Spectacles et musiques du monde

A la une

Anna Cinzia Villani

Anna Cinzia Villani , nous présente la musique traditionnelle du sud de l’italie ( Salento ) , un moment d’improvisation d’une rare qualité à Marseille, au Babel Med Music 2012

Festival Je Reste à La Maison

En direct sur Facebook, plusieurs artistes, groupes , musiciens, donneront des concerts depuis chez eux du 1 au 7 Avril 2020

BALLAKE SISSOKO

le 28 Février 2020 au COMPTOIR à Fontenay-sous-Boi

Rocio Marquez

Concert de sortie Album " Visto en El Jueves" le 12 Février 2020 au Pan Piper à Paris

Tomatito

au Festival Flamenco de Nîmes

TAKFARINAS au festival Arabesques

Reportage le Dimanche 15 septembre 2019 au domaine d’O, dans le cadre du festival Arabesques

Assia Guemra -Nouba II – Tango arabe - Shooting

Dans les coulisses de " Nouba II – Tango arabe " le nouveau spectacle de la Compagnie Tellurgie, dirigée par Assia Guemra

L’Afrique déchaînée

Reportage le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir - Halle Roublot à Fontenay sous bois

African Variations

Reportage "African Variations" le Vendredi 15 novembre 2019 à Le Comptoir à Fontenay sous bois

HENRI AGNEL - LES MENESTRIERS

Reportage à Le Comptoir Halle Roublot à Fontenay-sous-Bois

Jacarandá de Fernando del Papa

Spectacle Brésilien de Fernando del Papa

Pat Thomas

Pat Thomas & Kwashibu Area Band "Live in New Morning "

TRIO JOUBRAN "live in Festival Arabesques"

Extrait du concert du Trio Joubran au Festival Arabesques à Montpellier

Juan de Marcos

Afro Cuban All Stars au New Morning

Rachid Taha " Ya Rayah "

Extrait du concert donné au Babel Med Music 2017 , aux Dock des Suds à Marseille

Hamid El Kasri

Reportage au Festival Arabesques

Naïma Dziria

Reportage Vidéos au Centre Culturel Algérien (Paris 15e)

Rafael Riqueni

Reportage le Dimanche 14 Janvier 2018 au Théâtre Bernadette Lafont , dans le cadre du Festival de Flamenco de Nîmes

AZENZAR

entre Folk, Blues, Jazz, et musique berbère

Dernier Album : "A YEMMA AM HDUY CNA" Voila, du frais, du nouveau, du bon, de la douceur, du bonheur, entre Folk, Blues, Jazz, et musique berbère, ce dernier album d’AZENZAR donne envie de réécouter la chanson Kabyle qui à toute sa place dans le marché mondial de la world music. salah mansouri


BIO AZENZAR

- 1974 : Momoh débarque d’Algérie avec des rêves plein la valise, mais surtout une idée en tête : former un groupe et faire de la musique.

-  1975 : L’idée du groupe prend forme et devient concrète à la fin 75 : il s’appellera Azenzar

- 1976 : Sortie d’un 45 tours.

- Les premiers concerts commencent qui vont s’étaler jusqu’à 1980. Palais des glaces, la mutualité, théâtre Paul Eluard, palais des arts, MJC diverses, clubs Léo Lagrange, TEP etc

- 1981 : Bien qu’insuffisamment préparé pour le travail de studio, Azenzar sort en un temps record et de manière presque artisanale, un 33 tours qui malgré quelques défauts d’ordre technique, est bien accueilli par le public. Les textes sont pour un bon nombre d’entres eux dus à Muhand U Yehia, célèbre poète kabyle.

- 1982 : Rencontres Méditerranéennes à Arles et Rome. Reprise par l’Orchestre de la Télévision Algérienne de la chanson « Ammi »

- 1983 : Présentation du répertoire sur Radio France dans l’émission « Musique traditionnelle ». Tournée d’un mois au Danemark, concerts, radios, télévisions. Palais de l’UNESCO pour un gala avec le Golden Gate Quartet et Manu Dibango.

- 1984 : Passage à la télévision sur FR3. Faute d’une politique dynamique de la part des producteurs et des éditeurs, malgré un public nombreux composé autant d’immigrés que de nationaux, insuffisamment soutenu, lassé de toujours fonctionner avec les moyens du bord, et voyant sans cesse apparaître sur le marché toute une flopé de pseudo-chanteurs dont la médiocrité évidente appauvrissait considérablement la chanson kabyle, Azenzar décide d’arrêter toute activité musicale le temps nécessaire. En réalité, l’arrêt va durer 18 ans.

- 2001 : Poussé par besoin irrépressible de chanter, Azenzar reprend sa guitare. Moderniste mais pas à tout prix, ouvert à toutes les formes de musiques, s’inspirant des réalités politiques, sociales et culturelles algériennes, il revient à la musique avec un objectif et un engagement : sortir un album et participer, un tant soit peu, à la revalorisation de la chanson kabyle, grâce à des mélodies que l’on retient facilement et des textes finement ciselés de Muhand U Yehia ainsi que du poète et écrivain Moh Cherbi, exprimant la misère, l’oppression, la question identitaire et l’espoir.

2007 SORTIE ALBUM :

A YEMMA AM HDUY CNA

AZENZAR & CSB Prod