Spectacles et musiques du monde

A la une

SAMIRA BRAHMIA

le 20 décembre 2018 au Festival international Dimajazz à Constantine, Algérie

SAPHO

SAPHO Chante Barbara le Mercredi 12 Décembre 2018 au New Morning à Paris

RENE LACAILLE

RENE LACAILLE EK MARMAILLE / BONBON VODOU / SUISSA (DAVID) en concert le Vendredi 14 Décembre 2018 au Hasard Ludique Paris (75)

JUAN CARMONA

En concert en Décembre 2018

Debademba

le Vendredi 21 Décembre 2018 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Soeur Marie KEYROUZ

Le 15 Décembre 2018 en concert avec l’Ensemble de la paix à Aubenas, Église Saint Laurent

Khalil Chahine

le 12 décembre 2018 au Studio de l’Ermitage

Isabelle Georges

du 27 au 29 Décembre 2018 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

BLICK BASSY

En concert en Décembre 2018

HASNA EL BECHARIA

En concert en Décembre 2018

HARPREET BANSAL

le Jeudi 20 Décembre au Sunset Sunside Jazz Club

ALUNE WADE

Le 10 Décembre 2018 à L’Européen à Paris

BEIHDJA RAHAL

Le Samedi 15 décembre 2018, à 19h30 , Auditorio Nacional de Madrid, Espagne

Elie Maalouf

15 Décembre 2018 en concert avec Soeur Marie Keyrouz et l’Ensemble de la paix à Paris

Ballet de l’Opéra National de Kiev

Le légendaire ballet « Casse-Noisette » sera du 23 décembre 2018 au 6 janvier 2019 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris

Jacques VIDAL

le 10 décembre 2018 au PAN PIPER à Paris

Aziz Sahmaoui

le Vendredi 20 décembre 2018 à Paris au festival Africolor

AYWA

le 15 Décembre 2018 au Tissé Métisses Festival à Nantes

Armand Amar

compositeur

Leylâ et Majnûn ou L’Amour mystique

Oratorio mundi d’Armand Amar - Collaboration artistique John Boswell - Livret de Leili Anvar - Lumière Rémi Nicolas

Prochaine représentation : le 27 avril 2014 à la Salle Pleyel à Paris à 16h

Cet « oratorio mundi » du compositeur Armand Amar (célèbre pour ses musiques de films), se base sur des poésies bédouines du VIIe siècle : l’histoire de Qaïs et Leila transmise au fil du temps à travers de multiples formes et langues. Une grande traversée musicale et poétique des traditions orientales, de la Perse au monde arabe, qui révèle un amour mystique et universel présenté sous forme d’actes : vallée du désir, de la conquête, de la séparation, de la solitude, de l’unicité, de la perplexité et de l’anéantissement. Ce syncrétisme d’influences spirituelles et musicales met en présence une quarantaine d’artistes : chant diphonique de Mongolie, qawali pakistanais, samaa marocain, chant indien classique dialoguent avec les tambours du Japon, un ensemble à cordes occidentales sous l’égide de la violoniste Sarah Nemtanu, la maestria du doudouk arménien de Lévon Minassian, du oudiste marocain Driss el Maloumi, ou de l’ensemble de percussions de Shanghai... Aimer comme une quête mystique jusqu’à la folie, l’amour humain, l’amour divin !

Un "oratorio mundi" composé par Armand Amar, livret de Leili Anvar, avec 40 musiciens de nombreux pays.

avec :

Nacer Khemir : conteur

Didier Benetti : direction

Naziha Meftah : chant

Levon Minassian : doudouk

Henri Tournier : flûtes

Haroun Teboul : ney

Driss El Maloumi : oud

Jasser Haj Youssef : viole d’amour


Armand Amar ( Biographie officielle)

Compositeur

Français d’origine marocaine, né à Jérusalem en 1953, Armand Amar passe son enfance au Maroc. Fort des sésames d’instruments jugés alors exotiques, il part tôt à la rencontre de cet "ailleurs" promis par des musiques extra-européennes. D’abord en autodidacte, toujours à la recherche très physique des expériences, puis pendant des années marquées au sceau d’un engagement total, qui le conduisent à pratiquer les tablas, à découvrir le zarb ou les congas, auprès de différents maîtres de musiques traditionnelle et classique.

Suit en 1976 la découverte de la danse, à l’invitation du chorégraphe sud-africain Peter Goss, anthropologue de formation. Soudain, ce qu’il recherche est là : un rapport direct à la musique, le pouvoir d’improviser sans contraintes, les vertus de l’échange in situ. Il travaille depuis, avec un nombre considérable de chorégraphes appartenant à tous les courants de la danse contemporaine (Marie-Claude Pietragalla, Carolyn Carlsson, Francesca Lattuada, etc.). Deux aventures parallèles enrichissent sa palette : son implication dans l’école de comédiens d’un Patrice Chéreau et l’enseignement au Conservatoire National Supérieur sur les rapports musique et danse.

Un syncrétisme d’influences spirituelles et musicales qui se retrouve dans ses musiques de films dont voici une sélection : AMEN. (2000), Le Couperet (2005) et Eden à l’Ouest (2009) de Costa-Gavras. Le Concert (qui lui a valu le César de la meilleure musique de films en 2009), Va, vis et deviens (2006), La Source des femmes (2011) de Radu Mihaileanu, Hors-la-loi (2010) et Indigènes (2006) de Rachid Bouchareb, La Faute à Fidel de Julie Gavras (2006), Le Premier Cri de Gilles de Maistre (2007), La jeune fille et les loups (2008) et Tu seras mon fils (2011) de Gilles Legrand, Sagan de Diane Kurys (2008), Les 5 doigts de la main de Alexandre Arcady, HOME de Yann Arthus-Bertrand (2009), Les hommes libres de Ismaël Ferroukhi (2010). En 2012 Armand Amar écrit les bandes originales de deux films brésiliens : Mon bel oranger de Marcos Bernstein et Amazonia Eterna de Belisario Franca, et des nouveaux films de Yann Arthus-Bertrand Planète Océans, Alexandre Arcady Ce que le Jour doit à la nuit, et de Costa-Gavras Le Capital. À l’heure actuelle, il travaille sur la bande originale du prochain film de Diane Kurys Pour une femme, et de celle de Belle et Sébastien de Nicolas Vanier.

Armand Amar a fondé en 1994 le label Long Distance avec son complice Alain Weber et qui peut se prévaloir aujourd’hui d’une soixantaine de titres (musiques traditionnelles et classiques).
Les CDs de ses musiques à lui paraissent chez naïve, Long Distance, Universal et Sony.

Par ailleurs, le compositeur a créé en juin 2011, au Festival des musiques sacrées du monde de Fès, au Maroc, sa première œuvre tout à lui, un « oratorio mundi » nommé Leylâ & Majnûn, d’après la légende du même nom, avec une quarantaine de chanteurs et musiciens de tous horizons. Le spectacle sera en tournée internationale en 2013.


Nominations :

AMEN. de Costa-Gavras : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2003

Va, vis et deviens de Radu Mihaileanu : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2006

Indigènes de Rachid Bouchareb : nominé pour le César de la meilleure musique de film 2007

Le Concert de Radu Mihaileanu : nominé pour l’Étoile d’Or du Compositeur de Musique Originale de Films


Prix :

Le Concert de Radu Mihaileanu : César de la meilleure musique de film 2009

HOME de Yann Arthus-Bertrand : "Excellence in Scoring 2009", prix de la meilleure bande originale pour un film documentaire par The International Film Music Critics Association

Moi, Van Gogh, un film de François Bertrand : Achievement Awards 2009, GSCA, prix de la meilleure bande originale

Plus loin de Michelin, réalisé par Eric Valli : Prix Spécial SACEM 2003 pour la meilleure musique originale



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2018 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2018 | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES