoire des villes nouvelles 3 x 26’ (série documentaire)

1993 Ces Kabyles du pacifique 52’ (documentaire)

1992 Du bidonville aux HLM 52’ (documentaire)

1991 Le silence du fleuve 52’ (documentaire)


filmographie

Jacques Charby, porteur d’espoir 2006
Réalisateur, Directeur de la photo, Monteur

Silence du fleuve (Le) 1991
Réalisateur, Distributeur

Commune de Paris - 1871 (La)
Réalisateur

En finir avec la guerre 2008
Réalisateur

Parfums de ma terre (Les) 2008
Réalisateur, Directeur de la photo

Antillais d’ici
Réalisateur

Silence du fleuve (Le) 1991
Réalisateur

Du bidonville aux HLM 1992
Réalisateur

Ces Kabyles du pacifique 1993
Réalisateur

Histoire des villes nouvelles 1994
Réalisateur

Jean-Marie Tjibaou ou le rêve d’indépendance 2000
Réalisateur, Scénariste

Massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945 (Les) 1995
Réalisateur, Scénariste


« Kabyles du Pacifique »

Réalisation : Mehdi Lallaoui

2000 / 52’

Durant l’année 1871, éclate en Algérie l’une des plus grandes insurrections après la chute de l’émir Abdelkader. Comme pour la commune de Paris, cette révolte sera vaincue, et les survivants, Kabyles et Communards déportés vers la Nouvelle- Calédonie. Plus d’un siècle après cet évènement, "Kabyles du Pacifique" reconstitue le périple de ces déportés ayant fait souche dans le Pacifique. Cette histoire croise le destin de trois peuples (les Algériens, les Communards et les Kanaks) et cela jusqu’à nos jours. Nous rencontrerons 130 ans plus tard, leurs descendants sur la Grande Terre, caldoches français, au nom d’Abdelkaler, de Bouffenèche, de Aïffa.

« Jean-Marie Tjibaou ou le rêve d’indépendance »

Réalisateur : Mehdi Lallaoui

Production : Arte France, Mémoires vives Productions France / 2000 / 52’

Entre la levée du drapeau kanak en décembre 1984 et le cortège funèbre du leader indépendantiste à Nouméa en mai 1989 s’inscrivent des années de luttes, de drames, de palabres, d’espoirs, dont Jean-Marie Tjibaou fut l’un des principaux acteurs. À travers son itinéraire, ce documentaire s’attache à dénouer l’histoire de cette période cruciale.

« Retour sur Ouvéa »

Réalisation : Mehdi Lallaoui

Production : Mémoires Vives productions 2008 / 70’

À 20 000 kilomètres de la France, cachée dans l’archipel des Loyautés, Ouvéa est une petite île de Nouvelle-Calédonie. Certains disent qu’il y fait bon vivre et les publicitaires la comparent volontiers au Paradis. Mais au-delà de la carte postale, cette île du Pacifique fut en avril-mai 1988 le théâtre d’une succession de drames que la presse continue d’appeler « l’affaire de la grotte d’Ouvéa ». Vingt ans après ce drame qui a causé la mort de quatre gendarmes français et de dix-neuf jeunes indépendantistes kanaks, dont plusieurs furent exécutés après s’être rendus, la Nouvelle-Calédonie se construit avec un gouvernement composé à la proportionnelle de loyalistes et d’indépendantistes. À Ouvéa, les acteurs directs de ce drame et les familles des nationalistes assassinés se souviennent. Que subsiste-il de cette tragédie et comment peut-on encore construire un avenir

partagé et sans haine ? Le coeur du récit du film se déroule entre les deux tours de l’élection présidentielle qui oppose en 1988 le Président François Mitterrand et Jacques Chirac alors Premier ministre de la « cohabitation ».


LIVRES/ KABYLES DU PACIFIQUE de Mehdi Lallaoui

Durant l’année 1871, alors qu’à Paris s’éteint la Commune, éclate en Algérie l’une des plus grandes insurrections après la chute de l’émir Abdelkader.

Comme pour la Commune de Paris, cette révolte sera vaincue, et les survivants déportés vers la Nouvelle-Calédonie.

Transférés en France, ils y rencontreront les communards qui seront les témoins de leur exil. Plus d’un siècle après, ce livre reconstitue le périple de ces déportés vers "Calédoune"."

Louise Michel écrivit à leur propos : "Ces orientaux, emprisonnés loin de leurs tentes et de leurs troupeaux, étaient simples et bons et d’une grande justice. Aussi ne comprenaient-ils rien à la façon dont on avait agi envers eux".

La loi d’amnistie de 1880 ne s’appliqua pas aux insurgés algériens qui se rapprocheront de la vallée de Nessadiou et de leurs coréligionnaires transportés.

Les souvenirs de cette histoire oubliée vivent encore. Il existe aujourd’hui "un cimetière des arabes" près de Bourail, et malgré les épreuves du temps, des descendants de transportés d’Algérie ont fait souche dans le Pacifique.

Kabyles du Pacifique / Mehdi Lallaoui /

Au nom de la mémoire ; Paris : Diffusion Alternatives, 1994

(Collection "Au nom de la mémoire") ISSN : 1243.2121 / ISBN : 2-910780-00-7


ANTILLAIS D’ICI " Les Métro- caraibéens"

/ Au Nom de la Mémoire / Samia Messaouid & Mehdi Lallaoui

ISBN : 978-2-910780-20-1



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES