Spectacles et musiques du monde

FNAC_concerts.gif

A la une

ANOUSHKA SHANKAR

le 31 Mai 2014 à Coutances, dans le cadre du festival JAZZ SOUS LES POMMIERS
[Lire la suite...]

jaSz

Le SAMEDI 14 JUIN au Sunset jazz club
[Lire la suite...]

DUKE ELLINGTON ORCHESTRA

le MARDI 29 AVRIL 2014 au GRAND REX à PARIS
[Lire la suite...]

Nancy Ajram

25 Avril 2014 au Palais des Congrès à Paris
[Lire la suite...]

KHALED

le 18 et 19 Avril à Paris
[Lire la suite...]

Titi Robin

le 26 Avril dans le cadre du festival welcome in Tziganie à AUCH
[Lire la suite...]

Finzi Mosaïque Ensemble

le 25 avril en concert à Pau

avec TITI ROBIN le 26 avril à Auch festival welcome in Tziganie


[Lire la suite...]

Angélique Ionatos

Angélique Ionatos et l’Orchestre Danzas de Jean-Marie Machado

le Mardi 6 Mai à 20h30 au Théâtre des Sources à Fontenay-aux-Roses


[Lire la suite...]

RAY LEMA

en tournée en chine en Avril 2014
[Lire la suite...]

LOUIS WINSBERG

en concert en Avril 2014
[Lire la suite...]

JASSER HAJ YOUSSEF

en concert en Avril 2014
[Lire la suite...]

Asha Bhosle

Le 8 mai à 20h au Théâtre du Chatelet
[Lire la suite...]

Ibrahim MAALOUF

en concert en Avril 2014
[Lire la suite...]

A FILETTA

en concert en Avril 2014
[Lire la suite...]

Karima SKALLI

Samedi 10 mai 2014 Institut du monde arabe
[Lire la suite...]

HASSAN MASSOUDY

Hassan Massoudy calligraphie

JPG - 54.9 ko

JPG - 26.8 ko

SINDBAD LE MARIN

Calligraphies dHassan MASSOUDY

Traduit de larabe par Antoine GALLAND

aux Editions Alternatives

Héros légendaire des Mille et une nuits, aventurier des mers du Sud, Sindbad le marin, à travers ses fantastiques voyages, na cessé de bercer des générations de lecteurs.

une quarantaine de calligraphies aux tonalités de bleus et de terre viennent illustrer cet ouvrage qui présente les trois premiers voyages de Sindbad.

Hassan MASSOUDY, calligraphe arabe, a exercé à Bagdad jusquà son arrivée en France en 1969. Diplômé de lÉcole nationale des beaux-arts, il expose régulièrement, anime des ateliers et fait des démonstrations publiques de calligraphie. 11 a publié chez Flammarion, Phébus et Albin Michel. Aux éditions Alternatives, il a calligraphié Le Poète du désert, Le Passant dOrphalèse, LExil, Le Jardin Perdu, Calligraphie de terre, Le Voyage des oiseaux, Calligraphie du désert, Calligraphie pour lHomme et LHistoire de Gilgamesh.


biographie

Hassan MASSOUDY est né en 1944 à Najef, une ville du sud de lIrak. Il grandit dans une société traditionnelle marquée par la rigueur de la religion et la brûlure du désert, mais aussi par la joie collective des grandes fêtes et lesprit de solidarité. Très jeune, dans cette ville où toute image est prohibée, il investit sa passion de lart dans le dessin et la calligraphie et consacre toute son énergie à se procurer papiers et pigments. En 1961, il part pour Bagdad comme apprenti chez différents calligraphes. Il y apprend son métier. Il visite des expositions dart moderne qui lémerveillent et rêve de faire des études dart. Mais il se trouve pris au coeur de la tourmente politique qui conduira à lavènement de la dictature. Après de multiples séjours en prison, il quitte lIrak pour la France en 1969, libre mais déchiré.

Il entre à lEcole des Beaux-Arts de Paris. Là, il fait de la peinture figurative. Il nabandonne néanmoins pas la calligraphie, elle lui sert à financer ses études en réalisant des titres pour des revues arabes. Petit à petit, la calligraphie va sinfiltrer dans sa peinture figurative, pour, à la fin, prendre sa place et la faire disparaître. En 1972, avec le comédien Guy Jacquet, puis rejoint quelques années plus tard par le musicien Fawzi Al Aïedy, il créé le spectacle Arabesque et commence à faire des créations publiques de calligraphie projetée sur grand écran. Avec ce spectacle, mêlant musique, poésie et calligraphie, durant treize années, ils vont tous trois sillonner la France et lEurope. Par cette pratique, Hassan Massoudy est à la recherche de la spontanéité du geste et de linstantanéité de lexpression. Cette expérience marque un tournant dans son travail.

Le tracé de sa calligraphie devient plus rapide et son geste plus large. Traditionellement la calligraphie arabe se réalise principalement en couleur noire. Afin de mieux exprimer ses sensations, il va introduire la couleur dans ses oeuvres de grand format sur papier. Parallèlement à ses créations picturales, seul, il va continuer à faire des créations/improvisations en public, intitulées Calligraphie dombre et de lumière (voir la programmation éventuelle dans expositions et événements). La calligraphie naît sous nos yeux. Les signes noirs sinscrivent dans la lumière. Les phrases, les mots, les lettres, sont projetés sur lécran. Avec lenteur, se déploient les pleins et les déliés qui évoluent librement dans lespace. Puis le geste saccélère, le mot se charge dénergie pour mieux maîtriser son équilibre. Lesthétique de la calligraphie, sa géométrie, ses rythmes, se dévoilent. Les compositions se construisent. La gestuelle dynamique donne vie à la poésie.

En 1995, il participe au décor du ballet Selim, avec Kader Belarbi danseur étoile et Houria Aïchi chanteuse, sur une chorégraphie de Michel Kalemenis. En 2005 il rencontre la danseuse et chorégraphe Carolyn Carlson ainsi que le musicien et joueur de ney Kudsi Erguner. Tous trois, accompagnés de trois danseurs et trois musiciens, vont créer le spectacle Métaphore où musique, danse et calligraphie vont vivre en harmonie. Les créations dHassan Massoudy sont le fruit dune rencontre entre le passé et le présent, entre lart oriental et lart occidental, entre la tradition et la modernité. Il perpétue la tradition de la calligraphie tout en rompant avec elle. Il épure son trait, tend vers une grande simplicité de la ligne. Le contenu : les mots, les phrases quil calligraphie, ont été écrits par des poètes, des écrivains du monde entier, ou dits simplement par la sagesse populaire. Son oeuvre est traversée par une culture humaniste. Lémotion ressentie à la vue de ses calligraphies est procurée par le mouvement des lignes, leur légèreté, leur transparence, le rapport entre le noir et le blanc, le plein et le vide, le concret et labstrait. Hassan Massoudy a gardé de sa formation de calligraphe, en Irak, lesprit noble de lartisan qui fabrique ou invente ses outils et prépare lui-même ses encres à partir de liants et de pigments colorés


SINDBAD LE MARIN

Calligraphies d’Hassan MASSOUDY

Traduit de l’arabe par Antoine GALLAND

aux Editions Alternatives

Héros légendaire des Mille et une nuits, aventurier des mers du Sud, Sindbad le marin, à travers ses fantastiques voyages, n’a cessé de bercer des générations de lecteurs.

une quarantaine de calligraphies aux tonalités de bleus et de terre viennent illustrer cet ouvrage qui présente les trois premiers voyages de Sindbad.

Hassan MASSOUDY, calligraphe arabe, a exercé à Bagdad jusqu’à son arrivée en France en 1969. Diplômé de l’École nationale des beaux-arts, il expose régulièrement, anime des ateliers et fait des démonstrations publiques de calligraphie. 11 a publié chez Flammarion, Phébus et Albin Michel. Aux éditions Alternatives, il a calligraphié Le Poète du désert, Le Passant d’Orphalèse, L’Exil, Le Jardin Perdu, Calligraphie de terre, Le Voyage des oiseaux, Calligraphie du désert, Calligraphie pour l’Homme et L’Histoire de Gilgamesh.


biographie

Hassan MASSOUDY est né en 1944 à Najef, une ville du sud de l’Irak. Il grandit dans une société traditionnelle marquée par la rigueur de la religion et la brûlure du désert, mais aussi par la joie collective des grandes fêtes et l’esprit de solidarité. Très jeune, dans cette ville où toute image est prohibée, il investit sa passion de l’art dans le dessin et la calligraphie et consacre toute son énergie à se procurer papiers et pigments. En 1961, il part pour Bagdad comme apprenti chez différents calligraphes. Il y apprend son métier. Il visite des expositions d’art moderne qui l’émerveillent et rêve de faire des études d’art. Mais il se trouve pris au coeur de la tourmente politique qui conduira à l’avènement de la dictature. Après de multiples séjours en prison, il quitte l’Irak pour la France en 1969, libre mais déchiré.

Il entre à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Là, il fait de la peinture figurative. Il n’abandonne néanmoins pas la calligraphie, elle lui sert à financer ses études en réalisant des titres pour des revues arabes. Petit à petit, la calligraphie va s’infiltrer dans sa peinture figurative, pour, à la fin, prendre sa place et la faire disparaître. En 1972, avec le comédien Guy Jacquet, puis rejoint quelques années plus tard par le musicien Fawzi Al Aïedy, il créé le spectacle Arabesque et commence à faire des créations publiques de calligraphie projetée sur grand écran. Avec ce spectacle, mêlant musique, poésie et calligraphie, durant treize années, ils vont tous trois sillonner la France et l’Europe. Par cette pratique, Hassan Massoudy est à la recherche de la spontanéité du geste et de l’instantanéité de l’expression. Cette expérience marque un tournant dans son travail.

Le tracé de sa calligraphie devient plus rapide et son geste plus large. Traditionellement la calligraphie arabe se réalise principalement en couleur noire. Afin de mieux exprimer ses sensations, il va introduire la couleur dans ses oeuvres de grand format sur papier. Parallèlement à ses créations picturales, seul, il va continuer à faire des créations/improvisations en public, intitulées Calligraphie d’ombre et de lumière (voir la programmation éventuelle dans expositions et événements). La calligraphie naît sous nos yeux. Les signes noirs s’inscrivent dans la lumière. Les phrases, les mots, les lettres, sont projetés sur l’écran. Avec lenteur, se déploient les pleins et les déliés qui évoluent librement dans l’espace. Puis le geste s’accélère, le mot se charge d’énergie pour mieux maîtriser son équilibre. L’esthétique de la calligraphie, sa géométrie, ses rythmes, se dévoilent. Les compositions se construisent. La gestuelle dynamique donne vie à la poésie.

En 1995, il participe au décor du ballet Selim, avec Kader Belarbi danseur étoile et Houria Aïchi chanteuse, sur une chorégraphie de Michel Kalemenis. En 2005 il rencontre la danseuse et chorégraphe Carolyn Carlson ainsi que le musicien et joueur de ney Kudsi Erguner. Tous trois, accompagnés de trois danseurs et trois musiciens, vont créer le spectacle Métaphore où musique, danse et calligraphie vont vivre en harmonie. Les créations d’Hassan Massoudy sont le fruit d’une rencontre entre le passé et le présent, entre l’art oriental et l’art occidental, entre la tradition et la modernité. Il perpétue la tradition de la calligraphie tout en rompant avec elle. Il épure son trait, tend vers une grande simplicité de la ligne. Le contenu : les mots, les phrases qu’il calligraphie, ont été écrits par des poètes, des écrivains du monde entier, ou dits simplement par la sagesse populaire. Son oeuvre est traversée par une culture humaniste. L’émotion ressentie à la vue de ses calligraphies est procurée par le mouvement des lignes, leur légèreté, leur transparence, le rapport entre le noir et le blanc, le plein et le vide, le concret et l’abstrait. Hassan Massoudy a gardé de sa formation de calligraphe, en Irak, l’esprit noble de l’artisan qui fabrique ou invente ses outils et prépare lui-même ses encres à partir de liants et de pigments colorés


Exposition / vente de calligraphies originales

Chaque dernier samedi du mois, de septembre 2006 à juin 2007 de 14h à 19h, sauf décembre ouvert seulement les samedis 9 et 16 (entrée libre) 18, quai de la Marne 75019 PARIS tel : (33) 01.42.03.15.51 - Métro : Laumiere, ligne 5

- PARIS Salon du Livre du Maghreb, organisé par l’association Coup de Soleil

Signature de son dernier livre Sindbad le Marin le dimanche 4 février 2007 dans l’après-midi Pour tous renseignements, tel : 01 ?45.08.59.38
- MAROC dans le désert

Organisé par Terre du Ciel Stage de calligraphie arabe et latine, du 10 au 18 fevrier 2007 Pour tous renseignements, tel : (33) 03.85.60.40.33 ou infos@terre-du-ciel.fr

- PERPIGNAN (Pyrénées Orientales)

Dans le cadre du festival des musiques sacrées, "hommage à Rumi" Exposition, du 26 mars au 12 avril 2007 Chapelle Saint Dominique du Tiers Ordre, 66000 Perpignan

- MILAN (Italie)

Dans le cadre du Celebrazion Festival, (soirée chant avec Ahmed Ben Diab)

Calligraphie d’ombre et de lumière (création en public) le samedi 12 mai 2007 en soirée Auditorium de Castano Prima-Milano (tel : 39.3.31.88.08.71)


- CHAUMONT (village près de Vienne en Isère)

Organisé par Terre du Ciel Stage de calligraphie arabe et latine, du 15 au 21 juillet 2007 Pour tous renseignements, tel : (33) 03.85.60.40.33 ou infos@terre-du-ciel.fr

- ABBAYE de TRIZAY (Charente Maritime) Centre d’Art Contemporain, Abbaye, 17250 Trizay Exposition, juillet 2007 Pour tous renseignements, tel :

http://www.editionsalternatives.com/

http://perso.orange.fr/hassan.massoudy/




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2014 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2014 | REPORTAGES | EVENEMENTS | CD-DVD | LIVRES | ANNONCES | Liens | 2013 | 12 | 11 | 10 | 9 | 8 | Contacts