Spectacles et musiques du monde

A la une

Telli Turnalar

En concert le Samedi 26 juin 2021 au festival Festin Musical de Sainte Croix en Jarez

Kengo Saito

En concert le Samedi 19 juin 2021 à Saint-Denis

HUONG THANH

En concert le Samedi 19 juin 2021 à Saint-Denis

Guo Gan

En concert le Samedi 19 juin 2021 à Saint-Denis

HAÏDOUTI ORKESTAR

en concert en Juin 2021

JUAN CARMONA

En concert en Juin 2021

Kel Assouf

le 18 JUIN 2021 Esplanade Boutaric à Dijon, dans le cadre du festival Grésilles en Fête / GRATUIT

ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES - ONB

En concert en Juin 2021

Ray LEMA

En concert en Juin 2021

Anne Ducros

15 Juillet 2021 au New Morning à Paris

SOUAD MASSI

En concert en Juin 2021

Yacine Boulares - AJOYO

Concert de sortie de l’album AJOYO "War Chant" lundi 05 juillet 2021 à 21h au Studio de l’Ermitage à Paris

Naïma Dziria

les 25 & 26 juin 2021 de 20h30 à 22h au Centre Culturel Algérien à Paris

GNAWA DIFFUSION / AMZIGH KATEB

Le 30 Juin 2021 à 20h au Cabaret Sauvage à Paris

Gisèle Halimi au Panthéon

Plusieurs associations et personnalités proposent de faire rentrer au Panthéon l’avocate Gisèle Halimi

African Variations

En concert en Juillet 2021

KASSAV

En concert en Juillet 2021

Dafné Kritharas

le 28 juin 2021 au Théâtre de la Ville à Paris

Amel Brahim-Djelloul

concerts

2021


Oratorio « Lazare d’Autun » Concert à la Biennale Internationale d’Art Contemporain Sacré

Jeudi 29 juillet à 21h à la Cathédrale St-Lazare - Autun

Sur un texte original de Tancrède Rivière et une musique de Franck Tortiller,
avec les solistes de l’orchestre Pasdeloup et la soprano Amel Brahim Djelloul.
Concert gratuit (dans la limite des places disponibles)


Les Chemins qui montent

Nouvel enregistrement discographique de la soprano Amel Brahim-Djelloul autour de chants de Kabylie, un voyage poétique et musical vers les sommets de Kabylie et "Les chemins qui montent "

AJEGGIG (LA FLEUR)

Entourée de musiciens mêlant traditions occidentale et orientale (guitare, violon traditionnel et violon classique, percussions, viole de gambe, contrebasse, ney, ...), et grâce aux arrangements et compositions de Thomas Keck et aux textes du poète Rezki Rabia, elle a à coeur de prêter sa voix aux chansons d’Idir, de Djamal Allam, de Djurdjura et de Taos Amrouche et de donner vie à des créations originales reflétant toute la richesse de la langue et de la culture berbères.

L’enregistrement est prévu pour le mois d’avril 2021

Pour soutenir l’enregistrement du nouvel album de chants de Kabylie “Les chemins qui montent” :

https://fr.ulule.com/les-chemins-qui-montent/


SOUVENIRS d’AL-ANDALUS Musiques méditerranéennes traditionnelles

Au programme "Souvenirs d’Al Andalus" qui comprendra pour la première fois la chanson WI BƔAN d’Idir (en plus de Ay Al Xir Inu et Amedyez ...).

Avec l’ensemble Amediez

Amel Brahim-Djelloul, soprano
Rachid Brahilm-Djelloul, chant, violon et direction
Yousef Zayed, ud et buzuq
Dahmane Khalfa, percussions
Thomas Keck, guitare

WI BƔAN (Idir) par Amel Brahim-Djelloul, Thomas Keck et Rachid Brahim-Djelloul



BIOGRAPHIE

Unanimement reconnue comme l’une des personnalités musicales les plus talentueuses de sa génération, Amel Brahim-Djelloul est particulièrement appréciée pour la qualité de sa voix et la couleur riche et ensoleillée de son timbre.

Elle a déjà abordé plusieurs rôles majeurs tels que Susanna dans Le Nozze di Figaro à l’Opéra d’Angers-Nantes puis à l’Opéra de Lausanne et au Capitole de Toulouse, Nanetta dans Falstaff au Théâtre des Champs-Elysées, Despina dans Così fan tutte à l’Opéra de Nice, Adina dans L’Elisir d’Amore à l’Opéra d’Avignon, ou le rôle-titre de Véronique de Messager au Théâtre du Châtelet à Paris. Amel Brahim-Djelloul est également invitée à se produire à l’Opéra de Paris ainsi qu’aux Chorégies d’Orange dans Mireille de Gounod.

Elle fait ses débuts sur scène en 2002 en Pamina dans Zauberflöte de Mozart à l’Opéra de Massy avec l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigée par Alain Altinoglu et mise en scène par Lukas Hemleb. René Jacobs la remarque et l’invite aux Innsbrucker Festwochen der Alten Musik pour une nouvelle production du Giulio Cesare de Sartorio dirigée par Attilio Cremonesi. Il lui confie par la suite les rôles de Valletto et Amore dans le Couronnement de Poppée dans une nouvelle production du Couronnement de Poppée que René Jacobs dirige au Théâtre des Champs-Élysées, puis au Deutsche Staatsoper de Berlin et à la Monnaie de Bruxelles mis en scène par David Mc Vicar. Elle fait ses débuts au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence en juillet 2005 dans La Clemenza di Tito (Servilia). On a aussi pu l’entendre dans la nouvelle production de Pelléas et Mélisande dirigée par Bernard Haitink au Théâtre des Champs-Élysées.

Amel Brahim-Djelloul a débuté son apprentissage musical par l’étude du violon. Elle commence le chant en 1995 à Alger dans la classe d’Abdelhamid Belferouni. C’est Noëlle Barker qui lui conseille de venir à Paris pour parfaire son apprentissage. Elle y poursuit sa formation à l’ENM de Montreuil auprès de Frantz Petri, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès de Peggy Bouveret et de Malcolm Walker, avec qui elle travaille depuis. Elle sort diplômée du Conservatoire en juin 2003
Amel Brahim-Djelloul participe en 2005 au Jardin des Voix de William Christie avec qui elle se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde telles que la Cité de la Musique à Paris, le Barbican de Londres, le Grand Théâtre de Genève, le Grand Auditorium de Madrid ou le Lincoln Center de New-York. Remarquée au cours de cette tournée, elle est ensuite invitée par le National Symphony Orchestra de Washington pour le Messie de Hændel.
Elle est également invitée par des orchestres tels que l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg ou l’Orchestre National d’Ile-de-France. De plus, elle participe à des évènements destinés à faire découvrir la musique classique au grand public tel que le Festival Violon sur le Sable organisé chaque été sur les plages de Royan devant 40000 spectateurs par concert ou le concert des deux rives à Strasbourg.
Amel Brahim-Djelloul se produit régulièrement en récital.
Elle est nommée aux Victoires de la Musique Classique 2007 dans la catégorie Révélation artiste lyrique. Fière de ses origines, soucieuse de les défendre, elle a souhaité élaborer le programme de son premier disque édité par Ame Son sur le thème des 1001 nuits, qui lui est cher. Ce disque a été unanimement reçu par la presse.
Son dernier disque, "Amel chante la méditerranée", offre un magnifique parcours entre les différents styles de musiques du Maghreb et du Levant issues de l’âge d’or de la musique d’Andalousie. Les pièces adaptées par le violoniste et musicologue Rachid Brahim-Djelloul sont interprétées par Amel Brahim-Djelloul et l’Ensemble Amedyez.

sources : amelbrahimdjelloul.com



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2021 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD-FILM | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES