Spectacles et musiques du monde

A la une

Lila BORSALI

Vendredi 22 Décembre à l’Opéra d’Alger, dans le cadre du "Festival International de Musique Andalouse et des Musiques Anciennes "

Sacrées Journées de Strasbourg 2018

du 1er au 4 février 2018 à Strasbourg

COUNTY JELS

concert sortie Album "Working on the farm" le 21 Décembre 2017 à 21h aux Petits joueurs à Paris

Juan De Marcos Afro-Cuban All Stars

En concert le Jeudi 01 Février 2018 au New Morning à Paris

Isabelle Georges

Broadway Symphonique : le Jeudi 21 décembre 2017 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris

MALIKA DOMRANE

En concert le 31 Décembre 2017 Les Docks de Paris à Aubervilliers

Sofaz

En concert le 20 Décembre 2017 au studio de l’Ermitage à Paris

HANDICIRQUE 2018

10ème Gala Handicirque ! Le jeudi 11 janvier 2018 au Cirque Pinder - pelouse de Reuilly - Paris 12è

RAPHAEL FAYS

Le 14 Février 2018 à l’EUROPEEN à Paris 17

SOUAD MASSI

En concert en Janvier 2018

Rima TAWIL

le Jeudi 12 Avril 2018 à la Salle Gaveau à Paris

Théâtre de la Ville 2018

CRISTINA BRANCO le Mercredi 07 Février 2018

Abou Diarra

Concerts

2017

Le Mercredi 29 Novembre à 20h30

Création "Au Nord du Sud"

Abou Diarra + Mehdi Nassouli / Inédit

Abou Diarra, bluesman malien au jeu incroyable, revisite la musique mandingue en invitant Mehdi Nassouli et ses mélodies marocaines.
Les confréries gnawas existent depuis la nuit des temps même si leurs musiques sont sur le devant de la scène depuis 20 ans. Du Xème au XVème siècle, époque des razzias, leurs fondateurs furent arrachés de force à l’Afrique subsaharienne et à ses rites animistes pour aller servir et guérir les maîtres de l’Afrique du nord. C’est lors de cérémonies de transes qu’ils rappelaient les rythmes et mélodies des sociétés secrètes de l’Empire du Mali emportées avec eux. Abou Diarra, Dozo (initié de la société des chasseurs du Mandé) invite Mehdi Nassouli pour réparer ce que l’histoire a cassé : la belle continuité des musiques entre Nord et Sud, illustrant une même humanité au-délà des frontières.

Abou Diarra + Mehdi Nassouli
Chant : Noura Mint Seymali
Chant et ngoni : Abou Diarra
Claviers et chœurs : Moussa Koita
Percussions et chœurs : Amadou Daou
Basse et contrebasse : Laurent Loit
Harmonica : Vincent Bucher
Chant et guembri : Mehdi Nassouli



Abou Diarra

Marqué par la culture ancestrale des chasseurs mandingues, Abou Diarra est un joueur de n’goni (harpe guitare malienne) au parcours atypique et étrange.

Fils d’une chanteuse, sage-femme, formée aux savoirs traditionnels et d’un grand maître chasseur du Wassoulou, chef de village dans la région de Sikasso, au Mali, Abou Diarra baignera dès son plus jeune âge dans les cérémonies traditionnelles, bercé par la voix de sa mère et les secrets ancestraux de son père.

Au décès de son père, jeune adolescent, il quitte son village pour sillonner, pendant plusieurs mois sur les routes d’Abidjan-Bamako-Conakry... à pied, accompagné de son seul instrument. Parcourant plus de 4000 km, traversant les villages les plus reculés d’Afrique de l’Ouest comme les mégalopoles modernes, il y puise tour à tour des sons cachés traditionnels et des musiques urbaines contemporaines...

A Bamako, sa route croisera celle d’un virtuose, aveugle et proche du jazz, Moussa Kanté connu sous le nom du Vieux Kanté Sans Commentaire, qui deviendra son maître de n’goni. Ils traverseront ensemble l’Afrique et une partie de l’Europe partageant le quotidien et la musique dans une complicité profonde.

Abou Diarra restera sept années aux côtés de Moussa Kanté, jusqu’à sa mort en 2005.

Dès la sortie de son premier album en Afrique "Kono Kan Bora" (paru uniquement en Afrique), il est reconnu comme une étoile montante, soutenu par le public et le Ministère Malien de la Culture. Il fait partie des nouveaux artistes en vogue en Afrique de l’Ouest (classement dans les tops show, émissions de radio, interviews...). Multipliant les scènes, les concerts, il prend son envol et définit petit à petit un style qui lui est propre entre tradition Wassoulou et un métissage librement inspiré du jazz, du blues et de l’afro funk... Il transite entre l’Europe et l’Afrique depuis 2008 et sort un premier album en Europe en 2010 "An ka Belebele".

Sa musique parle du voyage, de l’exil, du mouvement, de la vie… Fasciné par le blues, le jazz, le reggae, le groove… Les rythmes et styles où se mélangent pays, sonorités, influences… Abou ajoute des cordes à son instrument et explore hors des gammes classiques, utilisant son n’goni comme une guitare, une basse, une harpe ou une percussion… dans des balades silencieuses et nostalgiques ou des rythmes endiablés de balspoussières.



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2017 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2017 | AGENDA 2018 | EVENEMENTS | REPORTAGES | SORTIES CD-DVD | SORTIES LIVRES | Contacts | ARCHIVES