Spectacles et musiques du monde

A la une

ZIARA

Spectacle "ZIARA" de Sami Lajmi en tournée 2017

DJMAWI AFRICA

le Dimanche 27 Aout 2017 au festival Rock en Seine , au DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD / PARIS - FRANCE

Massilia Sound System

En concert en Septembre 2017

EMEL MATHLOUTHI

En concert en Août 2017

SOUAD MASSI

En concert en Aout 2017

Pat Thomas

En concert en Aout 2017

AMADOU ET MARIAM

En concert en Septembre 2017

Afrikana Soul Sister

En concert en Aout 2017

ANOUSHKA SHANKAR

En concert en Aout 2017

Lisa Simone

En concert en Aout 2017

Naïssam Jalal

En concert en Aout 2017

SALIF KEITA

LA NUIT DU MALI à Bercy le samedi 23 Septembre 2017

Rocio Marquez

Le 23 Septembre au Festival d’Ambronay (avec Fahmi Alqhai)

Mokobe

le Samedi 23 Septembre 2017 à Bercy , dans le cadre de " La Nuit du Mali"

HAÏDOUTI ORKESTAR

en concert en Aout 2017

JACOB DESVARIEUX

En concert en Aout 2017

African Salsa Orchestra

en concert en Aout 2017

Leyla McCalla

en concert en Aout 2017

NINA ATTAL

en concert en Aout 2017

TINARIWEN

en concert en Aout 2017

CALYPSO ROSE

en concert en Aout 2017

Keyvan Chemirani

concert

2017

Mercredi 10 Mai 2017 à Lille -Opéra

Mardi 16 Mai 2017 à Aubervilliers ,Dans le cadre du festival METIS

Mardi 23 Mai 2017 à L’Ile Saint Denis ,Dans le cadre du festival METIS

Vendredi 26 Mai 2017 à Carouge (Suisse)


BIOGRAPHIE

Keyvan Chemirani est né à Paris en 1968. C’est sur les hauteurs des collines de Manosque dans les Alpes de Hautes Provence, que Keyvan grandit et s’imprègne des musiques orientales et méditerranéennes.

Son père et maître, Djamchid Chemirani lui transmet le savoir traditionnel. C’est le maître de Djamchid, Ostad Hossein Tehrani qui projette le zarb du rôle de simple accompagnateur à celui de soliste.

Jusqu’en 1989, Keyvan Chemirani suit parallèlement des études de mathématiques jusqu’en maîtrise et entame une carrière internationale en tant que soliste et accompagnateur.

Il joue aussi du Daf iranien, un tambour sur cadre muni de multiples anneaux métalliques, du udu, une cruche en terre utilisée en Orient et en Afrique, ainsi que du bendir et du riqq, deux percussions méditerranéennes.

Avec son père et maître Djamchid et son frère Bijane, ils forment le Trio Chemirani et se produisent partout dans le monde.

Tout en puisant dans la poésie persane (dont s’inspirent les rythmes traditionnels), les Chemirani composent et développent des formes modernes où l’accent est mis sur les polyrythmies et sur la multiplicité des sons ; le trio dévoile à son auditoire les possibilités infinies des percussions persanes.

La parfaite concision du langage, la vertigineuse circulation du dialogue, la variation infinie du toucher conjuguées avec une complicité hors du commun, font de cette formation une réussite scénique et discographique complète.

Ses différentes rencontres musicales (flamenco, musique ottomane, grecque, arabo andalouse, carnatique, jazz), lui ont permis d’appréhender les caractères particuliers de différentes traditions mais aussi leurs similitudes.

La science de la métrique d’Inde - du Nord et encore plus du Sud a toujours fasciné Keyvan Chemirani. A la fois influencé par les musiques modales méditerranéennes (du bassin méditerranéen jusqu’à l’Inde) et par les grands interprètes de jazz, il essaye de trouver un langage commun entre ces différentes cultures musicales. Musicien prolifique et curieux, Keyvan Chemirani s’investit dans des collaborations fructueuses.

Il donne de nombreux concerts avec différentes formations traditionnelles : avec Hassan Tabbar (musique traditionnelle persane), l’Ensemble Kudsi Erguner (musique ottomane), l’Ensemble de Ross Daly (musique grecque et turque), le trio Eric Marchand avec Thierry Robin, avec Françoise Atlan (musique et chants judéo-espagnols), avec Juan Carmona (flamenco).

De même avec des formations de jazz, de musique contemporaine ou improvisée : chant harmonique avec David Hykes, le Percussion Orchestra avec Albert Mangelsdorff. Il collabore depuis quelques années avec Renaud Garcia Fons et Sylvain Luc.

Première création de Keyvan Chemirani, Le rythme de la parole, voit le jour en 2004. Un projet ambitieu qui permet à Keyvan Chemirani de rassembler autour de lui des invités venus d’horizons musicaux différents (Mali, Inde du Sud, Iran, Maroc, Provence, Bretagne, Judéo-arabo-andalou, Turquie, Pakistan).

Ce premier opus est suivit en 2006 du Rythme de la parole II, metant en scène Ali Reza Ghorbani, Nahawa Doumbia et Sudha Raghunathan. Le chant : celui d’ Ali Reza Ghorbani est le chant persan ; celui de Sudha Ragunathan est le chant carnatique de l’Inde du Sud ; et celui de Nahawa Doumbia est celui du Wassonlon, au Mali ; trois immenses chanteurs, porteur chacun d’une tradition vocale non moins immense. La percussion épouse le rythme de la parole parlée et chantée qui dès lors se trouve comme libérée de son cadre prosodique, grâce aux propositions aussi subtiles qu’inattendues du jeune percussionniste.

Lors du festival international des musiques nomades en 2005, Keyvan Chemirani rencontre le chanteur mauritanien Mohamed Salem Ould Meydah. « Coup de foudre » musical, leur rencontre se poursuivra lors d’une résidence au Festival 38e Rugissants en France, et aboutira à la création « Tahawol », une rencontre inédite entre percussions persanes, danses et chants flamenco et mauritaniens.

A travers sa participation à Royaumont à des rencontres où s’articule la poésie orale du slam et l’expérience musicale - Slam et percussions (création 2005, avec Serge Teyssot Gay, Bijane Chemirani, Frederic Netcheverlian et Mike Ladd) et Slam et souffle (création 2006, avec Félix J., Nada et Abdel Haq Aït Saïd ) -, Keyvan Chemirani transfère dans le champ des musiques actuelles et urbaines la jonction qu’il a su opérer dans le Rythme de la parole entre structures prosodiques et musicales de plusieurs langues chantées.

L’année 2008 est marquée par la rencontre entre le zarb persan de Keyvan Chemirani et le tabla indien de Pandit Anindo Chatterjee. Cette rencontre ce matérialise par le disque Battements au coeur de l’Orient .

Afin d’enrichir l’échange, Keyvan s’entoure de musiciens remarquables : sa soeur Maryam Chemirani, le joueur de Sarod Ken Zuckerman, Socratis Sinopoulos (Kemenche), Stelios Petrakis (Lyra), Bijan Chemirani (Zerb, Saz), Henri Tournier (Bansuri).

Penser les percussions iraniennes comme une syntaxe qui lui permette d’investir les musiques orales ou écrites du monde entier, et faire oeuvre : voilà le chemin ardu et passionnant qu’emprunte Keyvan Chemirani, pour métamorphoser peu à peu en créations multiformes l’héritage musical persan reçu à travers son père Djamchid Chemirani.

C’est pourquoi, à 39 ans, il peut à son tour enseigner le legs de la tradition orale, tout en gardant à l’esprit une visée contemporaine.


SORTIE CD

Album : THRACE Sunday Morning Sessions

Jean-Guihen Queyras, violoncelle

Sokratis Sinopoulos, lyra

Bijan Chemirani, zarb

Keyvan Chemirani, daf

TRIO CHEMIRANI Trio Chemirani invite / Sortie avril 2011 Accords Croisés

BALLAKÉ SISSOKO,

OMAR SOSA,

RENAUD GARCIA-FONS,

ROSS DALY,

SYLVAIN LUC,

TITI ROBIN



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES