Spectacles et musiques du monde

A la une

GUEM

Abdelmadjid Guemguem "GUEM" est décédé le 22 janvier 2021 à Paris

Steeve Laffont

Mediterranean Gypsies Roads – sortie le 29 janvier 2021

BLAZIN’ QUARTET

Sortie album de BLAZIN’ QUARTET : « Sleeping Beauty » Le 12 février 2021

SANDRO ZERAFA

Sortie album le 22 janvier 2021 : « Last Night When We Were Young »

Jordi Savall

Mercredi 17 Mars 2021 à la Salle Gaveau à Paris

SEYDOU BORO

Les 19 & 20 Février 2021 à Lézignan Corbières

Giorgio Alessani

Sortie album "KISSED BY THE MIST"

Grant Haua

Blues made in New Zeland, sortie album "Awa Blues" 19 Février 2021

Opéra de Paris

Le spectacle de ballets “Créer aujourd’hui” qui n’a pu être présenté en public en raison du second confinement, sera diffusé sur France 5, le vendredi 29 janvier 2021 à partir de 20h55.

Pouya Khoshravesh

concert KAMÂN le Vendredi 05 Février 2021 au Comptoir à Fontenay sous bois

Stéphane Edouard

Pondicergy Airlines" sortie le 15 janvier 2021

Dominique Blanc

Dominique Blanc nommée sociétaire de la Comédie-Française le 1er janvier 2021.

MYRIAM BELDI

le 6 Février 2021 à Paris

PICASSO

« Les Musiques de Picasso » Jusqu’au 3 janvier 2021 à la Philharmonie de Paris

YENNAYER, Le Nouvel An Berbère 2021

Concerts, cérémonies autour du Nouvel An Berbère 2021

Festival du Film franco-arabe

du 5 au 8 février 2021 au cinéma Le Trianon à Romainville

ATINE

le Vendredi 12 février 2021 au Trianon à Paris

Faiz Ali Faiz

Samedi 23 janvier 2021 au Théâtre de Cachan

Roukiata Ouedraogo

Spectacle en Tournée

Les Amazones d’Afrique

En concert en Février 2021

Céline Bonacina

31 Janvier 2021 à la Cite De La Musique - Philharmonie de Paris

Sophie Alour

31 Janvier 2021 Cite De La Musique - Philharmonie De Paris

TAKFARINAS

Samedi 13 mars 2021 à LA MERISE à 78190 Trappes

Shahram Nazeri

le Dimanche 28 mars 2021 à la Philharmonie de Paris

Chucho Valdés

Le Vendredi 5 mars 2021 à la Philharmonie de Paris

Rhoda Scott

Le 31 Janvier 2021 à 17h30 à Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie de Paris

DABY TOURE

concerts

2020



Daby Touré , fin de concert avec l’ ORCHESTRA BAOBAB le 19 Juillet 2008 au Festival de THAU

© Salah Mansouri


BIOGRAPHIE

Daby Touré vient d’enregistrer Stéréo Spirit en Angleterre, dans les
studios Realworld. Avec ce deuxième album, il espère enrichir de sonorités inédites une musique pop aux origines anglo-saxonnes, et créer un genre d’essence africaine.

Une musique qui mériterait de rencontrer le grand public de la variété
internationale et qui, malgré la barrière de la langue, sortirait enfin des bacs étriqués et isolés des « musiques du monde », pour exister comme musique tout court. Daby serait-il sur le point de réussir ce pari ambitieux ?

En unissant la diversité culturelle de ses pays d’origine à celle du « vieux
continent », il a construit un pont entre deux mondes et deux musiques. Ce pont lui a permis de franchir les frontières pour donner vie à un langage poétique et à un son universel.

Une voc at ion impér ieuse Daby Touré naît en décembre 1971 à Boutilimit, en Mauritanie. Il n’y grandit pas. Sa famille vit au coeur d’une vaste zone géographique qui couvre la Mauritanie, la Casamance, et toute la région du fleuve Sénégal, de son delta jusqu’à sa source en Guinée Conakry.

À la séparation de ses parents, Daby suit son père en Casamance. C’est le début d’une longue série de déplacements dans le territoire ouest africain entre les villes de Ziguinchor, Dakar, Nouakchott, et le village de Djéol. D’un pays et d’une famiIle à l’autre, Daby est tour à tour élevé par sa grand-mère, son père et ses oncles.

Ses innombrables voyages lui ont apporté une parfaite maîtrise des langues wolof, soninké et pulaar. Né d’une mère mi-toucouleur, mi-maure, il parle aussi le hassanya, la langue maure.

Lorsque à l’âge de dix-huit ans Daby quitte son pays, il est armé de solides atouts culturels et linguistiques qui façonneront l’essence de sa musique, et la poésie de ses paroles. En cachette et malgré les sévères corrections reçues quand on le trouve une guitare à la main - son père
voulait le voir acquérir les diplômes qui lui assureraient « un vrai métier » - Daby apprend seul à jouer de cet instrument. Enfant, il explore les richesses musicales de son continent et montre rapidement un intérêt particulier pour des musiques très structurées : chants et danses traditionnels wolof, soninké, pulaar et maure, les harmonies mandingues et sud-africaines, la variété zaïroise de Tabu Ley et Franco, le Bembeya Jazz de la Guinée de Sékou Touré…

Parallèlement, il entre en contact avec les musiques anglo-saxonnes en usant les trop rares cassettes qu’il arrive à se procurer. Il connaît chaque accord des albums de Dire Straits. Admiratif du groupe The
Police, il décortique le jeu de son batteur Stewart Copeland, il est aussi subjugué par la précision des enregistrements de Bob Marley.

En France, il profite de la diversité musicale que lui offre son pays d’accueil pour parfaire ses connaissances. Avec une écoute toujours exigeante, il dévore les nouveaux sons que lui propose la
scène pop. Il approche aussi le milieu du jazz-rock et se lie d’amitié avec le groupe Sixun.

Cette longue formation d’autodidacte lui apportera un son et un style uniques. Realworld publie l’ album Diam à l’ automne 2004
En 2001, Daby s’enferme dans son petit home studio improvisé au milieu du salon pour se consacrer à la réalisation d’un album. Il crée et peaufine une maquette sans aucune certitude de la voir un jour exister.

Qu’il chante en wolof, soninké, pulaar ou dans une langue imaginaire de sa création, ses paroles restent incompréhensibles à nos oreilles occidentales, mais elles participent à l’onirisme de sa musique. À Paris,
rares sont les maisons de disque qui prêtent véritablement attention à son projet. Daby décide de tenter sa chance en Angleterre, il envoie sa maquette chez Realworld et, dans un juste retour de l’amour qu’il a
toujours porté à la musique anglo-saxonne, le label de Peter Gabriel le signe instantanément pour la réalisation de trois albums.

Peter Gabriel confie d’abord à Daby les premières parties de sa tournée européenne, et l’invite chaque soir à partager un duo sur scène.
À la sortie de Diam, la presse est unanime, l’accueil enthousiaste. « Folk raffiné et aérien d’une rare intensité, fantastique compositeur, guitariste hors pair, arrangeur avisé… », les superlatifs ne manquent
pas.

Sans compromis, Daby Touré a su imposer une musique où se mêlent harmonieusement ses cultures africaine et occidentale.
Aujourd’hui, il séduit un public toujours plus large, et s’affirme sur les scènes internationales (tournées aux USA, au Canada, en Palestine…). Il a donné à son nouvel opus une tonalité encore plus chaleureuse
et un son « authentique ».

On devine son envie d’acquérir une légitimité auprès d’un public qu’il sait exigeant, même intransigeant, celui des régions où il a grandi.

Daby aimerait réaliser un rêve, organiser sa première tournée sur le continent africain.




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2021 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES