Spectacles et musiques du monde

A la une

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

SAPHO

SAPHO Chante Barbara le Mercredi 12 Décembre 2018 au New Morning à Paris

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Khalil Chahine

le 12 décembre 2018 au Studio de l’Ermitage

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

ALUNE WADE

Le 10 Décembre 2018 à L’Européen à Paris

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Jacques VIDAL

le 10 décembre 2018 au PAN PIPER à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

KAD MERAD

comédien


RENDEZ-VOUS /Auteur : Miklos Laszlo

Résumé : Un grand spectacle musical d’après la pièce "La boutique au coin de la rue".

Avant la seconde guerre mondiale, en Hongrie, dans la parfumerie Maraczek, le directeur Georg Nowack, profite de ses heures de loisirs pour correspondre anonymement avec une � très chère � inconnue dont il est tombé amoureux sans l�avoir jamais rencontrée. Bientôt arrive une nouvelle vendeuse, Amalia Balash. Les deux jeunes gens se détestent immédiatement.

Pourtant, ils découvriront bientôt qu�ils s�écrivent depuis plusieurs mois sans même le savoir�...

Distribution :

Kad Merad

Laurent Lafitte

Magali Bonfils

Pierre Santini

Alyssa Landry

Andy Cocq

Paolo Domingo

Jean-Michel Fournereau

Lauri Lupi

Sofia Naït Mélusine

Laure Balon

François Beretta

Grégory Gonel

Olivier Tiago Do Nacimiento


Théâtre de Paris

15, rue Blanche 75009 Paris

Métro : Trinité d�Estienne d�Orves � Blanche - Saint Lazare � Liège



L’italien Un film de Olivier Baroux

Dino Fabrizzi est le vendeur numéro un de la concession Maserati de Nice. A 42 ans, il arrive à un tournant de sa vie, le poste de directeur lui est ouvertement proposé et sa compagne depuis un an, Hélène, a la ferme intention de l�épouser.

Pour Dino, la vie est belle, sauf que cette vie parfaite s�est construite sur un mensonge. Dino s�appelle en fait Mourad Ben Saoud.

Ni son patron, ni Hélène et encore moins ses parents ne sont au courant de cette fausse identité�

Dans dix jours débute le ramadan et Mourad qui passe outre tous les ans devra cette fois assumer la promesse faite à son père malade. Faire le ramadan à sa place� Pour Dino, l�Italien, cela na va pas être simple.

ACTEURS :

Kad Merad Dino / Mourad

Valérie Benguigui / Hélène

Roland Giraud Charles / Lemonnier

Philippe Lefebvre C/ yril Landrin

Guillaume Gallienne / Jacques

Sid Ahmed Agoumi / Mohamed

Farida Ouchani / Rachida

Saphia Azzeddine / Amel

Tarek Boudali / Karim

Nathalie Levy-Lang /Nadège

Karim Belkhadra / Iman Abdel

Alain Doutey / André

Arielle Sémenoff /Marie-Paule

Guy Lecluyse / Monsieur de Maizière


ENTRETIEN AVEC KAD MERAD EXTRAITS DOSSIER PRESSE

Vous êtes né d�une mère française et d�un père d�origine
algérienne. Quels sont vos plus vieux souvenirs
d�Algérie ?

Lorsqu�on partait là-bas pour le mois d�août. Un délicieux
exode ! Mon père avait une Ami 8, on était quatre mômes
à l�arrière, ma soeur, mes frères et moi. C�était folklo, je
vous assure. Je me souviens qu�on faisait minimum
trois heures de queue à la frontière algéro-marocaine. Le
voyage durait trois jours sans climatisation, on dormait
dans la voiture garée sur le parking du bateau. L�arrivée
au village était une fête. Mes grands-parents avaient une
ferme familiale, à Ouled Mimoun (en français Lamoricière)
près de Tlemcen.

Quel accueil on vous réservait ?

On était super gentils avec nous, une chaleur communicative
immédiate. On était quand même les p�tits blancs,
même si grâce à nos prénoms l�intégration était plus
facile : Kaddour, Karim, Yasmina et Reda. C�est ma mère
qui a voulu que nous ayons des prénoms algériens.

Vous parliez un peu l�arabe ?

Pas du tout. Et ma grand-mère ne parlait pas le français
non plus ! En dépit de quoi, notre complicité était inouïe.
Nos vacances se passaient à chanter à tue-tête, à jouer
dans le patio, avec les tortues qui passaient parfois. Je
me souviens qu�il y avait un jet d�eau et qu�on était les rois
du monde. Ce n�était pas vraiment chez nous et pourtant
on se sentait chez nous.
Vous n�avez pas eu envie d�apprendre la langue ?
C�est une langue très difficile et puis mon père ne nous
l�a jamais imposée. J�ai parfois cru que c�était une langue
faite pour s�engueuler tant elle peut être martiale ! Je
regrette aujourd�hui parfois de ne pas m�y être mis, je
parlerais les deux et surtout j�aurais l�air moins bête
lorsque je tombe sur des gars du pays qui me branchent
en arabe en imaginant que je le parle ! (rires)

Qu�est-ce qui continue de vous séduire dans cette
culture ?

Quand j�entends de la musique arabe j�ai le frisson à tous
les coups, je vous jure. Ça me rappelle les dimanches de
notre enfance. Mon père aimait écouter de la musique de
chez lui en préparant le couscous.

Et vos frères et soeur, que sont-ils devenus ?

Un de mes frères est restaurateur à Marseille, l�autre est
assureur, tandis que ma soeur est dans le tourisme. Et moi
comme vous le savez, j�ai prospéré dans le médical !

Vous êtes devenu acteur en dépit de vos origines, ou
grâce à elles ?

Un peu des deux en fait. J�étais élève comédien, et à
cause de mon nom, je suis passé à côté d�un premier rôle
au théâtre. À l�époque, ce fut une frustration pour moi.
Mais aujourd�hui, c�est une vieille histoire et j�en garde un
vague souvenir.

Le premier rôle est quand même venu ?

Oui, celui d�un éducateur maghrébin dans la série « Le
Tribunal » ! Mon personnage s�appelait Ahmed Ben
Mabrouk et je me suis dit que si je ne faisais pas gaffe,
j�étais bon pour jouer l�arabe de service pour un bout de
temps. C�est là que j�ai failli faire la connerie de Mourad
dans le film, changer de nom et m�appeler François
Merad, plus passe-partout. J�y ai sérieusement pensé.

Votre père avait fait la même chose dans sa jeunesse ?

Mon père s�appelait Mohamed mais tout le monde le
connaissait sous le nom de Rémi. Lui ça lui allait, ce fut
sa manière d�éviter d�inquiéter l�autre sur ses origines et
d�avoir la paix dans sa vie professionnelle. Mais je n�ai
pas voulu reproduire le même schéma et finalement je
suis resté Kaddour, mais sous le diminutif Kad.

Ce que raconte L�ITALIEN est bien une réalité ?

Absolument, sans avoir voulu faire un film à message,
l�histoire surfe sur un sujet dans l�air du temps, autour
des notions d�identité, de nationalité. C�est un film qui
dresse sur ce point une sorte d�état des lieux en offrant
un effet de loupe. Les ressorts sont comiques, mais le
propos s�appuie bien sur une réalité. Les pizzerias de
France et de Navarre sont tenues par un grand nombre
de Mourad qui se font appeler Dino ! (rires).

L�ITALIEN suppose t-il un changement de registre ?

Je ne crois pas, ce n�est pas le but, avec Olivier on
a déjà fait tant de conneries qu�il fallait bien nous
renouveler, ou du moins essayer de le faire ! Lorsque
nous avons découvert le scénario original de Nicolas
Boukhrief et Éric Besnard nous avons juste été touchés par la profondeur du sujet. Sans rien renier de ce qu�on
a fait jusqu�ici, il faut reconnaître que L�ITALIEN est loin
tout de même de SAFARI et de la comédie pur jus avec
poursuite dans la jungle et lion qui fait rire. L�âge, le fait
d�avoir des enfants, nous fait sans doute nous sentir
responsables.

Le film évoque le poids de la religion dans la vie
quotidienne du personnage principal. Il n�est pas
croyant, mais tente de le devenir pour faire plaisir à son
père.

Mon père n�était pas religieux, ni ma mère. Le seul
héritage est que nous ne mangions pas de porc. Je
me souviens que ma grand-mère faisait la prière, mais discrètement, dans l�intimité de sa chambre. Ce n�était
rien d�exceptionnel, je ne me souviens même pas que
cela nous ait troublé au point d�avoir besoin d�en parler.

Olivier Baroux nous a confié combien vous avez pris à
coeur les scènes de prière.

Oui, j�étais très ému, en fait. Le protocole, le
cérémonial, que j�ai travaillé avec un coach, me mettait
dans une prédisposition d�esprit qui ouvrait la porte à
cette émotion. Je voulais le faire bien, qu�on y croit.
En fait l�histoire de ce type me touche. Je la trouve
belle. L�ITALIEN, c�est l�histoire d�un homme qui
en s�affranchissant de ses peurs apprend à être lui même

Votre père a vu le film ?

Pas encore. Ça va sans doute lui faire bizarre. Mon père,
77 ans, arrive à un moment de sa vie où les émotions
lui font moins peur. Il se laisse gagner par elles plus
facilement. Je l�ai prévenu que le film pourrait le
bouleverser. Mon personnage s�appelle Mourad, qui était
aussi le prénom de son frère, mort trop tôt. Maintenant,
j�ai envie de retourner en Algérie avec lui. On emmènera
Khalil, mon fils et je lui raconterai la ferme familiale.



LE PETIT NICOLAS

Réalisé par Laurent Tirard

Date de sortie : 30 Septembre 2009

Avec Kad Merad , daniel Prevost, Sandrine Kiberlain, François-Xavier Demaison, Michel Duchaussoy


Biographie

Kad Merad de son vrai nom Kaddour Merad est un comédien, humoriste et scénariste franco-algérien né le 27 mars 1964 à Sidi Bel Abbes en Algérie et ayant passé sa petite enfance à Balbigny (Loire) mais surtout à Ris-Orangis (Essonne).

Batteur et chanteur dans plusieurs groupes rock à l’adolescence, il commence à monter sur scène au Club Méditerranée, avec la troupe Gigolo Brothers. Puis, c’est le théâtre, dirigé par Jacqueline Duc, où il interprète des pièces classiques.

En 1991, il entre sur « Oüi FM », la radio rock parisienne, où il rencontre Olivier Baroux. Au bout d’un an, le duo formé à l’antenne entame sa propre émission : Le Rock’n’roll circus, émission composée de sketch humouristique (Mais qui a tué Paméla Rose ?, Teddy porc fidèle...). Tous les mercredis soir, l’émission devenait Le Rock’n’roll circus Live, diffusée en public depuis le Monte Cristo puis le Globo.

Kad crée seul le Ziggy Show, antenne libre les soirs de semaine. Puis aidé par Jean-Luc Delarue, c’est la télévision avec la série les 30 dernières minutes.

Ils vont ensuite animer sur la chaîne câblée « Comédie ! », entre 1999 et 2001, La Grosse émission. Parallèlement, il commence à enchaîner des petits rôles au cinéma jusqu’à leur première grosse �uvre cinématographique : Mais qui a tué Pamela Rose ?, film réalisé en 2003 par Éric Lartigau et coécrit avec Olivier.

Il a reçu, en 2007, le César du meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans le long métrage Je vais bien ne t’en fais pas de Philippe Lioret.

Le 2 mars 2007, il fait sa première apparition télévisuelle avec les Enfoirés sur TF1.

L’AFM et France Télévisions annoncent dans un communiqué que Kad Merad sera le parrain du Téléthon 2007 accompagné de Liane Foly.

En 2008, il incarne le rôle de Philippe Abrams dans le film Bienvenue chez les Ch’tis.


Filmographie

2001 : La Grande Vie ! (le motard)

2001 : La Stratégie de l’échec (M. Golden)

2003 : Bloody Christmas (l’homme)

2003 : Le Pharmacien de garde (le médecin légiste)

2003 : La Beuze (le directeur de Pacific Recordings)

2003 : Mais qui a tué Pamela Rose ? (Richard Bullit)

2003 : Rien que du bonheur : Pierre

2003 : Les Clefs de bagnole (un comédien qui refuse de tourner avec Laurent (simple apparition)) de Laurent Baffie

2004 : Les Choristes (Chabert)

2004 : Monde extérieur (Bertrand)

2004 : Les Dalton (prisonnier mexicain) de Philippe Haïm

2005 : Iznogoud (le génie Ouzmoutousouloubouloubombê) de Patrick Braoudé

2005 : Propriété commune (Martin)

2005 : Les Oiseaux du ciel (oncle de Tango)

2006 : Un ticket pour l’espace (Cardoux)

2006 : Je vais bien ne t’en fais pas de Philippe Lioret

2006 : J’invente rien (Paul Thalman)

2006 : Les Irréductibles (film) (Gérard Mathieu)

2006 : Essaye-moi (Vincent)

2007 : Je crois que je l’aime (Rachid)

2007 : La Tête de maman (Jacques)

2007 : Pur week-end (Frédéric Alvaro)

2007 : 3 amis (Baptiste ’Titi’ Capla)

2007 : Ce soir je dors chez toi (Jacques)

2008 : Bienvenue chez les Ch’tis (Phillipe Abrams)

2008 : Modern Love de Stephane Kazandjian : Le masseur d’Éric

2008 : Faubourg 36 de Christophe Barratier : Jacky

2008 : Mes stars et moi de Laetitia Colombani : Robert Pelage

2009 : Safari, d’Olivier Baroux : Richard Dacier

2009 : Le Petit Nicolas, de Laurent Tirard : Le père de Nicolas

2009 : RTT, de Frédéric Berthe, Arthur

2009 : L’Immortel de Richard Berry, Tony Zacchia

2010 : Proteger et servir de Eric Lavaine, Michel Boudriau

Courts-métrages

1995 : Dialogue au sommet (Igor) de Xavier Giannoli

1996 : Jour de chance au bâtiment C (n.c.) de Lionel Gedèbe

1999 : Jeu de vilains (M. Tosca) d’Hervé Eparvier

2001 : Faute de grive (n.c.) de Patrick Bosso

2001 : Les Tombales (Gustave) de Christophe Barratier

2002 : Visite guidée (Gérard Lanza, l’agent immobilier) de Caroline
Roucoux et Hervé Thébault

2002 : Bloody Christmas (n.c) de Michel Leray

Scénariste

2003 : Mais qui a tué Pamela Rose ? (Richard Bullit)
2006 : Un ticket pour l’espace (Cardoux)

Récompense 2007 :

César du meilleur acteur dans un second rôle pour "Je vais bien, ne t’en fais pas."

sources : wikipediasource complète avec mise à jour

Sous licence CC-BY-SA

Historique des versions de « Kad Merad »




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES