Spectacles et musiques du monde

A la une

Les Amazones d’Afrique

En concert en Octobre 2020

HASSAN EL JAÏ - "SOUFI, MON AMOUR"

"SOUFI, MON AMOUR" Théâtre en musique avec Hassan El Jaï et Abd Chakûr Boussougou les Vendredi 9 et Samedi 10 Octobre 2020 au Centre Culturel Algérien à Paris

Mieko Miyazaki

le 06 Octobre au Pôle Culturel « Le Diapason » à VENDENHEIM, 67550

BLICK BASSY

En concert en Septembre 2020

TOUFIC FARROUKH

le 30 Octobre 2020 à l’Institut du Monde Arabe

KARIMOUCHE

En concert en Octobre 2020

JUAN CARMONA

En concert en Octobre 2020

MANU LE PRINCE

le 30 septembre 2020 au Duc des Lombards à Paris

Macha Gharibian

En concert en Octobre 2020

SOUAD MASSI

le Vendredi 02 Octobre 2020 au Théâtre de Corbeil Essonnes (91)

Angelique Kidjo

Le 29 Septembre 2020 à l’Hippodrome de Douai

TRIO JOUBRAN

30 septembre 2020 au THÉÂTRE LEGENDRE à EVREUX

Salim Fergani

Hommage à Tahar Fergani le Dimanche 18 octobre 2020 à Le Grand Sud à Lille (avec l’Attacafa ) / Concert Gratuit

Mostafa El Harfi

le Dimanche 4 octobre 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

KATIA GUERREIRO

le 15 octobre 2020 à l’Opéra de Lyon

ZOUFRIS MARACAS

En concert en Septembre 2020

Sophie Alour

En concert en Septembre 2020

PICASSO

« Les Musiques de Picasso » du 22 septembre 2020 au 3 janvier 2021 à la Philharmonie de Paris

Ana Carla Maza

En concert en Octobre 2020

Pierre Bertrand & La Caja Negra

Le Samedi 3 Octobre 2020 à 20h à la Ferme du Buisson - 77186 Noisiel

Rocio Marquez

Jeudi 8 Octobre 2020 à Marseille, dans le cadre de la Fiesta des Suds

NAJAT AATABOU

Le Maroc en Fête : le Samedi 17 Octobre 2020 au Casino de Paris à Paris

Ray Lema

Vendredi 09 Octobre 2020 20h30 à Paul B à Massy

Angelique Kidjo

Le Samedi 03 Octobre 2020 à 20h30 à la Maison Des Arts de Créteil (94)

Sidi Wacho

En concert en Octobre 2020

MALKA FAMILY

Samedi 3 octobre 2020 à La Marbrerie à Montreuil ( 93)

GILBERTO GIL

le Dimanche 11 octobre 2020 — 20h30 à la Philharmonie

NATACHA ATLAS

Sam 10 Octobre 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

DHAFER YOUSSEF

le Vendredi 9 Octobre 2020 à MOISSAC

Cirque d’Hiver Bouglione

cirque


L’Épopée Bouglione

C’est en 1934 que les 4 frères Bouglione reprennent l a direction du
Cirque d’Hiver.

La légende raconte que Sampion, l’ancêtre de la
dynastie, ét ait drapier à Turin au début du XIXe siècle ; il aurait suivi
une jeune et jolie dompteuse de fauves et se sera it instal lé en France,
où ils auraient présenté des ménageries.

La tradition se perpétue
jusqu’au début du X Xe siècle avec son arrière-petit-fils Sampion. I l
possède alors, avec ses quatre fils, des ménageries célèbres dans tout
le pays.

Mais c’est grâce à un coup de génie de son fils A lexand re
que le nom Bouglione va vraiment s’imposer.

En 1926, Alexandre récupère un vieu x stock d’affiches de la tournée que Buffalo Bi ll avait
faite en 1904.
Il décide de se servir de ces affiches et monte le Stade
Ci rcus Buffa lo Bill, un spectacle inspi ré du célèbre Cow-boy. L es
Bougl ione ont fait mouche.

Et c’est auréolés de succès et forts des
connaissances acqu ises avec ce spectacle que les 4 frères Bou gl ione
s’i nstallent au Cirque d’Hiver.


De l’Histoire à la Légende

C’est tout naturellement que Louis Dejean, qui dirigeait le Cirque d’Été des Champs Élysées, choisit le quartier du
boulevard du Temple, appelé « Boulevard du Crime » et voué à l’amusement populaire, pour y construire un deuxième
cirque qui allait devenir le temple des arts de la piste.

Grâce au Duc de Morny, l’autorisation de construire fut accordée
le 17 décembre 1851. C’est à Jacques Ignace Hittorf, architecte du Cirque d’Été et de la gare du Nord, que fit appel
Dejean. Les travaux débutèrent le 17 avril 1852 et allaient durer 8 mois.

C’est le Prince Louis-Napoléon qui inaugura, le
11 décembre 1852, le cirque auquel il allait prêter son nom. Le Cirque Napoléon se dessine sur 42 mètres de diamètre,
40 fenêtres réparties sur 20 pans, 21 lustres à gaz, 5 900 places. Une décoration intérieure et extérieure confiée aux
grands sculpteurs et peintres de l’époque : Pradier, Bosio, Gosse, Barrias.
Franconi et Baucher sont les régisseurs de ce Cirque voué pour l’essentiel à l’art équestre.

Quelques dates :

12 novembre 1859 : débuts du Toulousain Léotard,
premier « artiste volant », qui inventa l’art du trapèze
volant.

1870 : le Cirque Napoléon devient Cirque National pour
laisser, en 1873, la place au Cirque d’Hiver !

29 août 1907 : les globes électriques illuminent le
Cirque ; c’est la fin des lustres à gaz.

27 décembre 1907 : Pathé fait son apparition au Cirque
transformé en « Temple de l’Art Nouveau » ; fauves et
crocodiles n’existent plus que sur l’écran.

1918 : avec Firmin Gémier, le théâtre succède au
cinéma.

12 octobre 1923 : l’arrivée de Gaston Desprez marque
la réouverture du Cirque d’Hiver avec un programme de
cirque, après une restauration complète du bâtiment ;
les gradins en bois sont remplacés par des structures
en béton, les peintures sont refaites, les installations
électriques et techniques rénovées. Les Fratellini en
deviennent les directeurs artistiques.

1933 : une piscine sous la piste ! Inaugurée par
Mistinguett, construite en 30 jours, elle mesure 4,20
mètres de profondeur.

28 octobre 1934 : les 4 frères Bouglione reprennent
le Cirque d’Hiver ; c’est le début d’une passion que rien
n’arrêtera. Le nom de Bouglione devient inséparable du
Cirque d’Hiver. Tous les grands artistes passent sur la
piste du Cirque d’Hiver, de Pauline Borelli, la première
dompteuse, à l’écuyère Emilie Loisset, de Léotard à
Lilian Hetzen, des Fratellini à Grock et Zavatta, d’Alex
à Pipo, d’Albert Rancy à Gilbert Houcke « La Perle du
Bengale », « La Princesse Saltimbanque », « Les Aventures
de la Princesse de Saba », trois pantomimes célèbres,
spectacles grandioses dans lesquels les Bouglione sont
passés maîtres.

15 décembre 1940 : sous l’occupation, le Cirque
d’Hiver connaît le désagréable entracte d’une direction
allemande.

22 mars 1941 : retour des Bouglione et 40 ans de
programmes d’une richesse inouïe. Mais le Cirque d’Hiver
servit et sert toujours de cadre à bien des manifestations :
réunions sociales et politiques, meetings, matchs de
catch. 1927 : premier gala de l’Union des Artistes avec
Gaby Morlay ; 1949 : création du mouvement contre
le racisme ; 1955 : Carol Reed y tourne « Trapèze » avec
Gina Lollobrigida et Burt Lancaster. Puis se succèdent
« Emilie Jolie », « Barnum », « Astérix », Jacques Higelin,
Guy Bedos, Diane Dufresne, Cirque Chinois, « Festival
Mondial du Cirque de Demain », « Cirque du Soleil ». Hiver
97 : réouverture de la piste nautique pour le spectacle
« Crescendo ».

1999, la nouvelle génération Bouglione reprend
le flambeau et insuffle au Cirque d’Hiver un vent de
renouveau, renouant avec les succès : ce sont « Salto »,
« Piste », « Trapèze », « Le Cirque » (qui célébrait l’anniversaire
des 150 ans du monument), « Voltige », « Bravo » « Audace »,
« Artistes », « Vertige » et « Etoiles ».




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES