Spectacles et musiques du monde

A la une

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

SAPHO

SAPHO Chante Barbara le Mercredi 12 Décembre 2018 au New Morning à Paris

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Khalil Chahine

le 12 décembre 2018 au Studio de l’Ermitage

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

ALUNE WADE

Le 10 Décembre 2018 à L’Européen à Paris

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Jacques VIDAL

le 10 décembre 2018 au PAN PIPER à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

Bell’Masry Dance Company

danse

spectacles 2015

RAMY ET JULIETTA, Les amoureux du Caire

Le 20 juin 2015 à Bobino - Paris

Cette nouvelle création de danse théâtralisée est librement inspirée de l’histoire d’amour éternelle de Roméo et Juliette, où Taly et Kareem GaD (co-directeurs de la compagnie Bell’Masry) réussissent avec élégance le pari de mêler les valeurs de l’Égypte traditionnelle à la modernité du 21ème siècle.


Bell’Masry Dance Company

est une compagnie de danses et musiques égyptiennes créé en 2013 par deux êtres animés par la même passion des arts : Taly (originaire de la France) et Kareem GaD (originaire de l’Egypte).

Férus de l’Egypte et de son immense patrimoine culturel, ils ont décidés de mettre leur désir et leur complémentarité en commun pour mettre à l’honneur l’héritage des arts vivants égyptiens, et notamment la danse.


Kareem Gad est un artiste danseur, chorégraphe, et professeur de danse né au Caire. Depuis l’enfance, sa curiosité envers les arts l’emmena à découvrir l’art du chant, de la musique, du poème, des percussions et de la danse.

Il débute sa formation artistique à l’âge de 5 ans. Mais c’est à l’âge de 11 ans qu’il rencontre l’art qui déterminera le cours de sa vie : la danse. Avec mahmoud saleh, un danseur de la 3ème très reconnue troupe Reda, il apprend pendant 4 ans les danses de folklore égyptien : saidi, bédouin, nubien, Mambooty, danse d’alexandrie, dabke, et la plupart des chorégraphies de Mahmoud Reda. Il gagne de nombreux prix du ministère de la jeunesse égyptien.

A 15 ans, il commence à travailler professionnellement en tant que danseur dans différents groupes de folklore dans toute l’Egypte et dans un groupe de musique en tant que joueur de percussion (derbouka, duff, batterie, tora, hanah, sagattes, tabla baladi). Parallèlement, il apprend le solfège et l’histoire de la musique arabe.

Il s’ouvre également à la danse moderne, et à l’art du derviche.

La danse pour Kareem signifie une autre idée de la vie. Ainsi, elle l’amène à danser dans les théâtres nationaux et à travailler avec beaucoup de célèbres professeurs et chorégraphes. Il apprécie de partager cet art avec tous les artistes dont plus particulièrement Hassaan Saber et sa troupe (Hassaan Show), un spécialiste des folklores égyptiens, et le duo de chorégraphe de danse moderne et contemporaine Dia et Mohamed (Tawasol Art Foundation for Art). Il monte ainsi sur la scène de la plupart des théâtres égyptiens, à la télévision, dans les clips vidéo, et à l’Opéra du Caire.

L’art des derviches devient également une part importante de son travail, il devient un des tanoura les plus reconnu de sa génération.

Chorégraphe, il crée notamment le spectacle El Hadra qu’il présente à El Mouled à l’université américaine du Caire.

Il étudie l’hébreu à la faculté des arts et s’attache à faire des recherches bibliographiques personnelles sur les folklores égyptiens (l’histoire, la musique, la danse et l’héritage).

Aujourd’hui, Kareem Gad s’attache à inventer une nouvelle manière de danser qui mélange le folklore égyptien, la danse contemporaine, l’interprétation et la comédie.


Si Taly se produit aujourd’hui sur les scènes de Paris, Marrakech, Puerto Rico, Oran, New York, Cancun, c’est grâce à son immense passion pour la danse.

Cette histoire d’amour pour cet art débute dès 4 ans. Elle goûte aux joies de différents arts de la scène et du sport avec des représentations de danse moderne, natation synchronisée, gymnastique rythmique, patinage artistique.

Elle rencontre la danse orientale en 1996 pendant son cursus scolaire par le biais d’un atelier périscolaire de son collège (animé par Babeth qui poursuit aujourd’hui avec l’association Mayeba). Depuis toujours attirée par les danses du soleil, elle trouve dans la danse orientale la grâce, le raffinement et la sublimation de la féminité.

Sa formation se fait en continue de son enfance jusqu’à aujourd’hui. Elle estime en effet que l’on ne cesse jamais d’apprendre et prend toujours le plaisir au quotidien de nourrir son regard et son corps de nouveauté, par la recherche constante et l’apprentissage permanent.
Elle a fréquenté assidument les cours de danse orientale et de salsa, et en pointillé, elle a approché le contemporain, le moderne, le dancehall et le hip hop.

Parallèlement à son parcours en danse, elle reste proche des arts dans son parcours scolaires avec un cursus autour de l’histoire des arts au lycée et une faculté d’Arts Plastiques à Paris 1.

Dès 2003, elle commence à donner des cours réguliers en Ile de France. Sa pédagogie est appréciée par ses élèves ce qui l’a amené à être invité à donner des stages en province (Nancy, Lorient, Stella Plage, Poitiers, Châteauroux, Lille …), et à l’étranger (Singapour, Malte, Egypte …) . Elle sait être patiente, à l’écoute de tous, et motivante. Elle aime emmener tous ses élèves dans ses projets de spectacle. Le contenu des cours reflète ce qu’elle fait sur scène : elle apprécie tout autant les danses les plus traditionnelles que les fusions les plus osées.

Toujours pleines de projets et d’idées, elle est devenue également organisatrice et productrice d’évènements. Parmi ceux-ci, elle a pris pour habitude de programmer un voyage au Caire chaque année depuis 2008 pour emmener des passionnés à la découverte de l’essence de cette danse.

Elle est également la directrice artistique de la soirée orientale organisée tous les 2 ans au Mée Sur Seine dans le grand théâtre du Mas.

En 2013, elle monte avec Semsemah (danseuse orientale parisienne réputée) le festival « Eshtah Ya Eshta » mettant à l’honneur le folklore égyptien et la danse orientale. Avec un plateau international, le festival s’étend sur 4 jours et propose un show unique, des stages, une conférence, une scène ouverte, et un souk oriental.

sources : bellmasry.fr



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES