Spectacles et musiques du monde

A la une

BAB L’BLUZ

28 Octobre 2021 à porto , dans le cadre du Womex 2021

Daniel Casares

Le 30 Octobre 2021 à Porto, dans le cadre du Womex 2021

Manou Gallo

Le 29 Octobre 2021 à Porto, dans le cadre du Womex 2021

Salim Fergani

Samedi 6 Novembre 2021 à 20h30 au Centre Culturel Algérien

Nuru Kane

le Mercredi 10 Novembre 2021 à LA MARBRERIE à Montreuil ( 93100)

OMAR PENE

Mercredi 10 Novembre 2021 à LA MARBRERIE à Montreuil ( 93100)

KUDSI ERGUNER

le 11 Novembre 2021 au Bozar à Bruxelles - Belgique

Aynur Dogan

le 31 Octobre 2021 à porto , dans le cadre du Womex 2021

ATINE

Le 29 Octobre 2021 à Porto, dans le cadre du Womex 2021

Lisardo Lombardia, ancien Directeur du Festival Interceltique de Lorient

Lisardo Lombardia, ancien Directeur du Festival Interceltique de Lorient, nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par Jean-Yves Le Drian

Tao Ravao & Vincent Bucher

Le Mercredi 03 Novembre 2021 au Studio de l’Ermitage à Paris

Isabelle Georges

Isabelle Georges & Roland Romanelli « Hâte-toi lentement » Le Mardi 9 Novembre 2021 à 20h30 à l’Européen, Paris.

NATALIA M. KING

Sortie nouvel album : ‘Woman Mind Of My Own’ le 5 Novembre 2021

Ariane Ascaride

"Paris retrouvée" Du 09 Octobre au 06 Novembre 2021 à 19h30 à La Scala à Paris

Festival Au tour des cordes

du 29 au 31 Octobre 2021 à Saint-Louis du Sénégal

WOMEX - The World Music Expo 2021

le Womex se déplace à Porto au Portugal du 27 au 31 octobre 2021

JASSER HAJ YOUSSEF

concert




Reportage au Théâtre de la ville © Salah Mansouri


reportage à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet à Paris avec : Piers Faccini par © salah mansouri




© salah mansouri


BIOGRAPHIE OFFICIELLE

Jasser est né en 1980 en Tunisie, d’un père ethnomusicologue et d’une mère styliste-modéliste.

Initié aux musiques orientales et à l’improvisation par son père Hacine Haj Youssef (ancien élève de Salah El Mahdi), il poursuit parallèlement une formation académique aux conservatoires de Monastir et de Tunis et donne des concerts dans toute la Tunisie avec l’Orchestre des Jeunes (Al-Shabâb). Plus tard, il étudie le violon classique et la musique de chambre avec Elena Pirvu (Roumanie) à l’Institut Supérieur de Musique de Sousse et participe à des masters class avec des musiciens de renom comme Billy Hart (U.S.A.), L. Subramaniam (Inde), Michel Portal (France), Kudsi Erguner (Turquie), Ivo Papazov (Bulgarie) et Steve Coleman (U.S.A.).

Depuis l’âge de 14 ans, il est soliste au sein d’ensembles tunisiens prestigieux, et notamment auprès de Choubeila Rached (1933-2008), Safia Chamia (1932-2004) et Salah El-Mahdi (1925- )… De 16 ans à 18 ans, il anime une émission hebdomadaire en direct à Radio Monastir, sur les musiques arabes classique et traditionnelle.

A 19 ans, au festival de jazz de Tabarka, le guitariste Fawzi Chekili le repère et l’invite à joindre son groupe. Il intègre également « la Cameratta de Sousse » (musique de chambre) et l’Orchestre Symphonique de Tunis. Il compose pour le Festival International du Film d’Amour de Mons (Belgique), en collaboration avec Christian Leroy. A plusieurs reprises, il est invité à la Télévision Nationale Tunisienne en tant que soliste et compositeur...

En 2001, il est lauréat du concours des Instituts Supérieurs de musique de Tunisie, catégorie « Meilleure Interprétation Musicale Arabe ». En 2003, il obtient son diplôme de violon classique et une Maîtrise en musique et musicologie à l’Institut Supérieur de Musique de Sousse. Dans le cadre de ses recherches universitaires, il collecte et analyse les musiques traditionnelles de Tunisie, rarement étudiées dans les institutions du pays.

Arrivé en France en 2003 pour y poursuivre des études en musicologie, il s’impose rapidement comme soliste auprès de musiciens arabes de renommée internationale tels que Soeur Marie Keyrouz, l’algérienne Cheikha Rimitti (1923-2006) et le libanais Elie Achkar.

S’il est attiré par le jazz depuis son jeune âge, c’est à Paris qu’il se lance véritablement dans l’expression de cette musique, tout en y intégrant les éléments orientaux issus de sa propre culture musicale. L’occasion lui est donnée de jouer ou d’enregistrer aux côtés de Didier Lockwood, Mario Canonge, Khalil Chahine, Toufic Farroukh, Michel Alibo et Mokhtar Samba...

Ses recherches en Doctorat à l’Université Paris VIII portent sur les similitudes entre le jazz et les musiques traditionnelles arabes.

En 2005, Jasser Haj Youssef crée le projet « Last Night In Tunisia » en collaboration avec le tromboniste français Geoffroy De Masure. Plusieurs musiciens participent au projet comme Karim Ziad, Linley Marthe et Dorsaf Hamdani.

Jasser participe également à diverses expériences d’échanges musicaux avec des musiciens classiques et baroques au sein de l’Orchestre pour la Paix (fondé par Miguel Angel Estrella), notamment lors du concert de Barbara Hendricks en Jordanie (2005) en présence du Dalaï Lama et de 42 lauréats du Prix Nobel de la Paix. Il joue avec l’Ensemble Aramea (musique baroque et ottomane), Diabolus In Musica (musique midiévale), Béatus (album L’Orient des Troubadours)…

Il joue aussi aux cotés de Youssou N’dour (B.O. Kirikou 2), Dhafer Youssef, Simone Kermes, Dorsaf Hamdani (hommages à Oum Kalthoum et Asmahan), Ousmane Danedjo, Rachid Ben Abdeslam, Najma (musiques du Pakistan), Carlo Rizzo, Keyko Nimsay et compose la musique de la pièce de théâtre « La Sposa Persiana » de Carlo Goldoni, mise en scène par Simona Morini, présentée à la Biennale de Venise en 2007

Dans la continuité de ses recherches sur la rencontre entre les musiques arabes et le jazz, il crée son projet « Jasser Haj Youssef Quartet » avec Gaël Cadoux au piano, Christophe Wallemme à la contrebasse et Arnaud Dolmen aux percussions. Son Quartet donne de nombreux concerts dans le Monde Arabe et en Europe. D’autres artistes comme David Linx, Youssef Hbeisch, Marc Buronfosse et Stephane Edouard collaborent au projet.

Jasser Haj Youssef est le premier musicien à jouer de la musique arabe avec une viole d’Amour (instrument européen de l’époque baroque). Il se produit en Solo à la viole d’amour et au violon en 2008 au siège de l’UNESCO et dans plusieurs festivals en Europe et dans le monde arabe comme à Doha (Qatar) en présence de l’Aga Khan.

Pédagogue (titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de musique, Ministère de la Culture, France), chercheur (doctorant à l’Université de Paris 8) et membre du jury au Centre National de la Fonction Publique Territoriale (France), Jasser Haj Youssef donne régulièrement des masters class et des conférences dans de nombreux pays.


Liste de quelques d’Albums dans lesquels apparaît Jasser Haj Youssef :

• Jasser Haj Youssef, SIRA (RFI/Musicast, 2012) ;

• Julia Sarr, Daraludul Yow (2014) ;

• Cyril Morin / Eran Riklis, Zaytoun (B.O. 2013) ;

• Kirikou, et les hommes et les femmes (Canal+, 2012) ;

• Ibrahim Maalouf, Diagnostic (Harmonia Mundi, 2011) ;

• Julia Sarr, Daraludul Yow (2014) ;

• Beatus, L’Orient des Troubadours (Ad Vitam/Harmonia Mundi, 2011) ;

• Soeur Marie Keyrouz, La Passion dans les Églises orientales (Universky, 2008) ;

• Ousman Danedjo, Enelmedio (O+/Harmonia Mundi, 2008) ;

• Jardin d’Eden (Comptines du monde, 2005) ;

• Youssou N’Dour, Kirikou (B.O., 2005).




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2021 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2021 | AGENDA 2022 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES