Spectacles et musiques du monde

A la une

JACOB DESVARIEUX

En concert en Aout 2017

Capitaine Alexandre

Capitaine Alexandre invité par Alain Mabanckou : "Slamer et poétiser le monde" le 25 juin 2017à 17h à La Fondation Louis Vuitton

Max Romeo

en concert le 16 juillet 2017 au New Morning à Paris, avec Billias, Guru Warrior et Frank Jaro

African Salsa Orchestra

en concert en Juillet 2017

ERIC BIBB

en concert en Juin 2017

Fatoumata Diawara

en concert en Juin 2017

Malted Milk

en concert en Juin 2017

NINA ATTAL

en concert en Juin 2017

OUMOU SANGARE

en concert en Juin 2017

Amel Brahim-Djelloul

Mercredi 12 juillet au festival Les Suds à Arles

KASSAV

Vendredi 11 Août 2017 à Paimpol (22) dans le cadre du FESTIVAL DU CHANT DE MARIN

YVAN LE BOLLOC’H à Avignon

Du 7 au 29 Juillet 2017 au festival d’Avignon – théâtre le Paris

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

le mythique Orchestre National de Barbès Officiel fête ses 20 ans, en concert en Juillet 2017

Kids United

le Vendredi 30 Juin à Forest - Belgique

Rocío Molina

Samedi 8 juillet 2017 à Aubagne , dans le cadre des Nuits flamenca d’Aubagne- Entrée Libre

Band of Gnawa

Le 29 Juin 2017 à Essaouira - Maroc

SOUAD MASSI

En concert en Juillet 2017

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Juin 2017

BLICK BASSY

en concert en Juin 2017

Watermelon Slim

En concert le 1 er Juillet au Sunset à Paris

Bollywood Masala Orchestra

en concert le 09 Juillet 2017 au Folkfest Festival KILLARNEY - Ireland

André Manoukian

En concert en Juillet 2017

MANU CHAO

Manu Chao sera le 9 Juillet 2017 sur la scène des Arènes de Nîmes dans le cadre du Festival de Nîmes

IBRAHIM MAALOUF

en concert en Juillet 2017

TRIO JOUBRAN

En concert en Juin 2017

Institut du monde arabe ( IMA)

concerts

Institut du monde arabe

1, rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V
75236 - Paris Cedex 05
Tél. : 01 40 51 39 01



Fête de la Musique 21 Juin 2017

La Fête de la Musique : une fête nationale devenue un grand événement musical mondial

La Fête de la Musique a été fixée à une date unique et symbolique, le 21 juin, jour du solstice d’été.

Grande manifestation populaire gratuite et ouverte à tous les musiciens, amateurs de tous niveaux ou professionnels, elle célèbre la musique vivante et met en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, ainsi que tous les genres musicaux.

Elle s’adresse à tous les publics et contribue à familiariser à toutes les expressions musicales les jeunes et les moins jeunes de toutes conditions sociales.


Jack Lang, son créateur, reconduit pour la 27e édition de la Fête de la Musique à l’Institut du monde arabe,

19 h 30 Tambours et cornemuses - avec El Bahdja

La cornemuse de Biskra, chekwa, plus connue aujourd’hui sous le nom de mezwed, est dotée de six trous, ce qui la différencie de la cornemuse tunisienne à cinq trous. A travers le chekwa, il est tout à la fois question de musique populaire, d’art savant et d’improvisations. Hadj, maître ès cornemuses, entouré de deux musiciens, avec percussions endiablées, ne se limite pas à cet instrument cher à Biskra. Il manie aussi avec un art consommé d’autres instruments de la famille des cornemuses, comme la zorna algéroise, et interprète des répertoires issus de divers pays du Maghreb et même au-delà.

20 h Transglobal-Galactic Arabic Music Orchestra

Ce grand ensemble artistique, dirigé avec brio par le luthiste Qaïs Saâdi, fédère avec justesse de ton et liberté d’improvisation des musiciens issus pour certains du classique, pour d’autres des musiques actuelles, avec une coloration jazzy notamment. Leur répertoire basé sur de grands standards de la chanson orientale et maghrébine est revisité avec un bonheur et une joie de jouer contagieuses.

20 h 30 La mémoire vive du sablier - avec Doueh & Cheveu

La guitare électrique est devenue un instrument courant de la musique sahraouie dans les années 1970. Mais Doueh, natif de Dakhla, a su en faire le catalyseur d’influences africaines et occidentales, en intégrant des arpèges électriques issus de ses influences musicales (Jimi Hendrix, James Brown) aux accents pop, folk, blues. « Ce qui fait, commente-t-il, qu’aujourd’hui cette musique hassanie est mélangée à des éléments modernes pour toucher un public plus large, pas seulement oriental ou maghrébin. » Guitariste hors pair, assurément, Doueh est capable de vous jouer des solos hypnotiques, parfois même avec une pédale wah-wah ! Un vrai guitar hero du désert, en somme. Le croisement avec le trio néo-punk Cheveu donne au final « un big bang tellurique, une création atomique, une histoire d’énergies “primitives” qui remet les pendules à l’heure du Tout-Monde. Entendez deux entendements du temps si différents ».

21 h 30 « Beyrouth Tarab » - avec Mazzika

En 2007, trois musiciens et interprètes se rencontrent pour la première fois à Paris. Se retrouvant quelque temps plus tard, à l’occasion d’un spectacle, ils décident de créer un groupe de musique orientale, mélangeant les cultures musicales d’orient et du Maghreb. Après plusieurs spectacles, le groupe atteint rapidement une nouvelle dimension en intégrant au fil de ses rencontres d’autres musiciens et chanteurs : Le groupe Mazzika voit le jour en 2010. Aujourd’hui, il propose ses propres spectacles orientaux et collabore également avec des artistes et vedettes connus sur les scènes orientales et internationales. Lors de son passage, Mazzika nous présentera, sous la direction artistique et les arrangements de Chady Hakme, son nouveau spectacle, « Beyrouth Tarab », en hommage aux grands artistes et chanteurs libanais.

22 h 30 La Tunisie festive - avec Klima

Klima, « petit mot » en arabe dialectal, c’est le nom que se sont choisis les initiateurs de ce groupe : Samir Benmessaoud, chanteur et pianiste, et Jamel Ben Hadj Khalifa, bassiste et vocaliste également. Pour présenter leur art, à la fois fait de compositions de leur cru et de titres puisés dans le patrimoine, ils se sont adjoints la crème des musiciens à l’image de Mehdi Belhassen au violon, Sahbi Karoui aux claviers et Karim Ziad à la batterie. Soit une musique étincelante de modernité tournée vers l’avenir et interprétée en arabe, français, anglais et italien.

23 h 30 Le raï des Hauts-Plateaux - avec Kader Tiarti

Comme son nom l’indique, Kader est originaire de Tiaret, une ville historique perchée à 1200 m d’altitude, dans les Hauts-Plateaux de l’Ouest algérien, berceau géographique du raï. Une cité réputée pour sa saveur poétique bédouine (le grand Cheikh Mamachi est un des siens) et ses variétés rythmiques. L’ancienne capitale ibadite est connue également pour ses fantasias spectaculaires et l’importance de ses haras. Kader a hérité de la verve des fins poètes de sa région, mais a beaucoup écouté le raï des Khaled, Mami et Hasni. Nous aurons ainsi droit à diverses versions du meilleur du raï moderne, donc de nombreux titres que l’on fredonne de génération en génération.


Voir photos Expositions Biskra à l’Institut du Monde Arabe


Reportage le Vendredi 13 janvier 2017 : Hommage à Djelloul Soudani
Dans le cadre de l’exposition "Biskra, Sortilèges d’une oasis"
Hommage à Djelloul Soudani avec Camel Zekri et l’ensemble Chekwa de Biskra


© Salah Mansouri


"A la croisée des cultures arabes, berbères et africaines et des musiques populaire et savante et de l’improvisation, les riches mélodies de l’ensemble Marzoug, que dirigeait naguère le regretté maître ès cornemuse Djelloul Soudani, revitalisent un chant dédié à l’amour ou au culte traditionnel du saint protecteur. Parfois en gamme pentatonique, elles sonnent comme un appel du désert, leur impressionnant relief musical étant à rechercher dans l’usage d’instruments traditionnels pour certains insolites : la cornemuse chekwa à six trous (typique de Biskra ; la cornemuse tunisienne n’en compte que cinq), les crotales métalliques qarqabou, le tambour à doubles membranes tabla.

Avec cette nouvelle création, Camel Zekri, guitariste, compositeur et directeur artistique reconnu, continue à développer l’héritage musical de Biskra. Il réunit les plus grands cornemuseurs d’Algérie, membres de deux grandes familles de musiciens de la ville de Biskra et issues de ses deux plus anciens quartiers : la Zmala et l’Alia, celui de la famille Marzouk."


Extrait de l’intervention de Jack Lang, à la conférence de presse du Festival Arabesques à l’ Institut du Monde Arabe à Paris le 12 Février 2015

Annonce la programmation du Festival Arabesques 2015 à L’institut du Monde Arabe à Paris le 12 Février 2015

en Présence de : Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe, Ehab Badawi, Ambassadeur d’Egypte en France , André Vézinhet, Président du Conseil Général de l’Hérault, Fadelha Benammar Koly, Présidente d’Uni’Sons et Habib Dechraoui, Directeur du Festival Arabesques et d’Uni’Sons



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | 2016 | 2015 | 14 | 13 | 12 | 11 | 10 | 9 | Contacts