Spectacles et musiques du monde

A la une

Sidi Wacho

24 juillet 2020 au Festival des Confinés au Cabaret Sauvage / Entrée Libre

Santa Casa Alfama 2020

Festival de Fado qui se tient dans les ruelles du quartier typique de Lisbonne les 2 & 3 Octobre 2020 à Alfama - Lisbonne -Portugal

La Caravane Passe

Samedi 25 juillet 2020 au cabaret sauvage - GRATUIT - Festival des Confinés

Moh Kouyaté

Le Mardi 21 juillet 2020 à Toulouse, dans le cadre du festival Convivencia

Meryem Koufi

le Samedi 18 juillet 2020 à Arles

SOFIANE SAIDI

En concert en Juillet 2020

RAY LEMA

20 septembre 2020 à 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

Etienne MBAPPE - trio NEC

16 août 2020 16h au Parc Floral de Paris - Scène Delta

RICHARD GALLIANO

Le Mardi 21 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Belmondo Quintet

le Lundi 20 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

Nice Jazz Orchestra - NJO

Le Dimanche 19 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

André Ceccarelli

Samedi 18 juillet 2020 NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

LIZ MC COMB

Le Vendredi 17 juillet 2020 au NICE JAZZ SUMMER SESSIONS à Nice

ZOUFRIS MARACAS

Samedi 11 Juillet 2020 à Limoges , dans le cadre du festival URBAN EMPIRE

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Chimene Badi

Dimanche 20 Septembre 2020 à la Bourse du Travail à Lyon

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

Le Vendredi 24 Juillet 2020 au FESTIVAL DE NEOULES

KASSAV

En concert en Aout 2020

KATIA GUERREIRO

En concert en Juillet 2020

Caetano Veloso

concerts

2021

le Dimanche 23 mai 2021 à la Philharmonie de Paris


BIOGRAPHIE

Ce Bahianais né en 1942 à Santo Amaro, Bahia est un monstre sacré de la musique brésilienne, depuis ses débuts discographiques en 1965, il a autant fait pour la musique de son pays que les Beatles pour la Pop occidentale.

Qu’il lance de discrets clins d’œil au samba-reggae ou nous envoûte d’un très narquois rock’n roll, on ne se lasse pas des caressantes comptines de Caetano Veloso à la voix haute, vaporeuse et tremblée.
Chef de file du mouvement tropicaliste, qui devait rénover la musique populaire brésilienne (MPB), il s’impose au long des années comme l’un des artistes majeurs du Brésil contemporain, aux côtés de Chico Buarque*.

Fils d’un fonctionnaire de la poste, Veloso commence par chanter dans les bars, avant d’être critique de cinéma. Sollicité par le metteur en scène Guimaraes, il compose la musique du spectacle Boca de ouro. Caetano quitte Bahia pour s’installer à Rio où vit sa sœur, la chanteuse Maria Bethânia. Il lui écrit des chansons, chante en duo avec elle, puis participe au spectacle musical, "Arena canta Bahia", dirigé par le metteur en scène contestataire Augusto Boal, au sein duquel il fait la connaissance de ses futurs collaborateurs, Gilberto Gil et Tom Zé.

En 1967, il enregistre son premier album avec Gal Costa, Domingo, essentiellement un recueil de bossa novas à la manière de son maître, João Gilberto. L’année 1968 marque le début de sa période tropicaliste. Le collectif qu’il forme avec Gilberto Gil, Tom Zé et Maria Bethania publie l’album Tropicália ou Panis et Circensis, qui s’inspire à la fois des Beatles et de la bossa nova. Manifestes de ce mouvement rebelle, ses chansons "E proibido proibir" (détournement du slogan de Mai 68 "Il est interdit d’interdire") et "Divino maravilhoso" deviennent les hymnes de la jeunesse. Une provocation de trop pour les militaires au pouvoir, qui le font arrêter en 1969 avec Gilberto Gil. Après deux mois en prison, ils l’exilent à Londres. De retour au pays en 1972, Caetano reprend rapidement sa place au premier rang des provocateurs. L’œil peint, la taille souple, le verbe haut, Veloso compose un nombre incalculable de standards, s’accompagnant à la guitare au balancement de la bossa-nova.

En 1989, Estrangeiro marque une coupure : Caetano Veloso y dénonce la démesure sociale du Brésil, et il prolonge sa réflexion par Circulâdo, deux albums marqués par la présence du guitariste new-yorkais Arto Lindsay. Sur des textes percutants, il réussit un alliage de musique brésilienne et de rock avant-gardiste, repris dans Tropicalia II, conçu avec Gilberto Gil pour fêter vingt-cinq ans de tropicalisme. Sophistiqué, les tempes grisonnantes, Veloso revient sur l’histoire de l’Amérique latine en interprétant de vieilles ballades sud-américaines dans un album insolite et beau, Fina estampa. Artiste complet, auteur de recueils de poésie, peintre et réalisateur des vidéos expérimentales, Caetano Veloso est aussi découvreur de talents. C’est lui qui a relancé la carrière de l’accordéoniste et chanteur nordestin Luis Gonzaga, et qui a produit le premier disque album de la chanteuse soprano Virginia Rodrigues (Sol negro, 1997). Eternellement jeune, il a aussi transmis l’évanescente aura de son impérissable charme à son fils, Moreno, auteur d’un premier disque prometteur.

Biographie publiée dans le Guide Totem "Les Musiques du Monde" - Larousse

Photo Caetano Veloso © Fernando Young



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES