Spectacles et musiques du monde

A la une

VAUDOU GAME

Le 28 septembre 2019 à BAGNEUX

Fatou Diome

Rencontre avec Fatou Diome , Le Vendredi 20 septembre 2019 à la Librairie Atout Livre

SOUAD MASSI

le 21 Septembre 2019 à l’ Alhambra Genève à Genève, Suisse

AZIZA BRAHIM

En concert en Septembre 2019

Teofilo CHANTRE

Le Vendredi 20 Septembre au Comptoir à Fontenay sous bois

Cheick Tidiane Seck

le 21 Septembre 2019 à Bercy, dans le cadre de La Nuit du Mali

GOOGOOSH

le 21 Septembre 2019 à San Jose -Center for the Performing Arts

Hervé Koubi

"Boys don’t cry " Du 19 au 26 septembre 2019 au Maroc avec l’Institut français

MORY KANTE

le 21 Septembre 2019 à Bercy, dans le cadre de La Nuit du Mali

RAPHAEL FAYS

Le Samedi 28 Septembre 2019 à Le Triton Les Lilas

IBRAHIM MAALOUF

du 23 au 25 septembre 2019 à L’Olympia

SYRINE BEN MOUSSA

le Dimanche 29 Septembre 2019 à l’ Olympia Bruno Coquatrix Paris (75)

LEE SCRATCH PERRY

En concert en Septembre 2019

RENAUD GARCIA FONS

17 Septembre 2019 au Jazz en Touraine Montlouis-Sur-Loire

GHALIA BENALI

le 29 septembre 2019 à L’Olympia à Paris dans le cadre de la soirée ONE NIGHT IN TUNISIA

Chicuelo

Le Mercredi 25 Septembre 2019 au Bal Blomet à Paris

3MA

Dimanche 22 septembre 2019 à 17h00 au domaine d’O, dans le cadre du Festival Arabesques

Jihad Darwiche

Dimanche 22 septembre 2019 au domaine d’O au Festival Arabesques

GNAWA DIFFUSION / AMZIGH KATEB

Samedi 21 septembre au domaine d’O, dans le cadre du Festival Arabesque

Aziz Sahmaoui

Vendredi 20 septembre à 21h30 au domaine d’O , dans le cadre du Festival Arabesques

OUM

Vendredi 20 septembre 2019 au domaine d’O , dans le cadre du Festival Arabesques

IMED ALIBI

Vendredi 20 septembre 2019 au domaine d’O, dans le cadre du Festival Arabesques

FLAVIA COELHO

En concert en Septembre 2019

AHMED SOULTAN

concerts

Lynda Lemay

concert

LYNDA LEMAY

les 26 et 27 avril 2010 à 20h30

Olympia Bruno Coquatrix

28, boulevard des Capucines - 75009 PARIS


BIOGRAPHIE

En dix albums et 20 ans de carrière, Lynda Lemay a fait chavirer le coeur des Québécois, séduit celui de Charles Aznavour et conquis celui de la France entière. En dix albums, elle nous a donné plus de 150 chansons et des milliers d’accords, des ballades touchantes et du rock irrévérencieux, de l’amour et des émotions pures. Elle nous a livré son âme et ses secrets, ses joies et ses peines, ses croyances et ses espoirs. En dix albums et trois millions d’exemplaires vendus dans le monde entier, elle a gravi les marches d’un podium réservé aux grands de la chanson francophone, aux légendes, aux immortels.

En dix albums, Lynda Lemay a libéré Nos rêves (son premier disque, paru en 1990), forgé ses deux Y pour en faire sa marque, s’est mise à nu, elle, Lynda Lemay (album éponyme, 1998). Elle s’est aussi mise en scène et enregistrée Live avant de passer Du coq à l’âme, profitant du nouveau millénaire pour effleurer des rythmes plus rock et plus disco. Alors que Les lettres rouges de son nom clignotaient encore sur la façade de l’Olympia de Paris, elle nous a dévoilé Les secrets des oiseaux, une révélation aux accents rock et country. Elle nous a ensuite fait croquer les fruits de son Paradis quelque part avant de nous prendre la main pour traverser avec elle Un éternel hiver, opéra-folk de 51 chansons dont le double album est sorti début 2006. Quelques mois après ce périple, elle s’offre un retour aux sources et y appose sa Signature : un retour régénérant aux inspirations poétiques et musicales qui l’ont fait connaître, un retour à une simplicité chaleureuse et réconfortante, intimiste et sincère, un retour à la pureté de la guitare acoustique.

Deux ans après la parution de cet album-symbole, elle nous glisse maintenant à l’oreille Allo c’est moi. Onzième album en carrière pour la prolifique artiste, Allo c’est moi regroupe 18 titres qui révèlent autant de facettes de son indéniable talent. Conteuse d’exception, fine observatrice du quotidien, elle aborde les thèmes qui lui sont chers - la famille, le couple, la souffrance, les injustices sociales, l’amour - avec la sensibilité et l’humour qu’on lui connaît.

Habile à se glisser dans la peau de personnages aux destins variés, l’auteure-compositrice-interprète devient tour à tour une femme souffrant de paralysie cérébrale (Anne), un soldat brisé par la guerre (Comme un homme mort) ou encore une vieille dame qui aurait tout donné pour être mère (Juste un petit bébé). Dans la touchante Tu ne verras plus l’hiver, c’est une maman qui parle à son fils mourant alors que dans Rends-moi ma bicyclette, interprétée avec la participation de sa fille Jessie, elle choisit d’écrire à hauteur d’enfant.

Fidèle à elle-même, Lynda sait faire preuve d’un humour délicieusement grinçant. La partouze raconte l’histoire d’une jalouse au bord de la crise de nerfs tandis que Le dard multiplie les doubles sens pour évoquer les relations hommes-femmes. Alternant entre jazz lounge et heavy métal(!), la décapante Si j’étais optimiste décrit les mille et un périls qui nous guettent, alors que Les cools et les cons dénonce avec conviction les empêcheurs de tourner en rond.

Capable d’aborder les sujets les plus délicats, Lynda Lemay traite du thème de la pédophilie (Des comme lui), puis va jusqu’au pôle Nord (Rumeur sur le père Noël), question d’imaginer jusqu’où pourraient mener les effets du réchauffement de la planète. La famille, thème central dans l’oeuvre de l’artiste, est tantôt réconfortante (Allo c’est moi), tantôt tordue et liftée (La grande classe), tantôt au bonheur fragile (J’ai fait mon lit).

Que serait un album de Lynda Lemay sans chansons sur l’amour ? L’amour de son pays (Bleu, premier extrait de l’album), l’amour en forme d’amitié (Mon Gérard), l’amour usé, auquel on persiste à croire (Depuis tes doigts sur moi) ou, au contraire, celui que l’on saisit à temps, juste avant de le perdre dans La course au bonheur, la très belle ballade intimiste qui clôt le disque.

Lynda Lemay a fait à nouveau confiance à son complice de toujours, Yves Savard, qui l’accompagne aux guitares et au banjo. Michael Weisinger (guitares, basse), Pierre Verville (arrangement des cordes et piano) Marco Savard (guitare), Steve Hill (guitare), Stéphane Beaudin (batterie), Pascal Castonguay (basse), Pierre Verville (piano), Louis Bernier (piano), Jean-Denis Levasseur (clarinette), Francine Dufour (violon), Antoine Bareil (violon), Catherine Arsenault (alto), Carla Antoun (violoncelle), Isabelle Barbeau (basse), Marie-Claude Petit et Guy Porlier (choeurs) ont également collaboré au disque.

Allo c’est moi marque un nouveau chapitre dans la brillante carrière de Lynda Lemay, une artiste authentique qui occupe depuis 20 ans une place unique dans le coeur de ses fidèles et nombreux admirateurs d’un côté et de l’autre de l’Atlantique.

sources :http://www.lyndalemay.com/



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES