Spectacles et musiques du monde

A la une

TRIO JOUBRAN

En concert en Décembre 2019

IBRAHIM MAALOUF

les 14 & 15 Décembre 2019 à La Seine Musicale

TRI YANN

En concert en Décembre 2019

ASA

En concert en Décembre 2019

I MUVRINI

Le Mercredi 18 Décembre 2019 aux Folies Bergère à Paris

Aya Nakamura

en concert en Décembre 2019

GOOGOOSH & MARTIK

En concert exceptionnel le Vendredi 20 Décembre 2019 au Palais des Congrès à Paris

Le Lac des cygnes au Théâtre des Champs-Élysées

Ballet de l’Opéra National de Kiev avec orchestre du 24 décembre 2019 au 5 janvier 2020 au Théâtre des Champs-Élysées

Noël Mandingue 2019

Le 24 décembre 2019 à Montreuil, au Nouveau Théâtre de Montreuil

Vicente Amigo

le 16 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

Rocío Molina

les 17 & 18 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

MAYTE MARTIN

Le 17 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Israel Galván - El amor brujo

Les 18 & 19 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Patricia Guerrero

Le 14 Janvier 2020 au FESTIVAL FLAMENCO DE NÎMES

Rafael Riqueni

les 17 & 18 Janvier 2020 à l’Odéon au FESTIVAL FLAMENCO DE NIMES

TAKFARINAS

le 11 janvier 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

Soprano

En concert en Décembre 2019

Ballaké Sissoko et Vincent Ségal

Samedi 04 Janvier 2020 à la Cite De La Musique - Philharmonie De Paris

Charles Aznavour

Charles Aznavour est décédé le 01 Octobre 2018

2019

Soirée d’hommage à Charles Aznavour

Le Jeudi 10 Octobre 2019 à 19 heures, salle I

Maison de l’UNESCO, salle I | 125, avenue de Suffren – Paris 7e

Avec la participation de chanteurs et groupes musicaux de l’Arménie, du Cameroun, de la Croatie, de la France, de la Géorgie, du Liban, de la Lituanie, de la Mauritanie, de la République de Moldova, de la Tunisie et de la Suisse.


Hommage à Charles Aznavour décédé le 01 Octobre 2018
Un hommage national sera rendu le Vendredi 5 Octobre , dans la cour des Invalides à Paris


ACTUS

Charles Aznavour Citoyen d’Honneur de Marseille

11h30 Cérémonie de Remise de décorations dans le Salon d’honneur de la Mairie de Marseille suivie d’un cocktail en présence de :

Hranush Agopian, Ministre de la Diaspora de la République d’Arménie, SE Viguen Tchitetchian, Ambassadeur de la République d’Arménie, Vartan Sirmakès, Consul Général de la République d’Arménie à Marseille Jean-Claude Gaudin, Sénateur -Maire de Marseille , Michel Vauzelle, Président de la Région Provence -Alpes-Côte-d’Azur, Garo Hovsepian , Conseiller régional PACA, Didier Parakian, Adjoint au Maire de Marseille Daniel Hermann, Adjoint au Maire de Marseille, délégué à la Culture et des présidents des associations franco-arméniennes partenaires.


Charles Aznavour a écrit plus de 800 chansons dont de nombreuses ont été interprétées par les plus grands artistes (Fred Astaire, Shirley Bassey, Ray Charles, Elvis Costello, Bobby Darin, Sammy Davis Junior, Juliette Gréco, Liza Minnelli, Edith Piaf, Nina Simone), et vendu plus de 100 millions d’albums à travers le monde. Sa carrière d’acteur, qu’il a d’ailleurs commencée au théâtre dès l’âge de 9 ans, se compose de plus de 60 films, dont « Le Tambour », Palme d’Or au Festival de Cannes en 1979.

En 1988, suite au terrible tremblement de terre en Arménie, l’artiste utilise dès lors sa renommée internationale pour aider la terre de ses ancêtres en créant notamment la Fondation humanitaire « Aznavour pour l’Arménie » avec Lévon Sayan.

En 1993, le Président de la République d’Arménie le nomme Ambassador-at-Large et Ambassadeur auprès de l’Unesco.

A 84 ans, l’auteur et/ou compositeur de « La Bohème », « Je m’voyais déjà », « Hier encore », « La Mamma », et tellement d’autres standards, continue de composer de nouvelles chansons et de fouler les plus grandes scènes internationales. L’artiste achève actuellement sa tournée internationale d’adieux en Amérique latine et s’est ainsi produit ces derniers mois en Argentine, Brésil, Chili, République Dominicaine, Uruguay

Charles Aznavour a été élu Artiste du Siècle devant Elvis Presley et Bob Dylan - dans un sondage mené par CNN et Time Magazine USA.


Biographie

Il aura fallu des années à Charles Aznavour pour gravir une à une les marches du succès et se hisser « en haut de l’affiche ».

Charles Aznavour est né à Paris le 22 mai 1924 de parents arméniens. Misha et Knar Aznavourian ne pouvant subvenir aux besoins de la famille et, continuant d’exercer leur art (lui est chanteur baryton, elle est comédienne), ouvrent un restaurant rue de la Huchette. La famille Aznavourian vit dans une ambiance de musique, de théâtre et de poésie.

Très vite, Charles fait de la figuration puis débute dans des petits rôles au théâtre et au cinéma. En 1941, il rencontre un jeune auteur compositeur, Pierre Roche, avec qui il forme un duo et écume les cabarets de France et de Belgique. Puis il rencontre Edith Piaf, qui va ouvrir au duo les portes du Canada. En 1944, il écrit "J’ai bu" pour Georges Ulmer qui obtient le grand prix du disque de l’année.

En 1953, il rentre chez l’éditeur Raoul Breton, écrit pour Juliette Gréco « Je hais les dimanches », donne des chansons à Chevalier, et en quelques années, comme l’écrit alors un journaliste « La France est totalement Aznavourienne ». Il n’est pas un tour de chant dans lequel se trouve au minimum une chanson de Charles Aznavour, les médias aiment ses chansons, mais trouvent sa voix inaudible et son style de chanteur-acteur peu commercial.

Au retour de sa tournée en Afrique du Nord, la direction du Moulin Rouge l’engage pour la première fois en tête d’affiche. Bruno Coquatrix lui propose ensuite trois semaines à l’Olympia en première partie de Sydney Bechet. Puis, c’est la concrétisation à l’Alhambra qui fait de Charles la jeune vedette numéro 1 en France. Avant d’arriver là, que de galères... « On m’a hué, envoyé des sous, des canettes de bière mais j’ai tenu et je suis là ».

En parallèle, sa carrière cinématographique est en plein essor. Il tourne « La tête contre les murs » de Georges Franju (1958) pour lequel il reçoit le prix d’interprétation masculine du cinéma français, « Les dragueurs » de Jean-Pierre Mocky (1959), « Tirez sur le pianiste » de François Truffaut (1960).

Côté musique, après un récital au Carnegie Hall en 1963, la critique est enthousiaste et Aznavour commence alors un véritable tour du monde qui va durer plusieurs années. Charles Aznavour devient une star internationale et vend des millions d’exemplaires de ses disques, entre autres de « La Mamma ».

Viennent ensuite durant ces années les succès « For Me Formidable », « La Bohème », « Mourir d’aimer », « Les plaisirs démodés », « Comme ils disent ». Avec « She » qui restera n°1 des charts anglais de nombreuses semaines, il reçoit un disque d’or puis de platine à Londres, récompense qu’aucun français n’avait reçue jusqu’alors.

Puis les années se suivent et l’artiste accumule les succès discographiques et cinématographiques et les tournées internationales triomphantes.

En 1988, à la suite du tremblement de terre qui dévaste l’Arménie, il crée avec Lévon Sayan l’association « Aznavour pour l’Arménie » et fait appel à 90 chanteurs et comédiens français pour enregistrer la chanson « Pour toi Arménie » qui se vendra à plus d’un million et demi d’exemplaires.

Le 30 septembre 2006, l’artiste joue lors d’un méga concert produit par Lévon Sayan, devant 100 000 spectateurs « Place de la République » à Erevan (Arménie) pour l’ouverture officielle de l’année de l’Arménie en France en présence du Président de la République Française Jacques Chirac et du Président de la République d’Arménie Robert Kotcharian.

Son dernier album studio « Colore ma vie » est sorti en 2007 chez EMI.

Ces cinq dernières années, Charles Aznavour a été élevé par le Président de la République Française, M. Jacques Chirac, aux rangs de « Commandeur de la Légion d’Honneur » et « Commandeur dans l’Ordre National du Mérite ».


Récompenses

1959 : Prix d’interprétation de l’Académie du cinéma français pour son rôle de Heurtevent dans La Tête contre les murs de Georges Franju

1964 : Premier prix de la Chanson française au Japon pour La Mamma

1969 : Prix de la Société américaine des auteurs compositeurs

1969 : Médaille de Vermeil de la Ville de Paris

1971 : Lion d’or de la Mostra de Venise pour la version italienne de la chanson du film Mourir d’aimer

1985 : Grand prix national des Arts et Lettres

1995 : Grande médaille de la chanson française décerné par l’Académie française

1995 : Ambassadeur itinérant d’Arménie auprès de l’Unesco

1996 : Intronisé au Songwriters Hall of Fame

1997 : César d’honneur

1997 : Victoire de la musique de l’artiste interprète masculin

1998 : Artiste de variété du siècle, décerné par le magazine Times

2001 : Pape de la chanson française (Château Pape-Clément)

2002 : Nommé citoyen d’honneur de la ville de Montréal (Canada)

2004 : Nommé commandeur de la Légion d’honneur (officier en 1997)

2004 : Nommé officier de l’Ordre de Léopold (Belgique)

2004 : Nommé héros national de l’Arménie

2005 : Nommé citoyen d’honneur de Cannes, Palme d’or de la ville

2006 : Nommé ambassadeur de Mantes-la-Jolie

2006 : Honoré lors du 30e Festival international du film du Caire

2008 : Officier de l’ordre du Canada à titre honorifique

2009 : Doctorat honorifique de l’Université de Montréal

2009 : Officier de l’Ordre national du Québec

2009 : Ambassadeur d’Arménie en Suisse

2010 : Victoire d’honneur pour l’ensemble de sa carrière

2013 : Citoyen d’Honneur de la Ville de Marseille


en savoir plus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Aznavour



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES