Spectacles et musiques du monde

A la une

Anna Cinzia Villani

Anna Cinzia Villani , nous présente la musique traditionnelle du sud de l’italie ( Salento ) , un moment d’improvisation d’une rare qualité à Marseille, au Babel Med Music 2012

Festival Je Reste à La Maison

En direct sur Facebook, plusieurs artistes, groupes , musiciens, donneront des concerts depuis chez eux du 1 au 7 Avril 2020

BALLAKE SISSOKO

le 28 Février 2020 au COMPTOIR à Fontenay-sous-Boi

Rocio Marquez

Concert de sortie Album " Visto en El Jueves" le 12 Février 2020 au Pan Piper à Paris

Tomatito

au Festival Flamenco de Nîmes

TAKFARINAS au festival Arabesques

Reportage le Dimanche 15 septembre 2019 au domaine d’O, dans le cadre du festival Arabesques

Assia Guemra -Nouba II – Tango arabe - Shooting

Dans les coulisses de " Nouba II – Tango arabe " le nouveau spectacle de la Compagnie Tellurgie, dirigée par Assia Guemra

L’Afrique déchaînée

Reportage le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir - Halle Roublot à Fontenay sous bois

African Variations

Reportage "African Variations" le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir à Fontenay sous bois

HENRI AGNEL - LES MENESTRIERS

Reportage à Le Comptoir Halle Roublot à Fontenay-sous-Bois

Jacarandá de Fernando del Papa

Spectacle Brésilien de Fernando del Papa

Pat Thomas

Pat Thomas & Kwashibu Area Band "Live in New Morning "

TRIO JOUBRAN "live in Festival Arabesques"

Extrait du concert du Trio Joubran au Festival Arabesques à Montpellier

Juan de Marcos

Afro Cuban All Stars au New Morning

Rachid Taha " Ya Rayah "

Extrait du concert donné au Babel Med Music 2017 , aux Dock des Suds à Marseille

Hamid El Kasri

Reportage au Festival Arabesques

Naïma Dziria

Reportage Vidéos au Centre Culturel Algérien (Paris 15e)

Rafael Riqueni

Reportage le Dimanche 14 Janvier 2018 au Théâtre Bernadette Lafont , dans le cadre du Festival de Flamenco de Nîmes

Kayhan Kalhor

Concerts

2019

11 Octobre 2019 au Royal Festival Hall, Southbank Centre, London, UK


coup de cœur musiquesdumonde

Sortie Album le 24 Juin 2016 : " HAWNIYAZ " en Kurde
“Chacun a besoin de chacun, chacun est là pour l’autre.”

Né de la rencontre de quatre musiciens au patrimoine musical immémorial, le Hawniyaz Ensemble interprète un répertoire issu de traditions turques, kurdes et perses.

Au chant, la voix grave et mature d’Aynur Doğan transperce l’âme pour conter des histoires d’amour et de destinées tragiques.

Des trajectoires éclairées par les improvisations savantes et transcendantes du légendaire joueur iranien de kamânche, Kayhan Kalhor, les inflexions jazzy du pianiste Salman Gambarov et la tradition alévie du joueur de tambûr Cemil Qoçgiri. Entêtant est le terme qui vient à l’esprit en évoquant cette synergie d’expériences, de talents et d’émotions. Un rêve d’Orient ancestral.

Hawniyaz Ensemble

- Kayhan Kalhor kamânche

- Aynur Dogan chant

- Salman Gambarov piano

- Cemîl Qoçgirî tambûr

VOIR LA VIDEO

tracklist

1 Delalê
Ma beauté / My Beauty / Meine Schöne 15’56

2 Rewend
Nomade / Nomad / Nomade 11’48

3 Xidire min
Oh mon Khidir / Oh my Khidir / Ach, meine Khidir 10’49

4 Malan Barkir - Bêrîvanê
Exile - Journal d’une femme de chambre / Exile - Diary Maid / Exil - Tagebuchnotiz 9’38

5 Ehmedo - Ez Reben Im
Ehmedo - Je suis désespérée / Ehmedo - I’m desperate / Ehmedo - Ich bin verzweifelt 9’20



Le musicien iranien Kayhan Kalhor, originaire de Téhéran, est un virtuose reconnu du kamanché (vièle à pique d’origine persane).

Ses interprétations du répertoire traditionnel persan et ses nombreuses collaborations originales lui ont assuré un public fidèle dans le monde entier.

Kayhan commença l’étude de la musique à l’âge de sept ans et, à 13 ans, intégra l’Orchestre national de la radiotélévision iranienne avec lequel il se produisit pendant cinq ans.

À dix-sept ans, il entama une collaboration avec l’Ensemble Shayda du Centre culturel Chavosh, alors la plus prestigieuse institution culturelle d’Iran. Il a parcouru tout le pays pour étudier les musiques régionales, en particulier celles du Khorasan et du Kurdistan.

Kayhan est certainement un des artistes les plus créatifs et les plus innovants de la scène musicale iranienne actuelle. Grand ambassadeur de la culture persane, il a largement contribué à la diffusion de son répertoire musical dans le monde. Il est à l’origine du renouveau du kamanché, instrument mal connu, rarement entendu (et éclipsé par le violon), dont il a approfondi et élargi la technique et développé le son de cet.

Cofondateur des ensembles Dastan, Ghazal : Persian & Indian Improvisations, et Masters of Persian Music, Kayhan a également composé pour les grands chanteurs iraniens Mohammad Reza Shajarian et Shahram Nazeri.

Il a joué et enregistré avec les meilleurs instrumentistes du pays et composé pour la télévision et le cinéma : il a collaboré avec Osvaldo Golijov sur la bande-son de Youth Without Youth de Francis Ford Copolla.

La Philharmonie de Cologne lui a commandé une œuvre (« Trois poètes ») et l’a créée en octobre 2009. Une commande de l’orchestre symphonique de Dresde (« Cinema Jenin : A Symphony »), a été créée en octobre 2011.

Les plus belles salles et les plus grands festivals ont accueilli Kayhan en soliste, avec l’un ou l’autre de ses ensembles, et en invité spécial.

Il participe au Projet Route de la Soie de Yo-Yo Ma depuis le début de cette aventure, et ses compositions figurent sur tous les albums du Projet.

Il a enregistré plus d’une douzaine d’albums, dont quatre ont été nominés pour un Grammy Award


Kayhan Kalhor & Erdal Erzincan

Iran-Turquie

Cordes pincées, archet glissant avec lenteur : quand Kayhan Kalhor joue de son instrument, le kamantché, une vièle à quatre cordes, on croirait entendre des pleurs, le vent ou la pluie.

Pas étonnant que ses derniers albums se nomment The Rain ou The Wind. Né à Téhéran en 1963, Kayhan Kalhor a démarre l’étude de la musique à l’âge de sept ans avant d’intégrer, six ans plus tard, l’orchestre de la Radio-télévision iranienne.

De ses voyages à Rome et Ottawa, où il étudie la musique occidentale, Kayhan Kalhor a gardé le goût du métissage et de la rencontre. Il multiplie les collaborations avec le Kronos Quartet californien, le violoncelliste sino-américain Yo Yo Ma ou le sitariste indien Shujaat Husain Khan.

Avec le Turc Erdal Erzincan, considéré comme le plus grand joueur de baglama, un luth à manche long ou court dérivé du saz, Kayhan Kalhor se tourne aujourd’hui vers Istanbul pour une rencontre inédite entre musique perse



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES