Spectacles et musiques du monde

A la une

Mugham Souls

Gochag Askarov & Pierre de Trégomain en concert pour la sortie de leur album : "Mugham Souls" le 24 Novembre 2017 à Musiques au Comptoir, à Fontenay-sous-Bois - Entrée libre

Ruben Molina - Nuit Flamenco Acte II

Nouveau spectacle de la compagnie Rubén Molina : Nuit Flamenco Acte II du 20 au 31 décembre 2017 à 20h30 au Café De la Danse à Paris

Mehdi Nassouli

En concert en Novembre 2017

Robert Guédiguian

Sortie du Film "La Villa " avec Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride, Gérard Meylan .. le 29 novembre 2017

Costa-Gavras

Parrain du Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec 2017

TINARIWEN

en concert le Vendredi 24 Novembre 2017 à 21h à Elancourt (78) Le Prisme

RACHID TAHA

En concert en Novembre 2017

JEAN GUIDONI

Lundi 20 novembre 2017 à la Cigale à Paris

Vicente Amigo

En concert en Novembre 2017

Luz Casal

En concert en Novembre 2017

Black M

En concert en Novembre 2017

Stacey Kent

En concert en Novembre 2017

MANU DIBANGO

En concert en Novembre 2017

Massilia Sound System

En concert en Novembre 2017

SOUAD MASSI

En concert en Novembre 2017

AMADOU ET MARIAM

En concert en Novembre 2017

IAM

En concert en Novembre 2017

HAÏDOUTI ORKESTAR

en concert en Novembre 2017

CALYPSO ROSE

en concert en Novembre 2017

Moh Kouyaté

En concert le vendredi 24 Novembre 2017 au New Morning à Paris pour la sortie de son nouvel album : "Fé Toki"

Bollywood Masala Orchestra

En concert en Novembre 2017

DANIEL PREVOST

Comédien

ACTUS

Daniel Prévost et Jacques Balutin avaient très envie de se retrouver 26 ans après le triomphe de leur duo au Théâtre St Georges dans "Drôle de Couple " de Neil Simon en 1988 : 444 représentations à guichet fermé et 114 000 spectateurs rien qu’à Paris.

Ils ont longtemps cherché une pièce qu’ils avaient envie de défendre et qui leur offrirait deux rôles à la hauteur de leur talent.

Les Stars est l’adaptation de The Sunshine Boys, une comédie du même auteur créée à Broadway en 1972. Cette pièce a reçu 3 Tony Awards à sa création : Meilleure Pièce, Meilleure Mise en Scène pour Alan Arkin et Meilleur Acteur pour Jack Albertson.

Elle a été reprise à Londres en 2012 avec Danny DeVito et Judd Hirsch.

LES STARS

du 15 Janvier au 30 avril 2015 au Théâtre Saint-Georges

De : Neil Simon

Mise en scène : Pierre Laville

Avec : Daniel Prévost, Jacques Balutin, Benjamin Boyer, Bérengère Gallot

Willie Clark (Daniel Prévost) et Ted Lewis (Jacques Balutin), un des plus célèbres duos d’humoristes que l’Amérique ait connu, ont triomphé pendant de longues années.

Cependant, plus leur succès grandissait, plus ils se détestaient ; à tel point que la dernière année de leur activité, ils en sont arrivés à ne plus s’adresser la parole du tout, excepté sur scène. Willie Clark, très têtu, en voulait à Ted Lewis de vouloir quitter le show business et donc de mettre un terme à leur duo.

Onze ans plus tard, une importante chaîne de télévision souhaite réunir ce duo mythique à l’occasion d’une émission spéciale. Le neveu de Clark arrive à le convaincre de retrouver Lewis pour rejouer un unique et ultime sketch. Dans un premier temps, il faudra déployer de nombreux efforts pour réunir dans une même pièce ces deux acteurs acariâtres.

Dans un second temps, et pas des moindres, il faudra gérer leurs humeurs et leurs manigances incessantes.

Théâtre Saint-Georges

51 rue Saint-Georges – 75009 PARIS

Métro Saint-Georges

http://theatre-saint-georges.com/


Daniel Prévost

Daniel Prévost est un comédien humoriste célèbre pour son rire perçant, certes, mais aussi ses chroniques dans Le Petit Rapporteur de Jacques Martin, rendez-vous incontournables des années 75-76, ou pour sa présence dans la série télévisée comique, Les Saintes Chéries, entre autres. En télévision toujours, mais plus récemment, en 2006, il montre un côté plus dramaturgique, peu connu chez lui, et campe un époustouflant René Bousquet dans le téléfilm de Laurent Heynemann.

Au cinéma, il pratique d’abord le registre de l’humour de Jean Yanne (Tout le monde il est beau) à Michel Audiard (Elle cause plus, elle flingue) en passant par Jean-Michel Ribes (Musée Haut, Musée Bas) ou encore Claude Zidi (Astérix et Obélix contre César). En 1990, il est nominé aux Césars pour son rôle dans Uranus de Claude Berri et en 1999, il reçoit le César du Meilleur Second Rôle dans le Dîner de cons de Francis Veber. En 2009, il s’autorise une facette plus sombre, mais superbe, dans Les Petits Ruisseaux de Pascal Rabaté. Le cinéma ne cesse de Ie réclamer, en 2013, il tourne dans Les Invincibles de Frédéric Berthe, en 2014 dans Du Goudron et des Plumes de Rabaté encore et dans Les Vacances du petit Nicolas de Laurent Tirard.

Homme de théâtre inépuisable, il côtoie très tôt les planches et joue dans de nombreux boulevards tels que La Main passe de Pierre Mondy ou l’énorme succès de Neil Simon, Drôle de couple qu’il jouera à guichet fermé au théâtre St Georges en 1988 avec son acolyte Jacques Balutin. Il n’est pas en reste non plus entre one-man-shows et seul en scène qu’il écrit et joue tels que Être ou ne pas être Daniel Prévost et Fédérico, l’Espagne et moi dans des mises en scènes de ses fils, Sören et Erling.

Artiste aux talents multiples, Daniel Prévost a également une plume qu’il ne se prive pas de laisser courir dans une dizaine de livres dont L’Eloge du moi (ed. Cherche Midi).

Jacques Balutin

On ne présente plus Jacques Balutin. A 78 ans, il a traversé les époques et les rôles, toujours avec la bonne humeur qui le caractérise. Oscillant entre le cinéma, le doublage, le théâtre et la télévision, il est un adepte des rôles comiques et n’a jamais souhaité en changer.
Au début de sa carrière, il brille dans des seconds rôles au cinéma au côté de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche en 1962, puis d’Yves Montand dans Le Diable par la queue, Bourvil dans Le Mur de l’Atlantique ou encore Michel Serrault dans Opération Lady Marlène. Véritable professionnel du doublage, il balade sa voix à la télévision (il double Starsky dans la série Starsky et Hutch ou Zig-zag dans la trilogie Toy Story) et au cinéma.
C’est au théâtre que Jacques Balutin prend le plus de plaisir à exercer son métier. Il s’amuse à jouer depuis 50 ans les rôles les plus sympathiques et drôles, que ce soit pour la télévision (il a participé pendant très longtemps à l’émission Au théâtre ce soir, véritable succès des années 70) ou pour les planches à Paris. De Pierre Mondy à Marc Camoletti en passant par Jean-Luc Moreau ou Patrick Joffo, les metteurs en scène se l’arrachent. Il a été notamment applaudi dans On dinera au lit en 1980 (jouée plus de 1500 fois !), Tiercé Gagnant en 1990, Si je peux me permettre en 1996 ou plus récemment dans Occupe-toi d’Amélie, succès de l’année 2012.
Il signe ici son grand retour au côté de son ami Daniel Prévost, qu’il a déjà croisé au cinéma dans Le concierge en 1973, au théâtre dans le succès Drôle de couple (en 1988), mais aussi en musique lors d’une rencontre improbable pour enregistrer la chanson Loulou et Nénette à l’occasion du bicentenaire de la révolution française !


ARCHIVES


Mercredi 11 Septembre 20h45 sur France2

Les mauvaises têtes avec Daniel Prévost , Camélia Jordana

Paul Rivet est un retraité revêche et radin, veuf depuis peu. Pour garder un oeil sur lui, sa fille met une chambre de l’appartement paternel en location. Fanny Moreno, étudiante en médecine saute sur l’occasion.

A première vue, tout les oppose. Paul, vendeur aigri, a consacré sa vie à son épouse et aux conventions, Fanny est une passionnée ambitieuse, bien dans sa peau. Fille d’agriculteurs, elle fait tout pour réussir son année de médecine et surmonter les galères.

Le vieux solitaire et la jeune extravertie jonglent pour survivre. Un équilibre sur le fil que les événements vont rompre lorsque Fanny casse ses lunettes à deux jours d’un examen crucial.

Pour elle, c’est la dépense de trop, pour lui la dépense impossible. Paul comprend que la jeune fille va devoir, comme lui, trente ans auparavant, renoncer à sa passion...

avec : Daniel Prévost , Camélia Jordana , Mylène Demongeot ....


Les invincibles sortie du Film le 18 Septembre 2013

avec : Daniel Prevost , Atmen Kelif, Edouard Baer, Virginie Efira....

L’annonce d’un tournoi international de pétanque
organisé par le célèbre Darcy, va bouleverser la
vie de Momo, et réveiller ses rêves enfouis par
les aléas de la vie : devenir champion et vivre
de sa passion. Galvanisé par sa rencontre avec
Caroline, Momo va faire la paix avec lui-même
et affronter les préjugés. Déclassés, rejetés,
cabossés, ils sont devenus : Les Invincibles


Daniel Prévost et Idir au Nouvel An Berbère à Paris

Reportage à la mairie de Paris, pour la soirée du Nouvel An Berbère, une réception organisée à l’initiative du maire Bertrand Delanoë.
Le chanteur Kabyle Idir chante en duo avec Daniel Prévost son tube planétaire : "A Vava Inouva"

Daniel Prévost a découvert sur le tard ses origines kabyles, et depuis il appris la langue. A travers cet engagement pour la culture kabyle, c’est un hommage qu’il rend à son père. ( voir son ouvrage le pont de la révolte)


REPORTAGE VIDÉO Daniel Prévost et Idir au Nouvel An Berbère à la Mairie de Paris


Daniel Prevost & Ferhat Mehenni ( Imazighen Imula ) entouré des mannequins

Daniel Prevost & Ferhat Mehenni ( Imazighen Imula )

Idir & Daniel Prevost pour chanter A vava Inouva


Madame B., ma seconde mère / le Cherche -Midi
sortie le 23 février 2012 / ISBN : 978-2-7491-1587-0

Daniel Prévost se retourne vers son passé, sa petite enfance et son adolescence, et nous dresse avec tendresse le portrait d’une femme qui, par sa présence bienveillante, lui fit don des rares moments de lumière de ses jeunes années.

Cette femme, c’est madame B., comme il l’écrit pudiquement. Elle était la directrice de son école primaire. Pleine de bonté et de générosité, elle le sortit avec douceur d’un contexte familial délétère. Elle fut pour lui un refuge permanent. Et Daniel Prévost n’hésite pas àécrire d’elle qu’elle était une « sainte laïque ».

Sensibilité et émotion sont constamment présentes dans ce récit où l’auteur redonne vie à madame B.

Daniel PRÉVOST Né de père algérien inconnu, Daniel Prévost n’apprend que tard ses origines kabyles, dont il s’est d’ailleurs inspiré pour certains de ses écrits.


Daniel Prévost, accompagné de deux musiciens guitaristes, nous raconte en un monologue coloré en rouge et noir sa ’mémoire espagnole’, nourrie d’éléments de sa propre vie et de textes de Fédérico Garcia Lorca.

Le réel enrichit l’imaginaire de Daniel Prévost et inversement.

« Pendant toute ma vie, Frederico Garcia Lorca fut mon compagnon de
route, discret, toujours présent et chaleureux. Nul ne peut expliquer
pourquoi tel poète ou tel autre laisse en nous-même des traces
indélébiles.

Moi-même je ne peux expliquer ce mystère.

Dans ce spectacle, certes, il y des clés. Mais elles ne suffisent pas pour
comprendre la permanence d’un poète en nous.

Je me devais de raconter l’histoire, vraie ou inventée, de cette présence.
Réalité ou rêve ? Peut-être les deux.

Seuls, restent les souvenirs heureux ou malheureux. Mais toujours beaux et sincères.

C’est cela qui compte pour moi, plus que tout » Daniel Prévost

Fédérico, l’Espagne et moi

D’après l’oeuvre de Federico Garcia Lorca

Avec Daniel Prévost,

Sandra Derlon,

Karim Kaissa

Mise en scène d’Erling Prévost

Lumière de Philippe Hatte

Décor de Sylvie Lesgourgues et Mika & Co

Musique originale et arrangements de Karim Kaissa


Fédérico, l’Espagne et moi

[Théâtre - Spectacle musical]

Lieu : Studio des Champs-Elysées - Paris

Dates : du 6 Février 2009 au 4 Avril 2009


BIOGRAPHIE

Daniel Prévost est un comédien et humoriste français, né le 20 octobre 1939 à Garches (Hauts-de-Seine). Il était marié avec Yette avec qui il a eu ses trois enfants (Christophe, Sören et Erling), décédée le 20 mars 2007 alors qu’elle l’accompagnait sur un tournage.

Né de père Algérien (kabyle), Daniel Prévost n’a appris que tard cette origine. Il s’en est d’ailleurs inspiré pour certains de ses écrits. Il est le père de Sören Prévost qui est également comédien.

Il sort de l’école dramatique de la rue Blanche (à Paris, IXe arrondissement) avec un premier prix de comédie et décroche, en 1964, un rôle au théâtre dans Un certain M. Blot, aux côtés de Michel Serrault. Dès ses débuts, il rencontre Boby Lapointe, ils jouent dans les mêmes cabarets, et Jean Yanne dont il deviendra l’un des acteurs fétiches. Une bonne école pour développer son comique de l’absurde.

Il débute assez tôt à la télévision, dans les années 1960 :

Chez Jean-Christophe Averty (Les Raisins verts, Douches écossaises)
Dans Les Saintes Chéries, une série avec Daniel Gélin
Dans les sketches de La Caméra invisible.
En même temps, il débute au cinéma sous la direction de Philippe de Broca, Gérard Pirès, Michel Audiard et Jean Yanne.

Mais c’est dans la fin des années 1970 qu’il va devenir célèbre avec :

ses chroniques dans Le Petit Rapporteur (1975 - 1976) de Jacques Martin, une émission comique où va également percer Pierre Desproges (un des reportages les plus connus fut celui qu’il fit sur le village de Montcuq). Il se fait remarquer par le grand public par son humour grinçant.
les sketches loufoques écrits par Gébé et Roland Topor pour Merci Bernard (1980) de Jean-Michel Ribes.
Il anime brièvement Anagram un jeu télévisé sur TF1 de septembre à décembre 1986.

On va ensuite surtout le voir dans d’importants seconds rôles, notamment dans :

Uranus, en cheminot communiste pleutre, souffre-douleur de Gérard Depardieu
Le Dîner de cons, comédie qui a eu un gros succès commercial et pour lequel il obtient le César du meilleur second rôle en jouant un inspecteur des impôts
La Vérité si je mens ! 2, en directeur de supermarché qui tire le maximum de ses fournisseurs et finit par se faire rouler
Cela ne l’empêcha pas de participer à des projets potaches comme La Nuit de l’invasion des nains de jardin venus de l’espace.

De plus, en 1999 il présenta pendant plusieurs mois La Grosse émission sur la chaîne Comédie !.

Il alterne sa carrière au cinéma avec des one-man shows de spectacles comiques.

En 2008, il tourne sous la direction de Francis Huster dans le film Un homme et son chien, aux côtés de Jean-Paul Belmondo


Filmographie

1968 : Erotissimo de Gérard Pirès

1969 : La fête des mères court-métrage de Gérard Pirès

1970 : Les voisins n’aiment pas la musique de Jacques Fansten

1970 : Caméléon de René Couderc

1971 : Laisse aller, c’est une valse de Georges Lautner

1972 : Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès

1972 : Elle cause plus... elle flingue de Michel Audiard

1972 : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil de Jean Yanne

1972 : La Belle affaire de Jacques Besnard

1972 : L’An 01 de Jacques Doillon

1973 : Moi y’en a vouloir des sous de Jean Yanne

1973 : Je sais rien, mais je dirai tout de Pierre Richard

1973 : Le Concierge de Jean Girault

1973 : La Dernière bourrée à Paris de Raoul André

1973 : Juliette et Juliette de Remo Forlani

1973 : Le Permis de conduire de Jean Girault

1974 : Comment réussir quand on est con et pleurnichard de Michel Audiard

1974 : La bonne nouvelle d’André Weinfeld

1974 : Les Chinois à Paris de Jean Yanne

1974 : La Gueule de l’emploi de Jacques Rouland

1974 : Y’a un os dans la moulinette de Raoul André

1975 : Trop c’est trop de Didier Kaminka

1976 : La Situation est grave... mais pas désespérée de Jacques Besnard

1976 : Mon mari c’est mon mari de Serge Friedman

1976 : Cours moi après que je t’attrape de Robert Pouret

1977 : Ne me touchez pas... ou Arrête ton cinéma de Richard Guillon

1978 : Rien ne va plus de Jean-Michel Ribes

1979 : Je te tiens, tu me tiens par la barbichette de Jean Yanne

1979 : L’Associé de René Gainville

1980 : Sacrés gendarmes

1980 : Voulez-vous un bébé Nobel ? de Robert Pouret

1980 : Faites gaffe à la gaffe de Paul Boujenah

1983 : Prends ton passe-montagne, on va à la plage

1983 : Ça va pas être triste de Pierre Sisser

1983 : Mon curé chez les Thaïlandaises de Robert Thomas

1983 : Adieu foulards

1985 : Liberté, égalité, choucroute de Jean Yanne

1985 : Vive le fric

1985 : Tranches de vie de François Leterrier

1990 : Uranus de Claude Berri

1991 : Dis-moi que tu hais de Jean-Pierre Mocky

1992 : Ville à vendre de Jean-Pierre Mocky

1992 : Room service de Georges Lautner

1993 : Une journée chez ma mère de Dominique Cheminal

1994 : La Faute

1994 : Le Colonel Chabert d’Yves Angelo

1994 : Les Faussaires de Fédéric Blum

1995 : Ma femme me quitte de Didier Kaminka

1996 : Le Plus Beau Métier du monde de Gérard Lauzier

1996 : Le Commando des pièces à trous

1996 : La Nuit de l’invasion des nains de jardin venus de l’espace de Dylan Pelot

1997 : Tenue correcte exigée de Philippe Lioret

1997 : Violetta, la reine de la moto

1997 : Droit dans le mur de Pierre Richard

1997 : Le Comédien de Christian de Chalonge

1998 : Un grand cri d’amour de Josiane Balasko

1998 : Le Dîner de cons de Francis Veber

1998 : Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi

1999 : Les insaisissables de Christian Gion

2000 : Uppercut

2000 : Vive nous !

2000 : La Vérité si je mens ! 2 de Thomas Gilou

2001 : Le soleil au-dessus des nuages d’Éric Le Roch

2001 : Un crime au paradis de Jean Becker

2002 : Raisons économiques

2002 : Coup franc indirect

2002 : Mon idole de Guillaume Canet

2003 : Pas sur la bouche d’Alain Resnais

2003 : Volpone de Frédéric Auburtin

2004 : La Méthode Bourchnikov (voix de l’animateur télé)

2006 : La Maison du bonheur de Dany Boon

2006 : Curriculum de Alexandre Moix (court-métrage)

2006 : Monsieur Joseph

2008 : Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes

2009 : Un homme et son chien de Francis Huster

Télévision

1970 : Les Saintes Chéries (série télévisée)

1975 : Le Petit Rapporteur (émission humoristique crée par Jacques Martin)

1977 : Les Folies Offenbach (série télé)

1982 : Merci Bernard de Jean-Michel Ribes

1988 : Palace de Jean-Michel Ribes

1991 : Les Nuls, l’émission

1991 : Bienvenue à Bellefontaine de Gérard Louvin

1991 : Dis-moi qui tu hais court métrage de Jean-Pierre Mocky (diffusé dans la collection "Mister Mocky présente... d’après les nouvelles d’Alfred
Hitchcock", sur 13ème rue)

1996 : Les Cinq Dernières Minutes

1998 : La Grosse émission

2000 : Charmants voisins

2003 : Volpone de Frédéric Auburtin

2004 : Sodome et Virginie

2005 : Galilée ou l’amour de Dieu de Jean-Daniel Verhaeghe

2006 : Je hais les parents

2006 : René Bousquet ou le grand arrangement de Laurent Heynemann

2007 : Monsieur Joseph d’Olivier Langlois

Théâtre

1965 : La Nuit de Lysistrata d’Aristophane, mise en scène Gérard Vergez, Théâtre Edouard VII

1977 : Grandeur et Misère de Marcel Barju, mise en scène Pierre Vielhescaze et Claude Kolton, Théâtre Fontaine

1979 : Venez nombreux One-Man Show, Théâtre des 400 coups
Duos sur canapé de Marc Camoletti
On dînera au lit de Marc Camoletti

1986 : La Prise de Berg-Op-Zoom de Sacha Guitry, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Nouveautés, Théâtre de la Michodière
La Galipette d’E. Barrett, mise en scène Robert Manuel, Théâtre Marigny

1988 : Drôle de couple de Neil Simon, Théâtre Saint Georges

1990 : Vite une femme de Daniel Prévost, Théâtre Michel

1991 : Déconnage immédiat, One-Man-Show, Grand Théâtre d’Edgar

1993 : La Frousse de Julien Vartet, mise en scène Raymond Acquaviva, Théâtre Edouard VII

1996 : L’Avare de Molière, mise en scène Christophe Correia, Théâtre de Boulogne Billancourt

2000 : Show Business de George Huang, mise en scène Thomas Langmann, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

2002 : Sodome et Virginie, mise en scène Daniel Prévost, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

2005 : Être ou ne pas être Daniel Prévost, One-Man-Show, mise en scène Sorën Prévost

2008 : Fédérico, l’Espagne et moi, mise en scène Erling Prévost

sources : wikipediaBio complète avec mise à jour

Sous licence CC-BY-SA

Historique des versions de « Daniel Prévost »

Bibliographie

1996 Sodome Et Virginie, Denoel

1997 Journal intime, Verticales

1997 Le Pont De La Revolte, Gallimard

1998 Coco Belles Nattes, Denoel

1998 Le Passé Sous Silence. Denoel

1998 Journal Intime Et Inutile D’Une Vie Banale

2000 Un couple de notre temps / Le cherche midi

2001 Éloge du moi / Le cherche midi

2003 Les pensées / Le cherche midi

2012 Madame B., ma seconde mère / le Cherche -Midi



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES