Spectacles et musiques du monde

A la une

IBRAHIM MAALOUF

6 & 7 Septembre 2020 aux Les musicales Parc des Oiseaux à Villars Les Dombes

KASSAV

Le Vendredi 23 juillet 2021 aux Arènes De Bayonne

PACO IBANEZ

Le Sam 14 Novembre 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

NATACHA ATLAS

Sam 10 Octobre 2020 au Rocher de Palmer à Cenon

DHAFER YOUSSEF

le Vendredi 9 Octobre 2020 à MOISSAC

AYO

Le Samedi 7 Novembre 2020 au Trianon à Paris

Piers Faccini

Le Lundi 16 Novembre 2020 au Trianon à Paris

KATIE MELUA

25 septembre 2020 à l’ Olympia

MAYRA ANDRADE

Mercredi 23 Septembre 2020 à l’ Olympia à Paris

Ibrahim Maalouf

Ibrahim Maalouf invite Haïdouti Orkestar le 20 Novembre 2020 à la Cigale à Paris

Joel Hierrezuelo

Le Mercredi 09 septembre 2020 au Studio de l’Ermitage à Paris

Rhoda Scott

Le Vendredi 24 juillet 2020 au Festival "Jazz sous les étoiles" à Jardins d’Albertas à Bouc Bel Air

Maisons-Laffitte Jazz Festival

Pour sa 16ème édition, Maisons-Laffitte Jazz Festival devient exceptionnellement un festival 100% digital ! du 12 au 20 juin 2020

Rocio Marquez

Concert de sortie Album " Visto en El Jueves" le 12 Février 2020 au Pan Piper à Paris

Tomatito

au Festival Flamenco de Nîmes

FLAVIA COELHO

Jeudi 15 Octobre 2020 Olympia Bruno Coquatrix Paris

Yannick Noah

du 11 au 13 décembre 2020 à l’Olympia

TRIO JOUBRAN "live in Festival Arabesques"

Extrait du concert du Trio Joubran au Festival Arabesques à Montpellier

Juan de Marcos

Afro Cuban All Stars au New Morning

POPA CHUBBY

11 Octobre 2020 à L’Olympia à Paris

Rafael Riqueni

Reportage le Dimanche 14 Janvier 2018 au Théâtre Bernadette Lafont , dans le cadre du Festival de Flamenco de Nîmes

Amel Brahim-Djelloul

concerts

2020

7 Mars 2020 à 20h au Temple du Change, Lyon 69005

" Sur un air de femmes " Un voyage musical exceptionnel en hommage aux femmes sur des œuvres de Fanny Mendelssohn, Clara Schumann, Irène Poldowski, Isabelle Aboulker ainsi que Samuel Barber, Ernest Chausson et Camille Saint-Saëns.

Avec :
Caroline MacPhie, soprano anglaise
Amel Brahim-Djelloul, soprano franco-algérienne
Heather Newhouse, soprano canadienne
Marieke Hofmann, pianiste allemande

Concert donné en honneur à la journée internationale des femmes 2020 « Je suis de la génération égalité. »

Les bénéfices seront intégralement reversés à la Maison de Louise, lieu de vie et d’accompagnement de femmes enceintes en difficulté à Lyon.


29 mars 2020 à 16h30 à la Philharmonie de Paris

Cabaret : Paris-Berlin-Broadway

"Dans sa jeunesse Kurt Weill travaillait comme pianiste dans un cabaret berlinois. C’est là qu’il développa l’art du song, qu’il portera à Paris - il participa au spectacle Marie Galante, d’où est tirée sa Suite panaméenne -, puis à Broadway. Sur sa tombe, près de New-York, sont inscrites les paroles d’un song figurant dans Lost in the Stars, une tragédie musicale conçue pour Broadway un an avant sa mort."

Wolfgang Doerner, direction
Amel Brehim-Djelloul, chant

Orchestre Jazz Franck Tortiller
Franck Tortiller, vibraphone
Joel Chausse, trompette
Maxime Berton, saxophone
Leo Pellet, trombone
Tom Caudelle, euphonium
Yves Torchinsky, contrebasse
Vincent Tortiller, batterie
Florent Guillamain, percussions



BIOGRAPHIE

Unanimement reconnue comme l’une des personnalités musicales les plus talentueuses de sa génération, Amel Brahim-Djelloul est particulièrement appréciée pour la qualité de sa voix et la couleur riche et ensoleillée de son timbre.

Elle a déjà abordé plusieurs rôles majeurs tels que Susanna dans Le Nozze di Figaro à l’Opéra d’Angers-Nantes puis à l’Opéra de Lausanne et au Capitole de Toulouse, Nanetta dans Falstaff au Théâtre des Champs-Elysées, Despina dans Così fan tutte à l’Opéra de Nice, Adina dans L’Elisir d’Amore à l’Opéra d’Avignon, ou le rôle-titre de Véronique de Messager au Théâtre du Châtelet à Paris. Amel Brahim-Djelloul est également invitée à se produire à l’Opéra de Paris ainsi qu’aux Chorégies d’Orange dans Mireille de Gounod.

Elle fait ses débuts sur scène en 2002 en Pamina dans Zauberflöte de Mozart à l’Opéra de Massy avec l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigée par Alain Altinoglu et mise en scène par Lukas Hemleb. René Jacobs la remarque et l’invite aux Innsbrucker Festwochen der Alten Musik pour une nouvelle production du Giulio Cesare de Sartorio dirigée par Attilio Cremonesi. Il lui confie par la suite les rôles de Valletto et Amore dans le Couronnement de Poppée dans une nouvelle production du Couronnement de Poppée que René Jacobs dirige au Théâtre des Champs-Élysées, puis au Deutsche Staatsoper de Berlin et à la Monnaie de Bruxelles mis en scène par David Mc Vicar. Elle fait ses débuts au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence en juillet 2005 dans La Clemenza di Tito (Servilia). On a aussi pu l’entendre dans la nouvelle production de Pelléas et Mélisande dirigée par Bernard Haitink au Théâtre des Champs-Élysées.

Amel Brahim-Djelloul a débuté son apprentissage musical par l’étude du violon. Elle commence le chant en 1995 à Alger dans la classe d’Abdelhamid Belferouni. C’est Noëlle Barker qui lui conseille de venir à Paris pour parfaire son apprentissage. Elle y poursuit sa formation à l’ENM de Montreuil auprès de Frantz Petri, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès de Peggy Bouveret et de Malcolm Walker, avec qui elle travaille depuis. Elle sort diplômée du Conservatoire en juin 2003
Amel Brahim-Djelloul participe en 2005 au Jardin des Voix de William Christie avec qui elle se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde telles que la Cité de la Musique à Paris, le Barbican de Londres, le Grand Théâtre de Genève, le Grand Auditorium de Madrid ou le Lincoln Center de New-York. Remarquée au cours de cette tournée, elle est ensuite invitée par le National Symphony Orchestra de Washington pour le Messie de Hændel.
Elle est également invitée par des orchestres tels que l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg ou l’Orchestre National d’Ile-de-France. De plus, elle participe à des évènements destinés à faire découvrir la musique classique au grand public tel que le Festival Violon sur le Sable organisé chaque été sur les plages de Royan devant 40000 spectateurs par concert ou le concert des deux rives à Strasbourg.
Amel Brahim-Djelloul se produit régulièrement en récital.
Elle est nommée aux Victoires de la Musique Classique 2007 dans la catégorie Révélation artiste lyrique. Fière de ses origines, soucieuse de les défendre, elle a souhaité élaborer le programme de son premier disque édité par Ame Son sur le thème des 1001 nuits, qui lui est cher. Ce disque a été unanimement reçu par la presse.
Son dernier disque, "Amel chante la méditerranée", offre un magnifique parcours entre les différents styles de musiques du Maghreb et du Levant issues de l’âge d’or de la musique d’Andalousie. Les pièces adaptées par le violoniste et musicologue Rachid Brahim-Djelloul sont interprétées par Amel Brahim-Djelloul et l’Ensemble Amedyez.

sources : amelbrahimdjelloul.com



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2020 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2020 | AGENDA 2021 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES