Spectacles et musiques du monde

A la une

NINA ATTAL

le 29 Novembre 2019 CONCERT SPÉCIAL 10 ANS DE CARRIÈRE au Pan Piper à Paris

African Variations

Le 21 Novembre 2019 au THÉÂTRE DU GARDE-CHASSE - LES LILAS

FAWAZ BAKER

lundi 18 novembre 2019 au Studio de l’Ermitage à Paris

Céline Bonacina

Le jeudi 21 novembre 2019 au Studio de l’Ermitage à Paris

ANA MOURA

en concert en Novembre 2019

Brooklyn Funk Essentials - BFE

Le 30 Novembre 2019 au New Morning à Paris

Line Kruse

le 26 Novembre 2019 concert : Line Kruse "Invitation" au Bal Blomet (Paris)

BLICK BASSY

En concert en Novembre 2019

SOUAD MASSI

le Vendredi 29 Novembre 2019 à Le Garric

CAMELIA JORDANA

Le 28 Novembre 2019 au Rocher de Palmer à Cenon

ASA

En concert en Novembre 2019

YOUSSOUPHA

En concert en Novembre 2019

MAXIME LE FORESTIER

du 14 au 16 Novembre 2019 au CASINO DE PARIS

PAUL PERSONNE

En concert en Novembre 2019

BALOJI

En concert en Novembre 2019

Chérif Soumano

Le 21 Novembre 2019 au Théâtre du Garde-chasse - Les LILAS

BAKOLO MUSIC INTERNATIONAL

En concert en Novembre 2019

Danyel Waro

En concert en Novembre 2019

TRIO JOUBRAN

En concert en Novembre 2019

Aya Nakamura

En concert en Novembre 2019

FLAVIA COELHO

En concert en Novembre 2019

BONGA

le 26 Novembre 2019 à La Cigalle à Paris

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Novembre 2019

Fete à Aubervilliers

Dimanche 25 juillet 2010 de 12h à 22h / concerts gratuits

Journée festive de rencontre au cur du centre-ville dAubervilliers

Dimanche 25 juillet 2010 de 12h à 22h

Cette fête organisée au cur du centre ville dAubervilliers est née du désir dhabitants du quartier de
dynamiser leur lieu de vie et de créer des conditions conviviales donnant lopportunité à chacun de se
rencontrer et d’échanger.

Les concerts, gratuits ainsi que toutes
les activités, se dérouleront sur la Place de la Mairie ainsi que dans les bars alentours :

A partir de 12h30

Pique-nique en musique

14h à 17h30

Présentation du travail de créateurs locaux et des activités des associations du Centre-Ville. Deux

ateliers de création pour les enfants* : « Dessine ma Ville » animé par Florence Davoult et un
atelier de décoration Arabo-Andalouse animé par Abdou Benmansour. Ainsi qu’un Atelier de maquillage
animé par les Frères Poussière.

14h00 18h00

Concerts sur la Place & Bars alentours :

Juste Pour Le Plaisir... Quintet classique (violons/alto/violoncelle/contrebasse) tous membres de
lOrchestre National D’Île de France

Laurent Larcher Trio - Jazz (contrebasse/piano/batterie)

Laurent Larcher Trio

Laurent Larcher : Compositions, contrebasse

Mario Canonge : Piano

Tony Rabeson : batterie

« Du swing, des envolées de toute beauté toute la chaleur dune musique généreuse et
Compositeur et contrebassiste de talent, Laurent Larcher donne avec « Rising » un nouveau
souffle à la formule quil affectionne, le trio « classique » contrebasse - piano - batterie, grâce
à ses mélodies originales et raffinées où se mêlent sensualité, tendresse, maîtrise et
Cet élève de Jean-François Jenny Clarke qui obtint une Médaille dOr et deux D.E.M. Classique
et Jazz avec Mention Très Bien à lUnanimité du jury allie à la perfection le travailà larchet et
les pizzicatti qui font loriginalité de son jeu de contrebasse.
Après le succès de son premier album (At The Copy Shop - 2005 - Colove Music/RDC), Laurent
Larcher associe aux sonorités chaleureuses de sa contrebasse, le swing de la batterie de Tony
Rabeson et la fougue du piano de Mario Canonge, musiciens dont tous les amateurs de jazz
Tous trois sont originaires des Iles, (Laurent Larcher et Mario Canonge de La Martinique et
Tony Rabeson de Madagascar). Mais ces musiciens hors pair évitent de tomber dans les clichés
faciles des musiques Caribéennes. Pourtant, ils en conservent les couleurs typiques, vibrantes
et chaleureuses, grâce à leur talent et à lexigence des compositions créatives de Laurent
Larcher, pleines de sensibilité harmonique et de profondeur mélodique.


Mahatala - Quartet Jazz fusion indien (saxophone/soprano/kaval/sitar/rubab/violoncelle/percussions/
batterie)

En sanscrit « Mahat » symbolise la notion de grandeur, d’élévation, d’étendue ; « Tala » signifie
la pulsation, le mouvement, le temps qui s’écoule. Mahatala interroge la façon d’appréhender
le temps, musicalement mais aussi dans un sens plus large.
Le climat musical nous projette dans le sous-continent indien (compositions sappuyant sur des
râgas indiens, arrangement de morceaux folkloriques).
Lempreinte sonore de Mahatala est marquée du mélange entre instruments traditionnels
asiatiques et occidentaux :

François Wong - saxophone soprano, kaval

Kengo Saito - sitar, rubab

Shankar Kirpalani - violoncelle

Laurent Ghenin - percussions, batterie


Duo Mathieu Verlot & Guillaume Juhel - Jazz (contrebasse/guitare)

Mathieu Verlot

Contrebassiste d’origine réunionnaise, Mathieu Verlot aborde lapprentissage de la musique
par le violoncelle à l’âge de quatre ans ; ils réussiront à "cohabiter" dix ans... Après avoir
obtenu son diplôme de fin détude, attiré par son aspect plus polyvalent et éclectique il
sessaye à la contrebasse sous légide de Didier Goury (1ère contrebasse Orchestre National
dÎle de France). Mathieu passe deux ans dans sa classe, au cours desquels il apprend à
apprivoiser linstrument, puis intègre celle de Christian Gentet (lOrchestre de ContreBasses)
au conservatoire du XIVème arrondissement de Paris où sa vocation se dessine : travail des
sons, des modes de jeux, étude de toutes les ressources de la contrebasse... Débutant
parallèlement lapprentissage du jazz, il gagne en 2001 le concours Jeunes Talents lEsprit Jazz
aux côtés du groupe Silver Quintet (Sylvain Moser, Eric Desbois (s), Brice Moscardini (tp),
Donald Kontomanou (dms) ). En 2004, le besoin de saguerrir dans la technique pure de
linstrument et de senhardir à larchet pour « chanter la contrebasse », afin dobtenir une
place à part entière en tant que soliste le pousse à postuler au concours dentrée de la classe
de Thierry Barbé (supersoliste Opéra de Paris, professeur au C.N.S.M.). Il étudie pendant trois
ans avec lui et obtient en 2007 sa médaille dor (mention très bien) à lunanimité.
Contrebassiste polyvalent, accordant un soin clinique à la justesse, arco comme pizzicato, il
sillustre autant en Jazz(s) (Scott Tixier Quintet, Franck Nicolas...) que dans la chanson (Irène
Jacob, Rhona Hartner, Biyouna, Zaz...), dans des formations inédites (lOrchestre de
Contrebasses) où traditionnelles (Fanfare Ka, Tikitan), et dans des salles de concert aussi
variées que le Zénith de Paris (2001), le studio Charles Trenet de Radio France, Paris (2001),
le Caveau des Oubliettes (2001), le Tenessee (2001), le Sunset-Sunside, Paris (2002),
l’auditaurium Saint-Germain (2002), la Salle Gaveau, Paris (2003), le Festival Sonni dinvidia,
Corte (Haute Corse, 2004), la Guinguette Pirate, Paris (2004) le Théâtre Impérial (Festival
International d’Eté de Quebec, 2005), le Théâtre de Rosny Sous Bois (2006), le Jam,
Montpellier (2007), Masters Of Rock Festival, Vizovice (Republique Tchèque, 2007), Jazz à
Junas (2007), le Théâtre du Chatelet, Paris (2007), le Théâtre Du Renard, Paris (2007), le
Reservoir, Paris (2008), la Scène Bastille (2008), le Sceaux What, Sceaux (2008), l’Olympia
Paris, (2009), le Fuji Rock Festival, Naeba, Japan (2009) ...


Les Argonotes - Jazz fusion oriental (guitares/basse/batterie/derbouka)
Max Ibañez/JL Lemaréchal/Fernando Leon Rubio - Guitares Bossanova Classique

Hacène Abchiche - Guitare

Philippe Genoud-Prachex - Batterie et Derbouka

Charly Bonnaffoux - Basse et Guitare


Doudou Cuillerier & Victorine Martin Guitares manouche

Philippe "Doudou" Cuillerier aurait pu devenir saxophoniste. En effet, son père, 1er prix de
Paris, l’initie à cet instrument dès l’age de sept ans : pratique de la fanfare, lecture du solfège
le forment au jeu en groupe (il sait marcher au pas). Souffler et chanter sont les deux
mamelles de sa formation. C’est à dix sept ans qu’il tombe amoureux de la guitare, instrument
qui lui permet de chanter en s’accompagnant. Le répertoire de Brassens, Brel, Leforestier, les
Beatles, Marcel Dadi, John Renbourn, est ingéré en quelques années. Il forme un orchestre de
bal avec ses amis. Décidant d’améliorer sa technique guitaristique, on lui conseille de prendre
des cours avec Frédéric Sylvestre et c’est là qu’il découvre Django et Charlie Parker.
Avec le guitariste Max Robin, il forme le "Fernando Jazz Gang" avec lequel il enregistre ses
premiers disques (1993/95). Il rencontre Angelo Debarre en 1984 et se fera les dents à ses
cotés, l’accompagnant jusqu’en 2000. Grand fan de blues, il participe pendant dix ans au
groupe
"Little
Big
Man".
Romane l’engage en 1994 pour son disque "Quintet" et le garde à ses cotés jusqu’en 2002. La
liste des pointures qu’il a l’occasion d’accompagner (et d’enregistrer) est impressionnante :
Tchavolo Schmitt, Bireli Lagrène, Florin Niculescu, Babik Reinhardt, Stochelo Rosenberg,
Rodolphe Raffalli, Christophe Lartilleux, Patrick Saussois. Doudou s’intéresse aussi au
journalisme avec Romane dans le magazine French Guitare, monte un site internet de diffusion
guitaristique (l’Echo des Cuillères) pendant sept ans. Non content d’être un accompagnateur
très demandé, Doudou s’est également imposé comme chanteur : standards de jazz, scat,
chanson française. Par sa connaissance des chansons manouches, il est très apprécié des
connaisseurs (les manouches eux-mêmes s’étonnent de son accent). Pour ne pas en rester là
et dans un souci constant d’évolution, il décide de monter son propre groupe en proposant ce
qu’il fait de mieux : chanter !
En 2004, il crée Doudou Swing pour mixer sa culture de chansons et son amour du jazz. Le CD
"Doudou à feu doux" sort en 2005 chez Iris Music/Harmonia Mundi. On retrouve aussi Doudou
le guitariste chez Latcho Drom, le groupe de Christophe Lartilleux, Brazilian Caravan, un octet
composé de Latcho Drom et de musiciens brésiliens (Monica Passos) mélangeant jazz
manouche et Choro mais aussi avec Rodolphe Raffalli, le majestueux guitariste lunaire qui
interprète Brassens et Patrick Saussois/Alma Sinti ou encore avec Astier, le poète décalé. Avec
son groupe "Doudou Swing", il crée en 2007 un conte musical pour enfants "Mister Django et
Madame Swing" et propose autour de ce spectacle des interventions/ateliers en école primaire
afin de sensibiliser les enfants sur le jazz, limprovisation, le scat, les instruments, la culture
orale des gens du voyage et surtout la passion de jouer de la musique à plusieurs.

Victorine Martin (guitare) vient du classique (CNR de Nice). Elle rencontre Doudou en 1999
et petit à petit, s’initie au jazz. En 2001, elle participe au film de Tony Gatlif, "Swing" en
compagnie de Tchavolo Schmitt. Elle intègre en 2003 le Quintet de Raphaël Faÿs. Victorine
participe activement aux créations de Doudou Swing. Son "petit gabarit" n’a dégal que sa
fougue : les spectateurs sont toujours sidérés de la voir fournir un accompagnement aussi
intense. On la retrouve aux côtés de Patrick Saussois/Alma Sinti, qu’elle a rejoint en 2004 et
fait partie de la nouvelle formation jazz de Marie-Ange Martin et Gérard Siffert (2005) avec
laquelle elle a d’enregistré l’album "At the Jimmy’s bar". "Vivi" a aussi organisé des stages
d’été à Mouans-Sartoux avec Angelo Debarre, Romane et Doudou. Victorine enseigne
également la guitare et le solfège.
Depuis 2006, elle uvre au sein de la formation jazz manouche de Pierre « kamlo » Barré,
artiste résident du Festival Django de Samois sur Seine. Depuis 2009, elle participe à la
création dun quartet Exclusivement féminin : « Djazz Elles », qui non content de se produire
par lui-même (reprises, compositions), collabore à une pièce de café-cabaret montée par des
« acteurs chantants » : la troupe est engagée au Théâtre Montansier à Versailles.


Scène ouverte aux Artistes Locaux...

20h à 22h

Bal/Concert de clôture avec les Dixie Boys : Jazz « Nouvelle Orléans » & Swing Musette
(saxophones/trompettes/banjo/guitare/contrebasse/washboard/batterie).

Dixie Boys

Les Dixie Boys animeront le bal de clôture de 20h a 22h le 25 juillet 2010 à Aubervilliers.
La composition de l’orchestre sera la suivante :
Philippe Nadaud - Saxophones
Xavier Freulon - Trompette
Jean-Marc Charrel - Banjo et Guitare.
Jean-Louis Carlotti - Contrebasse.
Fabrice Dupe - Washboard et Batterie.
Le répertoire des Dixie Boys est résolument festif et joyeux. Il se compose des plus fameux
standards du jazz traditionnel (Royal Garden Blues, Sweet Georgia Brown ou Petite Fleur), et
évoquera pour vous les figures emblématiques de Louis Armstrong et de Sidney Bechet.




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES