Spectacles et musiques du monde

A la une

Joel Hierrezuelo

Le Vendredi 14 Décembre 2018 à 21 h au Sunset à Paris

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Ana Morales

19 Janvier & 20 Janvier 2019 au Théâtre Bernadette Lafont à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Arcángel

Vendredi 18 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Rocío Márquez

Le 13 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

HAMILTON DE HOLANDA

concert

concert


BIOGRAPHIE

HAMILTON DE HOLANDA, bandolim

Virtuose, brillant et unique : ce sont quelques-uns des adjectifs utilisés
pour qualifier ce musicien qui embrase les salles du monde entier et dont
la route est jalonnée de nombreux prix.

Hamilton de Holanda commence à jouer à 5 ans sur un bandolim
(mandoline brésilienne) classique, à 8 cordes. Plus tard il en ajoute deux,
soit 10 au total, et le réinvente en libérant cet instrument brésilien
emblématique du legs de certaines de ses influences et de ses styles
dédiés pour en faire un instrument à part entière. Aux Etats-Unis, la
presse le qualifie de "Jimi Hendrix du bandolim".

À 32 ans, ce Carioca d’origine a développé une façon de jouer
caractéristique, immédiatement reconnaissable, particulièrement dans ses solos. Son phrasé, sa paire de cordes supplémentaire, la puissance de son son, sa virtuosité et son talent d’improvisateur sont source d’inspiration pour toute une nouvelle génération de musiciens et ouvre un nouveau chemin musical. Est-ce du jazz, de la samba, du rock, de la pop, du lundu, du choro ?

Peu importe. Hamilton ne recherche pas tant la nouveauté
qu’une musique axée sur la beauté et la spontanéité. Il a devant lui un
nouveau monde plein de possibilités. Sa devise est "La Modernité c’est la Tradition" ; l’important n’est ni le passé, ni le futur, mais, l’interrelation des deux, le moment où ils se confondent, le moment présent, le hic et nunc, ici et maintenant.

Le choro, qui dans l’enfance et l’adolescence était sa principale influence,
se trouve transformé, transcendé même, malgré la moue de certains
puristes.

On me demande si ce que je fais est le nouveau choro. Le nouveau choro
Je ne comprends pas. C’est peut-être parce que je joue du bandolim. Le choro est comme la Joconde. Vous trouvez qu’elle a besoin de retouches ? Non ! Le choro aussi est éternisé par l’art merveilleux de musiciens comme Luperce, Jacob et Pixinguinha. Puisque la tradition est perpétuée, on n’a besoin de rien, sinon de l’apprécier.

En fait, ce que je fais est une synthèse de ces informations avec une influence du choro, de la bossa nova, du jazz, de la musique de la rue

C’est une musique qui n’a pas besoin d’étiquettes pour exister. Elle a juste à être belle. dit Hamilton.

Dans son parcours figure le double Prix de Meilleur instrumentiste -
attribué à l’unanimité - dans les catégories musique classique et musique
populaire de l’unique édition du festival Icatu Hartford de Artes 2001, qui
lui a permis de vivre un an à Paris, ce qui a donné un élan international à
sa carrière.

En janvier 2005, au Midem, son concert a marqué l’ouverture officielle de
l’année du Brésil en France. "1 byte 10 cordes", premier disque "solo-live" de bandolim 10 cordes au monde, a obtenu la distinction enviée de "Choc" du Monde de la Musique.

La presse française a affectueusement surnommé Hamilton le "Prince du
Bandolim", la presse brésilienne (Revista Bravo) parle de "Roi" et les
maestros Hermeto Pascoal, Maria Bethânia, Djavan, Ivan Lins et João
Bosco le désignent comme ??un des meilleurs musiciens du monde ».
En 2007, le disque "Brasilianos", enregistré avec son quintette, a été
nommé aux Grammys Latino dans la catégorie "meilleur disque
instrumental", aux côtés de Chick Corea et Béla Fleck, entre autres.

Le Hamilton de Holanda Quintet a remporté le prix TIM 2007 en tant que
meilleur groupe instrumental et le prix de meilleur instrumentiste a été décerné à Hamilton en personne. La revue "Jazz+" a elle aussi remis le prix de meilleur groupe de l’année au quintette.

Hamilton a été choisi pour interpréter l’hymne national brésilien lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Para-Panamericains à Rio de Janeiro.

Hamilton de Holanda se produit régulièrement dans des festivals de
premier plan au Brésil et dans le monde entier. Il a partagé la scène avec
Maria Bethânia, Ivan Lins, João Bosco, Seu Jorge, John Paul Jones (Led
Zeppelin), Richard Galliano, Richard Bona, Yamandú, Béla Fleck and the
Flecktones ou encore, lors d’une soirée mémorable aux Nuits de la Guitare de Patrimonio en Corse, avec les musiciens du Buena Vista Social Club.

En 2007 deux disques sont sortis chez Deckdisc au Brésil. "Intimo", album solo au concept original, a été enregistré de façon itinérante pendant ses dernières tournées dans diverses chambres d’hôtels du monde.

"Continua Amizade" est un merveilleux duo avec le pianiste de São Paulo, André Mehmari. Suivront un album en duo avec une de ses références, le joueur de bandolim Joel Nascimento, à l’occasion de ses 70 ans puis son deuxième album de son quintette "Brasilianos 2", à paraître en Europe en 2008, qui ne réunit que des compositions originales. Cet opus est la suite de son combat culturel en faveur de l’accessibilité du grand public à la musique contemporaine brésilienne..

La discographie de Hamilton de Holanda est jalonnée de participations
exceptionnelles à des disques et DVD d’illustres artistes dont Djavan,
Cesaria Évora, Beth Carvalho, Zélia Duncan, Dona Ivone Lara, Ivan Lins,
João Bosco, Ricardo Teté, Richard Galliano, etc

Avec une technique magnifique et une absolue brasilianité, sur scène
comme en studio, Hamilton allie virtuosité époustouflante et interprétation pleine d’émotion.

Polyvalent, il est à l’aise dans n’importe quel type de formation : solo, avec orchestre, duo, "power trio", quintette

Il tourne actuellement avec son quintette, le Hamilton de Holanda Quintet, composé de Daniel Santiago à la guitare, André Vasconcellos à la basse, Gabriel Grossi à l’harmonica et Márcio Bahia à la batterie qui, entre autres prestations, ouvrira le prestigieux festival Jazz in Marciac avant Caetano Veloso

C’est en solo que Hamilton se présentera à Jazz à Vienne et au Montreux
Jazz Festival. Belles soirées en perspectives !

Le concert du quintette à Jazz sous les Pommiers en mai 2008 donnera
lieu à une diffusion sur Mezzo et un DVD live de « Brasilianos 2 » à
paraître début 2009.



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES