Spectacles et musiques du monde

A la une

Tangomotán

le 16 novembre 2017 à La Cigale

Karima Nayt

le 29 octobre 2017 à l’Opéra d’Alger - Algérie

Zé Luis Nascimento

En concert solo le mardi 17 octobre 2017 au Studio de l’Ermitage à Paris

Vicente Amigo

En concert en Octobre 2017

YASMINE HAMDAN

le Jeudi 19 Octobre 2017 à la Fiesta des Suds à Marseille

SANSEVERINO

Mercredi 18 Octobre au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec

Black M

en concert en Octobre 2017

Stacey Kent

En concert en Octobre 2017

MOHAMED ALLAOUA

Le 21 Octobre 2017 à AULNAY-SOUS-BOIS (93) dans le cadre de la Semaine franco-Berbère

ALIREZA GHORBANI

le Lundi 23 Octobre 2017 à l’Alhambra à Paris

NATACHA ATLAS

Vendredi 20 Octobre 2017 à Alhambra à Paris

Shishani & Namibian Tales

En concert en Octobre 2017

MANU DIBANGO

En concert en Septembre 2017

Massilia Sound System

En concert en Octobre 2017

EMEL MATHLOUTHI

en concert le 17 Octobre à La Gaîté Lyrique Paris, France

SOUAD MASSI

En concert en Octobre 2017

AMADOU ET MARIAM

En concert en Octobre 2017

YOM

22 octobre 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord

RABIH ABOU KHALIL

21 octobre 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord

ANOUSHKA SHANKAR

En concert en Octobre 2017

Kinan Alzohir

Dimanche 29 octobre 2017 à 14h / Grande salle de l’Aubette, Strasbourg

Nass El Ghiwane

Le 20 & 21 octobre 2017 à la Maison de la musique de Nanterre - Nanterre

Waed Bouhassoun

En concert en Octobre 2017

CALYPSO ROSE

en concert en Octobre 2017

Bollywood Masala Orchestra

en concert en Octobre 2017

CAMEL ZEKRI

concerts 2015

2017

30 SEPTEMBRE 2017 - KREMS (AUTRICHE)

1er OCTOBRE 2017 - BUDAPEST (BULGARIE)

10 OCTOBRE 2017 - NOCÉ (61)

13 OCTOBRE 2017 - MOULIN LA MARCHE (61)



Reportage Vendredi 13 janvier 2017 : Hommage à Djelloul Soudani à Institut du monde arabe ( IMA) © Salah Mansouri
Hommage à Djelloul Soudani avec Camel Zekri et l’ensemble Chekwa de Biskra

"A la croisée des cultures arabes, berbères et africaines et des musiques populaire et savante et de l’improvisation, les riches mélodies de l’ensemble Marzoug, que dirigeait naguère le regretté maître ès cornemuse Djelloul Soudani, revitalisent un chant dédié à l’amour ou au culte traditionnel du saint protecteur. Parfois en gamme pentatonique, elles sonnent comme un appel du désert, leur impressionnant relief musical étant à rechercher dans l’usage d’instruments traditionnels pour certains insolites : la cornemuse chekwa à six trous (typique de Biskra ; la cornemuse tunisienne n’en compte que cinq), les crotales métalliques qarqabou, le tambour à doubles membranes tabla.

Avec cette nouvelle création, Camel Zekri, guitariste, compositeur et directeur artistique reconnu, continue à développer l’héritage musical de Biskra. Il réunit les plus grands cornemuseurs d’Algérie, membres de deux grandes familles de musiciens de la ville de Biskra et issues de ses deux plus anciens quartiers : la Zmala et l’Alia, celui de la famille Marzouk."


Reportage le Jeudi 13 octobre au Festival Jazzèbre

avec Denis Colin : clarinette basse & Camel Zekri : guitare -
© Salah Mansouri


reportage à Marseille - Friche La Belle De Mai dans le cadre du festival MIMI 2014 © Salah Mansouri


Reportage au Musée de l’histoire de l’immigration à Paris pour le lancement de la 3ème édition du FIDEL ( Festival images de la diversité et de l’égalité ) 2013
Camel Zekri avec Mehdi Lallaoui Délégué Général du FIDEL


S’il y a bien un artiste , hors des sentiers battus, là ou vous ne l’attendez pas, c’est Camel Zekri !!

Événement il sera en concert avec sa nouvelle création avec les Pygmées Akas de Centrafique : "LA LOBAYE"

à la Maison Pratiques Artistiques Amateurs de Saint Germain à Paris
le vendredi 4 avril à 19h30

La LOBAYE est la nouvelle création de Camel Zekri avec les Pygmées Akas de Centrafique. Fruit d’une longue relation de création en commun, ce nouvel opus continue le travail élaboré avec Ishango 1, 2 & 3. Cette création est un hommage à la culture musicale Aka. Et il est très rare que les pygmées Aka puissent jouer de leur art en dehors de leur campement.
Dans cette création, l’art vocal ancestral croise les compositions électro-accoustiques de Camel Zekri pour une musique hybride. Le chant compose avec la guitare, la flûte, le percussions et les traitement électro-acoustique du compositeur, dans un environnement d’images vidéo tournées à dans les rues et marché de Bangui, mais aussi dans la forêt, sur le fleuve ou dans les marais. L’eau, la nuit sont aussi les matières imagées qui reflètent les sons créés.

DISTRIBUTION :

Camel Zekri : guitare, direction artistique
Prosper Kota : chant, percussion
Jean-Pierre Mongoa : chant, harpe, percussion
Orchy Nzaba : danse


Focus Djazaïr

dans le cadre du Festival Novart

Kheireddine Lardjam, Diwan de Biskra, Camel Zekri, Hamid Ben Mahi

Dimanche 24 novembre 2013 15h30 au ROCHER DE PALMER

Chorégraphe associé à la conduite artistique de cette dixième édition de novart, Hamid Ben Mahi a disséminé ses envies et ses enthousiasmes tout au long de cette quinzaine.

Avec une Carte Blanche qui lui donne le loisir de faire découvrir deux artistes coups de coeurs dont le langage est révélateur de son identité humaine autant qu’artistique.

Le poète comme boxeur est une mise en espace, en voix et en musique du recueil de textes éponyme de Kateb Yacine, homme de lettre communiste mais sans parti, à la fois internationaliste et profondément algérien.

Kheireddine Lardjam a monté ce texte en 2011, pièce supplémentaire d’un travail qui oscille depuis 1996 entre des textes d’auteurs arabes et occidentaux.

Porté par sa compagnie El Ajouad, du nom de l’oeuvre du premier dramaturge assassiné par les islamistes, ces textes sonnent comme une poésie désabusée et nostalgique sur l’Algérie, mais sont aussi et surtout porteurs d’un message de résistance.

Cette journée algérienne se double d’une rencontre qui est tout sauf improbable entre Hamid Ben Mahi et le Diwan de Biskra.

Issu de cette ville algérienne où se sont mélangées les cultures Bambara, Zerma, Haoussa, ou encore Peul, entre le monde arabe et le monde noir, le diwan est l’ensemble le plus emblématique de ce lieu où toutes les musiques se confrontent et se fondent.

Initialement réservé aux cérémonies, il a quitté ce cadre sous l’impulsion de Camel Zekri, héritier d’une famille qui maîtrise depuis longtemps cette tradition où les sons et l’oralité se mêlent et se répondent.

Celui-ci a poussé les musiciens traditionnels à se frotter aux origines multiples de la musique qu’ils pratiquent, à oser les rencontres les plus surprenantes comme avec la musique contemporaine, à transmettre leur savoir.

À devenir en quelque sorte une passerelle entre des mondes.

C’est autour de la transe inhérente à l’aspect cérémoniel du diwan que celui-ci vient à la rencontre du chorégraphe Hamid Ben Mahi.

Rencontre improbable : Hamid Ben Mahi, Le Diwan de Biskra, Compagnie Hors Série

Le poète comme boxeur :
Auteur Kateb Yacine
Mise en scène Kheireddine Lardjam
Dramaturgie, montage Samuel Gallet et Kheireddine Lardjam
Musique et chants Larbi Bestam
Création lumière Manu Cottin
Création son Pascal Brenot
Interprètes Azeddine Benamara et Larbi Bestam
Le Diwan de Biskra :
Dirigée par Camel Zekri (guitare, choeurs)

Avec Bahir Temtaoui (chant, cornemuse), Lazhar Temtaoui (chant, guembri), Mohamed Lamine Temtaoui et Okba Soudani (derbouka, choeurs), Sedek Temtaoui et Issam Salem (quarkabous, choeurs)


Reportage au FIDEL © Salah Mansouri


conférences :

Jeudi 12 Septembre 2013 à la Villa-Méditerranée - Marseille
dans le cadre de Etats Généraux des Musiques du monde 2013


« Sous la peau » est une histoire, un assemblage de mots et de sons extrait de Peau noire masque blanc, Pour une révolution africaine et Les Damnés de la terre de Frantz Fanon

Il ne s’agit pas ici d’analyse politique des œuvres de l’auteur.

C’est sous l’angle artistique où domine le sensible que la voix de Fanon se fait entendre.

La voix entre résonance avec les corps sonores qui vibrent et produisent en écho du passé des consonances et des dissonances qui résonnent en nous aujourd’hui.

Comme lors d’une cérémonie de transe, le monde de l’invisible se conjugue au présent.

Camel Zekri : Musicien
Sharif Andoura : Comédien
Thierry Bédard : Metteur en scène
Jean-Louis Aicchorn : Création lumière
Tournée en Algérie :
Le 13 octobre : Institut Français d’Oran
Le 15 octobre : Institut Français de Tlemcen
Le 17 octobre : Institut Français d’Annaba
Tournée en France :
Le 3 novembre : Institut des Cultures d’Islam
Salon Hajjaj - 23 rue Léon - Paris 18e
Le 8 novembre : Espace Renaudie
30 rue Lopez et Jules Martin - Aubervilliers
Le 10 novembre : Les Bancs Publics
Théâtre Gyptis - 136 rue Loubon - Marseille
Les 29, 30 novembre et 1er décembre : Maison de la Musique
Salle Rameau - 8 rue des anciennes mairies - Nanterre


Camel ZEKRI vient de signer une réalisation remarquable du dernier cd de OUDADEN :

"...ce dernier album réalisé en mai et juin 2010 est le premier enregistrement studio du groupe Oudaden en dehors du Maroc, grâce à la ténacité de Brahim El Mazned et à la collaboration artistique de Camel Zekri qui est aussi le directeur de collection du nouveau label aâkia.

l’expérience de Camel Zekri , en terme de réalisation, de production et ses connaissances musicales des musiques du monde ont permit cette production d’une grande qualité.

le tour de force a été de réaliser un "son" studio , d’un grand confort d’écoute , les voix , les instruments, les cœur sont tour à tour mis en valeur, sans renier au tempo, à l’ambiance, au jeux , à l’atmosphère, à la dynamique du groupe comme l’un des sept titres, la quatrième plage : "Amdakoul inou Frebbi "...


BIO

Le Diwan de Biskra

Camel Zekri direction Guitare choeur
Bachir Temtaoui chant cornemuse
Lazhar Temtaoui chant Guembri
Salah Temtaoui Darbouka Choeur
Mohamed-Lamine Quarkabou Choeur
Sedek Temtaoui Quarkabou Choeur
Issam Salem Quarkabou Choeur

Le diwan de Biskra appartient à la grande tradition des cérémonials Gnawas du Sud Algérien. Tous ses membres, formés par le raïs Hamma Moussa, appartiennent à la confrérie de Sidi Merzoug qui regroupe une dizaine de familles, maintenant la tradition séculaire du diwan, jonction entre les deux afriques : la noire et la blanche.

Aujourd’hui, cette formation est dirigée par Camel Zekri. Elle ne présente pas à l’étranger le caractère rituel, qu’elle pratique
encore à Biskra, mais une forme de concert.

Le Diwan de Biskra a réalisé un travail de recherche et de
modernisation de son répertoire. Camel Zekri est le premier musicien a avoir introduit la guitare dans le répertoire Gnawa. L’apport de la guitare acoustique auprès du Guembri établit un lien avec le Blues et les musiques Afro-Américaines. Ce lien appartient aussi à une démarche entrepris depuis les années 90 par le groupe.

Le Diwan de Biskra est l’une des rares formations venant du sud à gérer elle même sa production et sa création musicale. Depuis plus quinze ans, ils ont réalisé un travail de sauvegarde des patrimoines hérités de leur parents, de création et de renouvellement dans la tradition. ils ont affinée leur facture instrumentale traditionnelle.

Ils ont adapté un enseignement musical qui utilise la tradition comme outil pédagogique basé sur les fondamentaux.

L’intense activité qui est la leur depuis une dizaine d’années, alliée à l’exigence et la rigueur musicale de Camel Zekri, a en quelque sorte transformé l’ensemble du diwan de Biskra en un véritable groupe dont la musicalité, la cohésion et la puissance ne cessent d’étonner, des deux côtés de la Méditerranée.


Production les arts improvisés

Le bourg 61470 Saint Aubin de Bonneval




Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES