Spectacles et musiques du monde

A la une

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Ana Morales

19 Janvier & 20 Janvier 2019 au Théâtre Bernadette Lafont à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Arcángel

Vendredi 18 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Rocío Márquez

Le 13 Janvier 2019 à Nimes, dans le cadre du Festival FLAMENCO DE NIMES 2019

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

Camané

concerts

2016

27FÉV Teatro Municipal da Guarda Guarda, Portugal

09 AVR Centro Cultural de Belém Lisbonne, Portugal

10 AVR Centro Cultural de Belém Lisbonne, Portugal

16 AVR Auditório Municipal do Seixal

29 AVR Coliseu Porto, Portugal

07 MAI ARENA D’EVORA

14 MAI Centro De Artes - Ovar Ovar, Portugal

18 mai 2016 au Théâtre de la ville à paris

avec :

Camané chant

Cristina Branco chant

Jose Manuel Neto guitare


BIOGRAPHIE

Depuis la sortie de son premier album en 1995, Camané est l’artiste masculin numéro un de la nouvelle génération de la chanson urbaine portugaise : le Fado. Alors que beaucoup considèrent que ce chant est un chant féminin, il est l’un des rares hommes évoluant dans ce domaine.

Chanteur depuis sa plus tendre enfance, il semble avoir le Fado dans les veines dès sa naissance.

Tout commence lorsque, âgé de sept ans, Camané s’ennuie chez lui et fouille dans la collection de disques de ses parents, véritables amateurs de Fado. Il se met alors à l’écouter, totalement envoûté, puis à le chanter… Au départ, juste pour s’amuser, mais après sa victoire à un concours amateur, il devient évident qu’il peut aller plus loin. Camané commence alors son chemin d’enfant chanteur et grandit au rythme du Fado, ne pouvant bientôt plus s’en passer.

À la fin de son adolescence, Camané sait qu’il a la voix mais surtout la volonté de s’établir comme un artiste reconnu. Il décide donc de faire ses armes sur scène, comme tous les bons chanteurs de Fado. Chanter en live autant qu’il le peut, apprenant les ficelles du métier, se produisant comme artiste invité dans des revues théâtrales (dirigées par le directeur du plus grand théâtre portugais, Filipe La Feria), faisant le tour des cercles de Fado... Sans jamais regarder derrière lui.

C’est à cette période qu’il rencontre José Mario Branco, l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus prestigieux du Portugal, et connu pour son approche remarquablement intelligente et moderne des traditions musicales. Les deux hommes se comprennent instantanément et se promettent de travailler ensemble.

En 1994, Camané signe avec EMI. Il chante déjà le Fado professionnellement depuis le milieu des années quatre-vingt. Avec son producteur Branco, ils décident d’enregistrer son premier album tel un live, en se produisant dans un cercle de Fado improvisé, à l’aide d’un home studio installé dans les bureaux d’EMI à Lisbonne. « Uma Noite de Fado » qui sort en 1995 sera applaudi par les critiques, prouvant que le prodige a mûri au-delà des espérances de chacun. Camané n’est pas un artiste de passage ; le Fado a trouvé en lui son ambassadeur et il va le porter jusqu’au plus haut niveau, trois ans plus tard.

En attendant, il interprète sur scène au Portugal et à l’étranger (en France, en Espagne, en Italie et en Hollande), « Na Linda da Vida », son deuxième album audacieux, de nouveau produit par Branco. Camané prend des risques ; il associe au style le plus traditionnel une ancre rythmique matérialisée par une contrebasse au groove jazzy. L’album termine l’année dans le top dix des meilleures ventes. À l’étranger (en Belgique et en Hollande d’abord, puis en Corée plus tard), on reconnaît son talent et son album est distribué, porté par une tournée internationale qui le mènera notamment en France, à Rennes pour la « Tombée de la nuit » et à Paris pour « Les Méditerranées » à l’Européen.

En 2000, le troisième album de Camané, « Esta Coisa da Alma », sort simultanément au Portugal, en Belgique et en Hollande. Encore une fois, Branco est aux commandes. Au premier abord, cet album semble être un retour en arrière, composé davantage de vieux standards revisités que de chansons inédites. Mais, parfois, il faut savoir opérer un retour aux sources pour mieux innover. C’est pourquoi, « Esta Coisa da Alma » constitue un tournant dans la carrière de Camané. Dans cet opus, il se révèle être plus qu’un chanteur, un interprète hors pair à l’oreille finement sensible à chaque nuance émotionnelle des mots.

Les spectateurs qui l’ont vu sur scène en Hollande, en Belgique, en Espagne, en Suisse ou en France vous diront qu’il est difficile de trouver les mots pour décrire cet artiste. Peu à peu, il gagne en popularité, l’album remporte à peu près toutes les récompenses et sera plébiscité par le grand public et les critiques. À la fin de l’année, « Esta Coisa da Alma » devient disque d’Argent. Un album de Fado n’avait pas été autant sollicité au Portugal depuis plusieurs années.

Mais peut-on encore considérer son art comme du Fado ? Les puristes perçoivent Camané comme le meilleur fadiste de ces dernières années et même l’un des meilleurs du XXe siècle. Encore admettront-ils que ce qu’il fait n’est pas du Fado traditionnel ou même « pur ». D’autre part, les modernistes pensent qu’il est extraordinairement novateur, consentant volontiers qu’il n’a pas trop dévié de la formule standard « voix, deux guitares et une basse ». Mais les deux sont unanimes sur un point : c’est un grand chanteur.

« Pelo Dia Dentro », son quatrième album sorti en 2001, est le plus mûr et le plus évocateur. On ne change pas une équipe qui gagne. C’est donc José Mario Branco qui produira encore une fois une sélection de poètes modernes ou classiques sur dix standards de Fado traditionnel ainsi que cinq chansons inédites. De nouveau, l’album dépasse toutes les espérances.

Durant la tournée « Pelo Dia Dentro » au Portugal et à l’étranger, Camané sort « The Art of Camané - Prince of Fado » (2003), un album spécifiquement conçu pour le marché international qui regroupe ses plus grands succès re-masterisés. Fin 2003, son premier double album live suit : « Como Sempre... Como Dantes ». Il est composé d’un CD enregistré en public dans un théâtre et d’un autre, plus intimiste, dans un petit cercle de Fado. Avec des ventes dépassant les 20 000 exemplaires, ce double album devient disque d’Or et constitue aujourd’hui son record de vente.

Puis, Camané surprend. Il entame en 2004 une série de concerts intimistes intitulée « Outras Cançóes » au Jardin d’Hiver du Théâtre de S. Luiz. Loin du Fado, Camané est accompagné sur scène par un orchestre complet et interprète ses airs favoris de musique pop, écrits et composés par des auteurs portugais et brésiliens. Son incursion dans la musique pop continue avec sa participation, au côté de deux autres chanteurs, au projet « Humanos » qui regroupe des chansons dont Antonio Variaçóes (un des chanteurs pops les plus novateurs et populaires des années 1980) avait fait des maquettes mais qui n’avaient jamais été enregistrées. Un album sort fin 2004 suivi d’une série de concerts en 2005.
En parallèle, Camané continue de chanter le Fado au Portugal mais aussi au Canada, au Luxembourg et en France. Il est le vainqueur 2005 du prix « Amàlia Rodriguez » en tant que « Meilleur Chanteur de Fado ».

2006 est une année relativement calme. Il sort son premier DVD du concert « Ao Vivo no S. Luiz » enregistré lors de la tournée de « Como Sempre... Como Dantes » durant laquelle il a été acclamé en Italie et en Finlande.

L’année 2007 commence par les répétitions d’« Outras Cançoes II », un spectacle qui sera joué en avril/mai au théâtre de S.Luiz dans lequel il chante notamment Brel, Sinatra et Jobim.

Après une année sur les routes du Portugal mais aussi à l’étranger, Camané sort en avril son dernier album intitulé « Sempre de Mim ». Toujours produit par José Mario Branco, ce disque est salué par la presse comme étant la meilleure oeuvre de Camané.

Le public partage le même avis que les journalistes puisque, à peine une semaine après sa sortie, « Sempre de Mim » est certifié disque d’Or. Avec 16 titres, dix de Fado traditionnel (l’un d’eux est d’Alain Oulmain et d’Amàlia Rodrigues) et trois inédits, l’album est présenté sur scène au mythique Coliseu Dos Recreios devant une salle comble.

Camané est également choisi pour donner un showcase au plus grand salon annuel international de la Musique : le WOMEX 2008 à Séville.

En mars 2009, Camané est sélectionné aux « Globos d’Ouro » (les « Golden Globes » portugais) dans la catégorie « Meilleure interprétation ». Deux mois plus tard, accompagné par l’Orchestre Métropolitain de Lisbonne et le pianiste Màrio Laginha, il donne deux représentations de « Carta Branca a Camané » au prestigieux Centre Culturel de Belém.

En juillet, Camané sort son deuxième DVD – « Camané ao Vivo No Coliseu - Sempre de Mim », témoignage de cette soirée magique en mai 2008 au Coliseu dos Recreios à Lisbonne.

Parmi tous ses projets, Camané continue de présenter son dernier album sur scène au Portugal mais aussi à l’étranger comme en Argentine, au Chili, en Uruguay, en France et en Suisse.

Discographie :

- « Uma Noite de Fado », EMI, 1995
- « Na Linhada Vida », EMI, 1998
- « Esta Coisada Alma », EMI, 2000
- « Pelo Dia Dentro », EMI, 2001
- « L’art de Camané », HEMISPHERE, 2003
- « Como Siempre…Como Dantes », EMI, 2003
- « AovivonoSaoLuiz » (DVD), EMI, 2006
- « Sempre de Mim »,EMI, 2008
- « Camané Ao Vivono Coliseu-Sempre de Mim »(DVD), EMI, 2009



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES