Spectacles et musiques du monde

A la une

Israel Galván - El amor brujo

Les 18 & 19 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

HOURIA AICHI

Le 11 janvier 2020 au Bozar Palais des Beaux-Arts à Bruxelles

Patricia Guerrero

Le 14 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Rafael Riqueni & Rocío Molina

les 17 & 18 Janvier 2020 à l’Odéon au FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

FLAVIA COELHO

En concert en Janvier 2020

TAKFARINAS

le 11 janvier 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

Soprano

En concert en Décembre 2019

GOOGOOSH & MARTIK

En concert exceptionnel le Vendredi 20 Décembre 2019 au Palais des Congrès à Paris

I MUVRINI

Le Mercredi 18 Décembre 2019 aux Folies Bergère à Paris

Ballaké Sissoko et Vincent Ségal

Samedi 04 Janvier 2020 à la Cite De La Musique - Philharmonie De Paris

Le Lac des cygnes au Théâtre des Champs-Élysées

Ballet de l’Opéra National de Kiev avec orchestre du 24 décembre 2019 au 5 janvier 2020 au Théâtre des Champs-Élysées

IBRAHIM MAALOUF

les 14 & 15 Décembre 2019 à La Seine Musicale

ASA

En concert en Décembre 2019

TRI YANN

En concert en Décembre 2019

Paolo Conte

les 14 & 15 janvier 2020 à l’ Olympia à Paris

Noël Mandingue 2019

Le 24 décembre 2019 à Montreuil, au Nouveau Théâtre de Montreuil

TRIO JOUBRAN

En concert en Décembre 2019

Aya Nakamura

en concert en Décembre 2019

MAXIME LE FORESTIER

2019

du 14 au 16 Novembre 2019 au CASINO DE PARIS


2020
Samedi 16 mai 2020 (20h30) à Le Quartz - Scène nationale de Brest



Biographie

Bruno Le Forestier, alias Maxime Le Forestier, est un auteur-compositeur-interprète français.

Né le 10 février 1949 à Paris d’un père anglais et d’une mère française qui a vécu en Angleterre, Maxime Le Forestier a deux sœurs aînées. Il étudie au lycée Condorcet, puis forme un duo avec sa sœur Catherine, empruntant quelques chansons à Georges Moustaki avant même que ce dernier ne les chante lui-même (Le facteur, La ballade de nulle part). Serge Reggiani interprète en 1968 une de ses compositions : Ballade pour un traître. Maxime sort son premier 45 tours en 1969 aux deux titres Cœur de pierre, face de lune et La Petite Fugue. Il fait son service militaire dans les paras, ce qui lui inspirera la chanson Parachutiste qui fût censuré (les paroles de l’intégralité de l’album apparaissant dans la pochette, sauf celles de celle-ci, interdite). En 1971 sort son plus grand succès : San Francisco. En 1972, il fait la première partie de son idole Georges Brassens et propose son premier album Mon Frère suivi l’année suivante par Le Steak. Cette même année 1973, il profite d’une prestation à l’Olympia pour enregistrer un album "Live".

En 1979, il inaugure le premier d’une série d’albums de reprises de Brassens, enregistré en public. En 1980, il entame une tournée dans toute la France avec Graeme Allwright, dont sa sœur, Catherine Le Forestier, assure la première partie sous le nom d’Aziza. Les bénéfices de cette tournée iront à l’association Partage pour les enfants du Tiers-Monde. Le concert au Palais des Sports de Paris donna lieu à la publication d’un double album où paraît Marcel Azzola et le groupe malgache qui travaillait avec Graëme Allwright à l’époque. Outre leur répertoire respectif, ils interprèteront Georges Brassens.

Après quelques années de traversée du désert durant lesquelles il compose pour Julien Clerc, après les succès mitigés de ses précédents albums, il obtient un nouveau succès en 1987 avec Né Quelque part, suivi par l’album incluant ce dernier titre ainsi qu’une reprise qu’il popularise : Ambalaba, une chanson du ségatier mauricien Claudio Veeraragoo. Il sort d’autres albums en 1991 (avec notamment Bille de Verre), 1996 (album Passer ma route, qui recevra la Victoire de la musique comme Meilleur album, incluant une nouvelle version de "La petite fugue", "Raymonde", "Chienne d’idée") et enfin l’Écho des étoiles en 2000 (avec "L’homme au bouquet de fleurs"). Il s’engage pour des causes caritatives (Partage, les Enfoirés, Sol En Si dès les années 1990).

Maxime Le Forestier a sorti un nouvel album intitulé « Restons amants » au printemps 2008. Il a écrit les paroles des douze chansons, dont deux réalisées avec des musiques de Julien Clerc qui avait fait, de son texte « Double Enfance », un grand succès il y a deux ans.

sources : wikipediaBio complète avec mise à jour

Sous licence CC-BY-SA

Historique des versions de « Maxime Le Forestier »




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES