Spectacles et musiques du monde

A la une

Abou Diarra

Le Dimanche 07 Avril 2019 à Le Drakkar A Dieppe

Hadouk

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

JULIA SARR

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

ABD AL MALIK

Le Jeune Noir à l’épée : du 4 au 7 Avril 2019 au Musée d’Orsay

RAY LEMA

En concert le 18 Avril 2019 au Studio de L’ermitage à Paris

26 AZIZA BRAHIM

le 26 Avril 2019 au Pan Piper Paris

ROBERTO ALAGNA

du 11 au 20 Avril 2019 à l’Opéra Bastille ( Carmen)

Winston McAnuff & Fixi

En concert en Avril 2019

Isabelle Georges

Le samedi 27 avril 2019 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

Youssou N’Dour

06 Avril 2019 à l’ Olympia à Paris

FELLAG

le jeudi 4 avril 2019, Radiant - Bellevue - Caluire et Cuire

TITI ROBIN

le Vendredi 12 Avril 2019 20h30 au Théâtre de Sartrouville

I MUVRINI

En concert en Avril 2019

Monday Night in Marseille/ Direction artistique Juan Carmona

Lundi 13 mai 2019 à La Criée, Théâtre National de Marseille

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Avril 2019

Antonio PLACER

concert

2015

jeu 05 Novembre 2015 au studio de l’Ermitage à Paris

Antonio PLACER - voix, guitare

Elena LEDDA - voix

Simonetta SORO – voix

Stracho TEMELKOVSKI - Basse, viola, mandole, percussions


BIOGRAPHIE

Chanteur, musicien, poète, compositeur, arrangeur, Galicien exilé en France, il fabrique une musique du monde et des chansons façonnées par les différents vents qui l’ont porté tout au long de son parcours. De quel style, de quelle nature est sa musique ? Difficilement classable Il ne fait ni du flamenco, ni de la musique celte, ni du fado, ni du tango, ni de la musique classique, ni du bel canto, ni de la musique arabo-andalouse, ethno-contemporaine, brésilienne, ni du jazz, ni de la salsa, ni de la samba, ni du chamame, ni du reggae, ni de la techno, ni du hip-hop, ni du trip-hop, ni du rock-zoulou, ni du raï

Musicien autodidacte, Antonio Placer est un créateur à la longue expérience. Il est doué d’une voix vigoureuse et chaleureuse qui extériorise sur scène toute sa passion et nous offre la richesse de sa créativité à travers une poésie et une musique en merveilleuse harmonie. Il n’aime pas les étiquettes et affirme : « chaque être humain est unique, l’art de chacun d’entre nous est singulier, irremplaçable et aide le monde à mieux tourner ». Pour cette raison, sa démarche est populaire. Son parcours, en dehors des modes, des goûts de la critique, des styles musicaux en vogue, surprend et convainc par sa vitalité, sa spontanéité, sa sincérité.

Depuis 1993, ses musiciens partenaires, ses compagnons de route sont : Jean-Marie Machado au piano, Steve Swallow à la basse, Elena Ledda, chanteuse sarde, Negrito Trasante, batteur et percussionniste uruguayen, Stracho Temelkovski, guitare, basse et percussions, Paulo Bellinati et Cristina Azuma, guitaristes brésiliens, Jean-François Baëz et David Venitucci à l’accordéon, Toninho Ferragutti, accordéoniste brésilien de Hermeto Pascoal et Maria João, Renaud Garcia Fons à la contrebasse, Mauro Palmas, mandoliniste, Carlo Rizzo aux tambourins, Michel Mandel à la clarinette, Fernando Suárez Paz, violoniste d’Astor Piazzolla, etc, ainsi que le regretté Pascal Lloret au piano. Car le talent immense d’Antonio Placer , son savoir-faire, est d’attirer à lui les plus grands musiciens qui le reconnaissent comme leur pair, et servent sa musique en s’associant à son projet. Son art est avant tout la scène qu’il investit de sa présence généreuse et engagée.

Ses thèmes, ses centres d’intérêt et ses ressources variées ? L’amour, la solidarité, l’hymne à la rébellion, l’exigence d’une citoyenneté éveillée, critique et émancipée. Le sentiment d’une divinité qui jaillit de la nature et de la vie. Un homme d’une authenticité limpide et d’une sensibilité rare. Un explorateur d’intériorités profondes et radicales. Dont la communication repose toujours sur l’art : cette étreinte captivante de la musique et de la parole. Antonio Placer est un chanteur et musicien populaire, non pas de tradition, mais de création, et sa musique est universelle, elle franchit les frontières géographiques, les frontières de styles car elle n’a pas de limites

« Avec les farines de Dieu et du Diable, je fais le pain de mes chansons


Antonio Placer en concert les 16 et 17 janvier au Café de la Danse à Paris -

Antonio PLACER (Galice), voix, percussions corporelles
auteur, compositeur, arrangeur de tous les titres de cet album

Elena LEDDA (Sardaigne), voix

Simonetta SORO (Sardaigne), voix

Rosa CEDRON (Galice), voix

Jakes AYMONINO (France), voix

Stracho TEMELKOVSKI (Macédoine), basse, derbouka, voix

Jean-Marie MACHADO (France), piano


Reportage photos au Café de la Danse le 16 janvier


CANCIONISTA est le dernier album du troubadour galicien, Antonio PLACER qui chante dans plusieurs langues, même dans une langue qu’il a inventé pour suivre ses rêves d’enfant. Un poète, un auteur compositeur, une voix qui chante l’amour, la femme, la vie, un artiste qui clame, qui rappelle dans son tour de chant, les valeurs de tolérance, de l’autre, du citoyen du monde, on dit de lui qu’il est libertaire, anarchiste ?..
On le disait de Léo ferré aussi.
Allez le voir sur scène avec ses amis musiciens, il y a du partage, du bonheur , des moments rares à saisir. salah mansouri