Spectacles et musiques du monde

A la une

Tangomotán

le 16 novembre 2017 à La Cigale

Karima Nayt

le 29 octobre 2017 à l’Opéra d’Alger - Algérie

Vicente Amigo

En concert en Octobre 2017

Black M

en concert en Octobre 2017

Stacey Kent

En concert en Octobre 2017

MOHAMED ALLAOUA

Le 21 Octobre 2017 à AULNAY-SOUS-BOIS (93) dans le cadre de la Semaine franco-Berbère

ALIREZA GHORBANI

le Lundi 23 Octobre 2017 à l’Alhambra à Paris

NATACHA ATLAS

Vendredi 20 Octobre 2017 à Alhambra à Paris

Shishani & Namibian Tales

En concert en Octobre 2017

Massilia Sound System

En concert en Octobre 2017

SOUAD MASSI

En concert en Octobre 2017

YOM

22 octobre 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord

RABIH ABOU KHALIL

21 octobre 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord

ANOUSHKA SHANKAR

En concert en Octobre 2017

Kinan Alzohir

Dimanche 29 octobre 2017 à 14h / Grande salle de l’Aubette, Strasbourg

Nass El Ghiwane

Le 20 & 21 octobre 2017 à la Maison de la musique de Nanterre - Nanterre

Waed Bouhassoun

En concert en Octobre 2017

CALYPSO ROSE

en concert en Octobre 2017

Bollywood Masala Orchestra

en concert en Octobre 2017

GORAN BREGOVIC

concert

concerts 2016

Vendredi 01 Avril 2016 à Gaillac

Samedi 02 Avril 2016 à Saint Jean De Luz

Vendredi 15 Avril 2016 au Zenith De Paris

du 16 au 24 Avril 2016 à Casablanca - Maroc - Jazzablanca

Lundi 23 Mai 2016 Genève (Suisse)

Mardi 14 Juin 2016 à Saint Denis (93) Basilique Cathedrale De Saint Denis
Dans le cadre du festival FESTIVAL DE SAINT DENIS




reportage : salah mansouri



Biographie

Goran Bregović est né le 22 mars 1950, à Sarajevo, de mère serbe et de père croate. Après quelques années de violon au conservatoire, il fonde son premier groupe - Bijelo dugme (le Bouton blanc) - à 16 ans.

Pour faire plaisir à ses parents, il poursuit, néanmoins, des études de philosophie et de sociologie.

Il serait sans doute devenu enseignant si l’énorme succès de son premier disque n’en avait décidé autrement.
Goran Bregović, joue de la guitare et devient une rock-star en Yougoslavie.

Avec son groupe Bijelo dugme il produit 13 albums en quinze ans, vendus au total à 6 millions d’exemplaires.

Dans les années 1970, il rencontre Emir Kusturica, cinéaste amateur et bassiste dans un groupe punk.

A la fin des années 80, lassé de son statut de rock star, le musicien réalise son rêve de gosse en achetant une maison sur la côte adriatique. C’est là qu’il compose tranquillement la bande originale du troisième film d’Emir Kusturica, Le Temps des Gitans (1990). Ceci marque le début d’une collaboration réussie.

Il signera ainsi les bandes originales de Arizona Dream (1993) et Underground (1995). Après avoir travaillé, entre autres, pour Patrice Chéreau sur La Reine Margot et Radu Mihaileanu sur Train de vie, Goran Bregović décide de se consacrer principalement à l’interprétation de sa propre musique.

Toutefois, il n’abandonne pas totalement la musique de film, puisque son coup de cœur pour Le Lièvre de Vatanen de Marc Rivière l’amène à en composer la bande originale et la chanson du film.

Après avoir reformé, en juin 2005, avec un immense succès, son ancien groupe Bijelo dugme pour une série de concerts dans trois capitales de pays issus de l’ex-Yougoslavie, il a repris la route en 2006 avec son Orchestre des mariages et enterrements, avec lequel il sillonne l’Europe depuis le milieu des années 1990.

Cette grande tournée internationale l’entraînera jusqu’au Mexique et aux États-Unis en 2007. Il travaille aussi sur deux projets, dont un commandé par le Musikfest Bremen (Célébrations musicales de Brême) qui sera sa vision d’Orfeo de Monteverdi et qui devrait voir le jour en septembre 2007.

Le style musical de Goran Bregovic (au moins depuis la fin des années 1980) est basé sur un mélange entre des courants musicaux extrêmement divers : musique traditionnelle des Balkans, rock, pop, musique classique et religieuse, reggae, tango, musique électronique, etc...

Il a collaboré avec d’innombrables musiciens et chanteurs de pays très divers, parmi lesquels Cesaria Evora, Ofra Haza, la Polonaise Kayah, les Italiens Modena City Ramblers, les Corses Chjami Aghjalesi, etc... qui ont donné à sa musique un aspect unique et métissé.

Son succès à partir des années 1980, et surtout 1990, a contribué à susciter l’intérêt pour la musique balkanique en Europe de l’Ouest.

Né a Sarajevo d’une mere serbe et d’un pere croate, Goran Bregovic monte ses premiers groupes a seize ans. "Le rock tenait a l’époque un rôle capital dans notre vie.

C’était la seule possibilité que nous avions de faire entendre notre voix, d’exprimer publiquement notre mécontentement sans risquer de nous retrouver en tôle, enfin presque..."

Pour faire plaisir aux parents, Goran se mit en devoir de poursuivre des études de philosophie et de sociologie qui l’auraient sans doute conduit dans l’enseignement, si l’énorme succes de son premier disque n’en avait décidé autrement.

Suivent quinze années avec son groupe "Le Bouton Blanc" (Bjelo Dugme) et treize albums vendus a six millions d’exemplaires. De tournées marathons en séances de dédicaces, Goran se pretera, jusqu’a l’écourement au jeu de l’idole des jeunes.

A la fin des années 80, BREGOVIC se libere du rôle éreintant de "la star" et prend sa "retraite dorée" a quarante ans, ayant réalise enfin son reve de gosse : une petite maison sur la côte Adriatique.

Il y compose la musique du troisieme film d’Emir KUSTURICA < Le Temps des Gitans >.
Mais bientôt les premiers troubles éclatent en Yougoslavie et les deux amis se voient contraints de tout abandonner pour venir s’installer a Paris.

A son origine déja mixte, BREGOVIC ajoute une épouse bosniaque, pour que ce soit plus gai !

Issus du meme milieu, de la meme génération, rescapés des memes épreuves, Goran BREGOVIC et Emir KUSTURICA formaient un tandem ou la complicité était telle qu’elle n’avait plus besoin de mots pour s’exprimer.

Apres le "Temps des Gitans" Goran a carte blanche pour composer la bande originale de "Arizona Dream". Le résultat est a la mesure du film, lyrique, novateur, et particulierement saisissant. "Une des grandes qualités des films d’Emir, c’est de montrer la vie telle qu’elle est, c’est a dire pleine de trous, d’hésitations, d’imprévu.

C’est ce côté imparfait, désordonné que j’ai voulu a tout prix préserver. Meme les chansons qu’a enregistrées Iggy sont tres peu produites. Il y a juste sa voix et puis derriere un orchestre de vieux gitans qui soufflent dans des trompettes d’avant-guerre et jouent de la corne de vache. C’est vraiment tres simple." Ce que Goran ne dit pas, c’est qu’il s’agit sans doute d’une des meilleures prestations d’Iggy Pop depuis dix ans. Ce qu’il ne dit pas non plus c’est que la simplicité derriere laquelle il s’abrite n’appartient qu’aux gens de grand talent.

Puis Patrice CHEREAU lui confie "La Reine Margot", "Palme d’Or" 1994 au Festival de Cannes, Goran lui rend une musique majestueuse aux accents rock...

La musique du "Underground" d’Emir KUSTURICA, "Palme d’Or" 1995 au Festival de Cannes, est également signée BREGOVIC. Mais pas celle du film suivant. Les chemins de deux amis se séparent une deuxieme fois : Goran travaille moins pour les films et plus pour sa musique de scene. Emir suit sa route avec un projet de livre et le magnifique film "Chat Noir Chat Blanc" pour lequel la musique est faite par un autre compositeur complice de Sarajevo.

Goran compose encore la musique épicée a l’arôme "kletzmer" du "Train de Vie" de Radu MIHAELANU, couronné par la critique a Venise, Sao Paulo, Berlin, et par le public partout ou il fut présenté, puis se consacre surtout a l’interprétation de sa propre musique.

Commence alors une deuxieme carriere de scene. Sans complétement abandonner le film néanmoins : Nana Djordjaze < 27 Missing Kisses > en 2001, Unni STRAUME < Music for Weddings & Funerals > en 2002, < Les Jours de l’Abandon > film italien - qui sorti en automne 2005 (dans les deux derniers Goran interprete également un des principaux rôles masculins)

"Le Silence des Balkans", un tres ambitieux projet multimédia réalisé en 1997 a Thessalonique en complicité avec le metteur en scene Slovene Tomaz PANDUR et une collaboration avec le Teatro Stabile de Trieste pour lequel il écrit la musique de scene d’un "Hamlet" inhabituel, Goran BREGOVIC développe le gout de l’écriture pour le théâtre.

Suit une collaboration avec le plus "in" des metteurs en scene italiens, Marco BAILANI pour, qui sur commande du Festival NOVECENTO de Palerme, il écrit la musique pour "La Croisade des Enfants" (création Novembre 1999) puis en Janvier 2001le premier volet et Janvier 2002 le deuxieme volet d’un autre grand projet avec Tomaz PANDUR : "La Divine Comédie" au Théâtre THALIA d’Hambourg .

Pendant dix ans, depuis qu’il a, en 1985, abandonné le rock pur, la musique de BREGOVIC n’avait plus été jouée "live".

Cela change en été 1995, quand avec un BAND de dix musiciens traditionnels, juxtaposés a un chour de 50 personnes et un orchestre symphonique il entame une série de concerts en Grece et Suede, puis celui du 26 octobre au Forest National de Bruxelles devant un public de 7500 personnes. Peu de tournées en 1996 car l’effectif de 120 exécutants sur scene effraie les organisateurs.

En juin 1997, la formation est réduite a 50 musiciens pour un concert d’environ deux heures reprenant ses musiques de films. Et c’est le succes : il enchaîne désormais les tournées triomphales a travers l’Europe a la tete de son Orchestre des Mariages et des Enterrements présentant sur scene ses plus beaux morceaux, du désormais célebre "Ederlezi" (Le Temps des Gitans) a "In the Death Car" (Arizona Dream) en passant par le vigoureux "Kalasnikov" (Underground) démarré en écho avec un public en délire par un tonitruant "Juris" (A l’attaque !!).

Le nombre d’entrées (de 3.500 a 10.000 par concert), le concert du 1er mai Piazza St. Giovanni a Rome devant 500.000 personnes, confirment que sa musique a désormais un véritable impact sur le plan international et que la jeune rock-star locale des années 70-80 s’affirme aujourd’hui comme un compositeur mur a succes international.

Comme un gosse heureux il s’étonne d’avoir pu collaborer avec les plus importants interpretes de différentes cultures dont il aurait toujours voulu demander l’autographe : Iggy Pop qu’il réinvente totalement (Arizona Dream, 1993), Ofra Haza (La Reine Margot, 1994), Césaria Evora (Underground 1995), Sezen Aksu en Turquie, Georges Dalaras en Grece, Kayah en Pologne.

A la demande de Giovanni FERETTI du CSI, groupe légendaire italien, Goran BREGOVIC s’est fait l’ambassadeur de la musique des Balkans et a proposé son choix de trois fanfares (Bulgare, Roumaine et Serbe) et un groupe de chanteuses Russes, qui - avec son "Orchestre pour Mariages et Enterrements" - se sont croisés dans les rues de Bologne ce 27 juin 2000, lors d’une grande fete de musique des pays orthodoxes sous le titre "Hot Balkan Roots". couronnée d’un concert commun de BREGOVIC et du groupe CSI, puis le 29 au prestigieux NUOVO AUDITORIUM DI ROMA.

Et de nouveau en juillet 2002 a Turin.

Pour commencer son tour italien de l’été 2000, Goran a fait une "Grande Noce a Palerme" pour la Festa di Santa Rosalia le 14 juillet, dont il a partagé la direction artistique avec le célebre musicologue et compositeur napolitain Roberto de SIMONE.

Pour juste une nuit tres spéciale, Goran a assemblé les artistes des pays qu’il appelle son "pré musical" - entre Budapest et Istanbul. A la musique de Goran, aux vidéos du Belgradois Boris MILJKOVIC, se sont melés les danseurs slovenes et grecs dans la chorégraphie d’un roumain doué nommé Edward CLUG. On a de nouveau appelé en renfort les fanfares de Belgrade et de Sofia (un mariage sans fanfare ne compte pas !) qui, au son de danses des Balkans, en partant des cotées opposées de la belle ville de Palerme, ont emmené les uns les mariées (femmes), et les autres les mariés (hommes) jusqu’a la place centrale ou ils se sont joint au chour et orchestre de Goran BREGOVIC et son Orchestre de Mariages et Funérailles pour une longue danse nuptiale.

En juin 2002 il a présente un concert spécial a la Basilique de St. Denis dans le cadre du Festival d’Art Sacré. Sous le titre < Mon Cour est devenuTolérant > autour du theme de la réconciliation, Goran BREGOVIC a invité trois chanteuses-star appartenant aux trois religions a se joindre au chour orthodoxe de la Patriarchie de Moscou, un ensemble de cordes marocain et son Orchestre pour Mariages et Enterrements.

< Karmen de Goran Bregovic avec une Fin Heureuse >, moitié théâtre forain, moitié opéra, crée en Italie en Avril 2004, aux musiques inédites de Bregovic avec quelques citations de Bizet, donne une premiere < Carmen > tzigane avec un K et des accents balkaniques.

Jouée en Italie en Avril 2004, au < Luna Park > a Buenos Aires début novembre, Piccolo Teatro di Milano du 18 au 22 décembre 2004, et reprise a la prestigieuse Accademia di Santa Cécilia a Rome en Mars 2005 suivi d’une tournée italienne, elle-meme suivie de quelques représentations en Israël et d’une tournée allemande, française, espagnole.

< Karmen de Goran Bregovic avec une Fin Heureuse > a été présentée au Cabaret Sauvage a Paris du 6-30 décembre 2005. Elle continue son voyage a travers l’Europe et meme en Asie (Seoul le 2 septembre 2006), les pays Baltes (Riga en Juin 2007).

Un CD de < Karmen de Goran Bregovic avec une Fin Heureuse > vient de paraitre-

2007 - outre les deux projets et tournées habituelles en Europe, trois concerts en Australie et quelques passages dans les iles (Canaries & Ile de la Réunion) Bregovic prévoit pour l’Automne une visite au Mexique.

2008 - un retour aux Etats Unis d’Amérique ....

sources : wikipediabiographie complète avec mise à jour

Sous licence CC-BY-SA

Historique des versions de « Goran Bregović »

site Goran


Discographie

Le temps des gitans (1990)

Arizona Dream (1993)

La reine Margot (1994)

Underground (film) (1995)

Ederlezi (1996)

Tuvalu (2000)

Kayah et Bregović (2000)

Song book (2000)

Tales and Songs from Weddings and Funerals (2002)

Balcanica (2002)

Kris et Goran (2002)

Karmen with a happy end (2007)

Musique de films

Le lièvre de Vatanen ( Polygram / Universal)

Tales ans songs from wedding and funerals (Polygram / Universal)

Bregović & Kayah (BMG Pologne)

Ederlezi (Compilation - Polygram / Universal)

Underground (Polygram / Universal)

Songbook (2000- Compilation - Polygram / Universal)

Musique de films (2000 - Compilation - Polygram / Universal)

La reine Margot (Polygram / Universal)

Toxic affair (Polygram / Universal)

Arizona Dream (Polygram / Universal)

Le temps des gitans (Polygram / Universal)




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES