Spectacles et musiques du monde

A la une

Alim Qasimov

Alim Qasimov & Alireza Ghorbani Feat. Hesam Naseri & Mahan Mirarab Ghalia Benali chante les poètes Soufis le Samedi 23 Octobre 2021au Palais des Beaux-Arts à Bruxelles

Djazia Satour

Le 22 Octobre 2021 au Théâtre de la Ville de Valence

Aynur Dogan

le 31 Octobre 2021 à porto , dans le cadre du Womex 2021

ATINE

Le 29 Octobre 2021 à Porto, dans le cadre du Womex 2021

Lisardo Lombardia, ancien Directeur du Festival Interceltique de Lorient

Lisardo Lombardia, ancien Directeur du Festival Interceltique de Lorient, nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par Jean-Yves Le Drian

Sabrina ROMERO

le Vendredi 22 oct 2021 à 20h30 au Triton - Les Lilas

Tao Ravao & Vincent Bucher

Le Mercredi 03 Novembre 2021 au Studio de l’Ermitage à Paris

NATALIA M. KING

Sortie nouvel album : ‘Woman Mind Of My Own’ le 5 Novembre 2021

Pauline Bayle au " Nouveau théâtre de Montreuil "

Nomination de Pauline Bayle à la direction du " Nouveau théâtre de Montreuil " , centre dramatique national le Vendredi 15 octobre 2021

Ariane Ascaride

"Paris retrouvée" Du 09 Octobre au 06 Novembre 2021 à 19h30 à La Scala à Paris

Les Amazones d’Afrique

Le Vendredi 22 Octobre 2021 à 20h30 à La Cave, Argenteuil

Festival Au tour des cordes

du 29 au 31 Octobre 2021 à Saint-Louis du Sénégal

GILBERTO GIL

Lundi 25 octobre 2021 à la Philharmonie

Marché de la Poésie 2021

du 20 octobre au 24 octobre 2021 place Saint-Sulpice à Paris

Candide de Voltaire

Une adaptation et mise en scène d’Emmanuel Daumas avec :

Claude Mathieu , Laurent Stocker, Julie Sicard,Serge Bagdassarian et
Laurent Lafitte

jusqu’au 17 Mars 2013 au Studio-Théâtre - Comédie-Française

"..Voltaire n’est pas dans la provocation, ce qu’il veut c’est éveiller en nous, je crois, un sentiment de méfiance à l’égard de cette satisfaction.

C’est sans doute pour cela que, dans Candide, le fossé entre ce mot d’ordre : il faut être optimiste, et la réalité de ce qui arrive aux protagonistes de l’histoire est de plus en plus grand ; il s’agit de voir
jusqu’où on peut repousser la limite de notre acceptation.

Et les exemples auxquels Voltaire se réfère constamment dans Candide le rendent extrêmement moderne et sympathique : ils révèlent
la condition de la femme. Les femmes y sont violées, vendues, découpées en morceaux, échangées, maltraitées de mille façons. Le corps de la femme, c’est LE thème de ce conte..." Emmanuel Daumas

Candide de Voltaire

Une adaptation et mise en scène d’Emmanuel Daumas avec :

Claude Mathieu ,

Laurent Stocker,

Julie Sicard,

Serge Bagdassarian

Laurent Lafitte



Candide de Voltaire

jusqu’au 17 Mars 2013 au Studio-Théâtre - Comédie-Française

STUDIO-THEATRE

Galerie du Carrousel du Louvre

99 rue de Rivoli - Paris 1e


Emmanuel Daumas, metteur en scène

Emmanuel Daumas s’est formé au conservatoire de Marseille puis à l’ENSATT.

Depuis 1999, il a mis en scène Les Femmes savantes de Molière à Lyon, L’Île aux esclaves de
Marivaux au Théâtre Kantor, (repris aux Nuits de Fourvière et à la Scène Nationale d’Aubusson)
L’Échange de Paul Claudel aux Nuits de Fourvière (repris au Théâtre du Point du Jour), Pulsion
de Kroetz à L’Élysée à Lyon avec le Collectif Ildi Eldi, La Montée de l’insignifiance de Castoradis
au Centre dramatique national des Alpes à Grenoble, Les Vagues de Virginia Woolf pour les
élèves de l’ENSATT, La Tour de la défense de Copi au Théâtre des Ateliers à Lyon (repris au
CDNA à Grenoble), Les Prometteuses de Philippe Malone au Cartel 3 dans le cadre du festival
Temps de Paroles de la Comédie de Valence, In Situ en collaboration avec Camille Germser à
L’Elysée à Lyon, L’Ignorant et le fou de Thomas Bernhard à l’Athénée théâtre Louis-Jouvet à
Paris, Si l’été revenait d’Adamov pour les élèves du conservatoire de Grenoble, Les Paravents de
Genet pour les élèves du conservatoire national supérieur de Montpellier, Les Enfants d’Edward
Bond à Cotonou au Bénin, Les Nègres de Jean Genet à Cotonou au Bénin, (repris aux Nuits de
Fourvière) et La Chose à Quatre pattes de Ersin Karhaliloglu à Istambul.
En parallèle à son parcours de metteur en scène, Emmanuel Daumas suit une carrière de
comédien et joue, entre autres dans Macbeth de Shakespeare, Mille francs de récompense de
Victor Hugo, Le Songe de Strindberg, Le Roi nu de Evgueni Schwartz mis en scène par Laurent
Pelly, L ’Éboulement de Dupin mis en scène par Dominique Valadié, Le Songe d’une nuit d’été de
William Shakespeare mis en scène par Claudia Stavisky, Short Stories de Tennessee Williams,
mis en scène par Agathe Mélinand et dans des chorégraphies de Radha Valli.

À la Comédie-Française, il a mis en scène, en 2011 au Théâtre du Vieux-Colombier, La Pluie d’été de Marguerite Duras.

Claude Mathieu

Entrée à la Comédie-Française le 1er septembre 1979, Claude Mathieu est nommée 474e
sociétaire le 1er janvier 1985.

Récemment, elle a interprété Kari, la mère du marié, une fille des pâturages, un troll, une
mousmé, une villageoise dans Peer Gynt d’Ibsen, mis en scène par Éric Ruf, Victoire Maison dans
Erzuli Dahomey, déesse de l’amour de Jean-René Lemoine, mis en scène par Éric Génovèse, la
Mère dans La Pluie d’été de Marguerite Duras, mise en scène par Emmanuel Daumas, Madame
Pétule dans Les Joyeuses Commères de Windsor de William Shakespeare, mises en scène par
Andrés Lima, Marceline dans Un fil à la patte de Georges Feydeau, mis en scène par Jérôme
Deschamps (reprise en alternance Salle Richelieu du 21 mars au 9 juin 2013).

Elle a joué
notamment Mme Isidore Lechat dans Les affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau, mis en
scène par Marc Paquien, Zaira dans La Grande Magie d’Eduardo De Filippo, mise en scène par
Dan Jemmett, Facio et la Gouvernante d’Elsbeth, Épilogue dans Fantasio de Musset, mis en
scène par Denis Podalydès, la Sage-Femme dans Figaro divorce d’Ödön von Horváth, mis en
scène par Jacques Lassalle. Elle a joué dans Douce vengeance et autres sketches de Hanokh
Levin, mis en scène par Galin Stoev, Orsola dans Il campiello de Goldoni, mis en scène par
Jacques Lassalle, Elvire dans Le Cid de Corneille, mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman,
Olga dans Place des héros de Thomas Bernhard, mise en scène par Arthur Nauzyciel, Mardochée
dans Esther de Racine, mise en scène par Alain Zaepffel, Anna Jarvis dans Arcadia de Tom
Stoppard, mise en scène par Philippe Adrien, le rôle titre dans Andromaque de Racine, mise en
scène par Daniel Mesguich.

Elle a mis en scène Saint François, le divin jongleur de Dario Fo avec Guillaume Gallienne au
Studio-Théâtre et Les Garçons et Guillaume, à table ! de et avec Guillaume Gallienne au Théâtre
de l’Ouest Parisien.

Laurent Stocker

Entré à la Comédie-Française le 14 juin 2001, Laurent Stocker est nommé 511e sociétaire le 1er
janvier 2004.

Il a interprété dernièrement Mercure dans Amphitryon de Molière, mis en scène par Jacqus
Vincey, Leonardo dans La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni, mise en scène par Alain
Françon, Cléante dans Le Malade imaginaire de Molière, mis en scène par Claude Stratz (reprise
en alternance au Théâtre éphémère du 14 janvier au 28 février 2013), Léo Ferré dans Trois
hommes dans un salon d’après l’interview de Brel-Brassens-Ferré par François-René Cristiani,
mis en scène par Anne Kessler, Nikolaï Lvovitch Touzenbach dans Les Trois Sœurs d’Anton
Tchekhov, mises en scène par Alain Françon, Édouard, René et Lucien dans Amour et piano / Un
monsieur qui n’aime pas les monologues / Fiancés en herbe / Feu la mère de Madame de Georges
Feydeau, mis en scène par Gian Manuel Rau, Jodelet et Du Croisy dans Les Précieuses ridicules
de Molière, mises en scène par Dan Jemmett, Antoine dans Juste la fin du monde de Jean-Luc
Lagarce, mis en scène par Michel Raskine, Figaro dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais,
mis en scène par Christophe, Lignière et Cadet dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand mis
en scène par Denis Podalydès, le Commandeur dans Pedro et le commandeur de Lope de Vega,
mis en scène par Omar Porras, la Grenouille, le Tigre, l’Homme dans les Fables de La Fontaine,
mises en scène par Robert Wilson, Rédillon dans Le Dindon de Feydeau, mis en scène par Lukas
Hemleb, Triletzki dans Platonov de Tchekhov, mis en scène par Jacques Lassalle, Valère dans Le Tartuffe de Molière, mis en scène par Marcel Bozonnet, Aminte et Adraste dans Molière/Lully mis en scène par Jean-Marie Villégier et Jonathan Duverger.

Julie Sicard

Entrée à la Comédie-Française le 14 juin 2001, Julie Sicard en devient la 518e sociétaire le 1er
janvier 2009.

Dernièrement, elle a interprété un petit cochon dans Les Trois Petits Cochons mis en scène par
Thomas Quillardet, Charlotte dans Dom Juan de Molière, mis en scène par Jean-Pierre Vincent,
chanté dans Nos plus belles chansons cabaret dirigé par Philippe Meyer, interprété Morse dans
Une puce, épargnez-la de Naomi Wallace, mise en scène par Anne-Laure Liégeois, Électre dans
Agamemnon de Sénèque, mis en scène par Denis Marleau, Agafia Agafonovna dans Le Mariage
de Gogol, mis en scène par Lilo Baur, Toinette et Angélique dans Le Malade imaginaire de
Molière, mis en scène par Claude Stratz (reprise au Théâtre éphémère en alternance du 14
janvier au 25 février 2013).

Elle a également chanté dans Chansons des jours avec et chansons
des jours sans cabarets dirigés par Philippe Meyer, joué dans Paroles, pas de rôles/vaudeville sur
une proposition de Damiaan De Schrijver, Peter Van den Eede et Matthias de Koning des
collectifs TG STAN, DE KOE et DISCORDIA, dans Vivant d’Annie Zadek, mis en scène par Pierre
Meunier, interprété Suzanne dans Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par
Michel Raskine, Lyse dans L’Illusion comique de Corneille, mise en scène par Galin Stoev, Tire-
Laine, la Duègne, Cadet, une sœur dans Cyrano de Bergerac de Rostand, mis en scène par Denis
Podalydès (reprise Salle Richelieu en alternance du 28 juin au 28 juillet 2013), Bianca dans La
Mégère apprivoisée de Shakespeare, mise en scène par Oskaras Koršunovas, Lisette dans Les
Sincères de Marivaux, mises en scène par Jean Liermier, Fatima dans Le Retour au désert de
Bernard-Marie Koltès, mis en scène par Muriel Mayette, Gnese dans Il campiello de Goldoni, mis
en scène par Jacques Lassalle, le Lièvre, le Souriceau et le Petit Chien dans les Fables de La
Fontaine mises en scène par Robert Wilson, Pétula dans Bouli redéboule de Fabrice Melquiot,
mis en scène par Philippe Lagrue, Car, Lily Horn, la Femme au regard acéré et Sibylle la Voisine
dans La Maison des morts de Philippe Minyana, mise en scène par Robert Cantarella, Célie dans
Sganarelle ou le Cocu imaginaire de Molière, mis en scène par Thierry Hancisse.

Serge Bagdassarian

Entré à la Comédie-Française le 18 janvier 2007, Serge Bagdassarian en devient le 521e
sociétaire le 1er janvier 2011.

Dernièrement, il a interprété le Loup dans Les Trois Petits Cochons mis en scène par Thomas
Quillardet, Sganarelle dans Dom Juan de Molière, mis en scène par Jean-Pierre Vincent, le Roi
des Trolls, M. Ballon, un eunuque dans Peer Gynt d’Ibsen, mis en scène par Éric Ruf, chanté
dans Chansons déconseillées et Chansons des jours avec et chansons des jours sans, cabarets
dirigés par Philippe Meyer, interprété le Père Denis dans Erzuli Dahomey, déesse de l’amour de
Jean-René Lemoine, mis en scène par Éric Génovèse, Père Ubu dans Ubu roi de Jarry, mis en
scène par Jean-Pierre Vincent, le Chanteur de complaintes, le Pasteur Kimball, Mendiant dans
L’Opéra de quat’sous de Brecht, mis en scène par Laurent Pelly, Fontanet dans Un fil à la patte
de Feydeau, mis en scène par Jérôme Deschamps (reprise en alternance Salle Richelieu du 21
mars au 9 juin 2013), M. Lepage dans Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare, mises
en scène par Andrés Lima, le Marquis dans La Critique de l’École des femmes de Molière, mise
en scène par Clément Hervieu-Léger, Anselme dans L’Avare de Molière, mis en scène par
Catherine Hiegel (reprise en alternance Salle Richelieu du 8 mars au 14 avril 2013), Agathon et
Aristophane dans Le Banquet de Platon, mise en scène de Jacques Vincey, Frise-Poulet,
M. Richard et le Docteur Venelle dans Fanny de Pagnol, mis en scène par Irène Bonnaud,
Monsieur de Chérubin dans Figaro divorce d’Ödön von Horváth, mis en scène par Jacques
Lassalle.

Il a joué également dans Douce vengeance et autres skeches de Hanokh Levin, mis en
scène par Galin Stoev, dans le spectacle Pensées de Jacques Copeau dirigé par Jean-Louis
Hourdin et dans le Cabaret des mers dirigé par Sylvia Bergé au Studio-Théâtre.

Il a interprété le Voisin dans Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, mis en scène par Léonie Simaga,
Jodelet et Du Croisy dans Les Précieuses ridicules de Molière, mises en scène par Dan Jemmett, le Fils dans La Festa de Spiro Scimone, mises en scène par Galin Stoev.

Il met en scène cette saison Cabaret Boris Vian au Studio-Théâtre du 23 mai au 30 juin 2013.

Laurent Lafitte

Entré comme pensionnaire dans la troupe de la Comédie-Française le 8 janvier 2012, Laurent
Lafitte y a interprété Mamimine dans Le Mariage de Gogol, mis en scène par Lilo Baur.

Laurent Lafitte a suivi la classe libre du cours Florent puis le Conservatoire national supérieur
d’Art dramatique, avec comme professeurs Muriel Mayette et Philippe Adrien. Sa formation le
conduit également en Angleterre à la Guildford School of Acting où il se perfectionne en danse et
en chant. À Londres, il participe à la pièce Davina’s Landed écrite et mise en scène par Ben Duke
au Union Theatre ainsi qu’à Coronation Street sur ITV. En France, il joue dans Un cheval de
Jean-Marie Besset, mis en scène par Gilbert Desveaux à la Pépinière-Opéra, dans Les Uns chez
les autres d’Alan Ayckbourn mis en scène par Gildas Bourdet au TOP puis au Théâtre Marigny
puis dans Le Jour du destin de Michel Del Castillo au Théâtre Montparnasse, ou encore dans Le
Malade imaginaire de Molière mis en scène par Gildas Bourdet au TOP, et Happy People mis en
scène par Jean-François Auguste. Il signe en 2007 sa première mise en scène au Festival NAVA
avec une pièce de Mohamed Kacimi, Qu’elle aille au diable Meryl Streep ! interprétée par
Mélanie Doutey et Arthur Igual. Il adapte en français différents textes dont Bollocks de Lee Hall,
et plus récemment la comédie musicale She Loves Me sous le nom de Rendez-Vous, mise en scène
de Jean-Luc Revol qui s’est jouée en 2010 au Théâtre de Paris. En 2008, il présente son one man
show Comme son nom l’indique, spectacle coécrit avec Cyrille Thouvenin, au Petit Palais des
Glaces, puis au Palais des Glaces. Il le reprend en 2011 au Théâtre des Mathurins. Pour ce
spectacle, il reçoit le prix Raimu ainsi que le prix nouveau talent de la SACD. On le retrouve
également au Petit Montparnasse, dans une pièce adaptée des documentaires de Raymond
Depardon, Des gens, aux côtés de Zabou Breitman qui en signe l’adaptation et la mise en scène et
pour laquelle ils reçoivent le Molière du meilleur spectacle du théâtre privé. Il tourne également
pour le cinéma et la télévision sous la direction, entre autres, de Mathieu Kassovitz, François
Favrat, Claude Miller, Joyce Buñuel, Nina Companeez. En 2010, il tient l’un des rôles principaux
du film de Guillaume Canet Les Petits Mouchoirs. On le retrouve l’année suivante dans Une pure
affaire d’Alexandre Coffre, et Moi, Michel G, milliardaire, maître du monde de Stéphane
Kazandjian.

En 2011, il est le maître de cérémonie de la 25e édition des Molières sur France 2 et
tourne Birdsong pour la BBC.

Il sera bientôt à l’affiche du film L’Art de la fugue de Brice Cauvin
aux côtés d’Agnès Jaoui, Benjamin Biolay et Nicolas Bedos.

Il vient de terminer le tournage de De
l’autre côté du périph de David Charhon, dont il partage l’affiche avec Omar Sy.




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2021 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2021 | AGENDA 2022 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES