Spectacles et musiques du monde

A la une

Lila BORSALI

Le 26 Juillet 2019 à l’Auditorium de l’Hôtel Le Méridien d’Oran - Algérie

ABLAYE CISSOKO & CONSTANTINOPLE

25 Juillet 2019 Aux heures d’été à Nantes

Hamid El Kasri

21 Juillet 2019 au Festival International d’Ifrane au Maroc

CALYPSO ROSE

En concert en Juillet 2019

Shajara by Yann Gaël Poncet

Création mondiale TNL Shajara by YGP - Parc naturel des Bauges le Vendredi 2 août 2019 à Chartreuse d’Aillon à Aillon-le-Jeune avec : Yann-Gaël Poncet, Mounir TROUDI , projection d’images de Yann (...)

GRAND CORPS MALADE

En concert en Juillet 2019

ALPHA BLONDY

En concert en Juillet 2019

JUAN CARMONA

En concert en Juillet 2019

Idir

Vendredi 02 Août 2019 à Paimpol , dans le cadre du FESTIVAL DU CHANT DE MARIN

Souad Massi

le 27 juillet 2019 au Festival International de Hammamet - Tunisie

FLAVIA COELHO

En concert en Juillet 2019

Julien Lourau

Le samedi 27 juillet 2019 au Monastir del Camp à Passa 66300 , dans le cadre du festival Jazz à Passa

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Juillet 2019

Luz Casal

le 26 Juillet 2019 à Aubagne

GEORGE BENSON

Le 27 Juillet 2019 à Marciac, dans le cadre du festival JAZZ IN MARCIAC

BERNARD LAVILLIERS

En concert en Juillet 2019

ATTACAFA

Le Temps d’une Lune – Saison des femmes avec : Alsarah & the Nubatones, Houria Aichi, Asmâa Hamzaoui & Bnat Tumbouktou

2018

Le Temps d’une Lune #3 – Saison des femmes

18 Mai 2018

Alsarah & the Nubatones

La chanteuse Alsarah, basée à Brooklyn, revisite la musique traditionnelle de Nubie, une région du nord du Soudan, son pays d’origine. À la croisée d’influences Est-Africaines et Arabes, elle s’accompagne des musiciens de The Nubatones, sublime méditation engagée sur l’humanité. Une douce confrontation entre la pop des années 70 au Soudan et l’effervescence New-Yorkaise !

20 Mai 2018

Concert : Les Filles de Illighadad

Les Filles de Illighadad, trois femmes qui chantaient dans la brousse, et qui aujourd’hui font la tournée des plus grands festivals.

30 Mai à l’Opéra : Insula

Maher Beauroy et Redha Benabdallah se sont rencontrés pour la première fois en 2006 à La Sorbonne. De là est née une amitié, et la promesse de jouer un jour ensemble et de mêler leurs musiques respectives : le jazz caribéen et les musique arabo-andalouse et algérienne. Le piano de l’un, Maher, qui s’est fait connaître dès l’âge de 6 ans à la Martinique, et l’oud de l’autre, Redha, passé par l’apprentissage de la guitare classique et de la kwitra, la guitare algérienne. Leur projet, Insula, rend hommage à un penseur qui leur est cher : le toujours subversif Frantz Fanon.

3 Juin : Houria Aichi

Houria Aïchi, rendue célèbre pour son interprétation des chants de l’Aurès, revisite aujourd’hui le répertoire sacré de son pays. Elle a collecté ici et là des joyaux populaires qui racontent Saints et rites rythmant le quotidien, Houria impose ainsi avec force et sérénité, l’image d’une Algérie femme, belle et fière.

8 Juin : Asmâa Hamzaoui & Bnat Tumbouktou

Héritière d‘une riche tradition rituelle et spirituelle où se combinent poésie, musique et danse, la culture gnaoua a developpé un pan plus profane de sa musique ces dernières décennies.
Asmâa Hamzaoui en est une des rares et plus jeune ambassadrice : leader du groupe Bnat Tumbouktou, elle a hérité sa passion de son père, le célèbre Maâlem Rachid Hamzaoui. Dès son plus jeune âge elle apprend à jouer du guembri, sorte de luth-tambour à trois cordes et l‘accompagne dans les célébrations.
Depuis 2012, c‘est à la tête de son propre groupe qu‘elle se produit, jusqu‘à rejoindre la programmation du célèbre Festival Gnaoua d‘Essaouira en 2017. Un événement loin d‘être anecdotique, puisque les joueuses de guembri restent rares au Maroc et dans le monde.



Événement Partenaire

en concert le Samedi 6 décembre à Wazemmes - Lille

dans le cadre de soirée " LE BAL NOIR " organisé par l’Attacafa

PROGRAMMATION

Préparez-vous pour un voyage en terres africaines, du bal poussière au Maloya, du coupé décalé à la rumba congolaise !

Une nuit célébrant les multiples facettes d’un grand continent musical aux racines ancrées dans le Monde.

Un plateau artistique aux nombreuses surprises, dont l’unique mission sera de vous faire voyager en dansant, vous accueillera tout au long de la nuit.

Vous naviguerez de découvertes sonores en curiosités gustatives, en vous arrêtant de temps à autre au comptoir de La Pirogue, nomade pour l’occasion...

PREMIÈRE PARTIE // LOS ANGEL’OS

Sur une musique mélange de reggae, ska, rock, jazz, maloya, rumba…les textes, écrits par Angélo, abordent avec humour, parfois, et lucidité, souvent, des idées du monde soufflées à notre ch’ti baladin de Wazemmes... de la métropole aux Antilles et jusqu’à l’Île de la Réunion.

Pour cette soirée, le groupe sera rejoins par la talentueuse Solo Gomez au chant.

DANYEL WARO

Forte tête, viscéralement anti-colonial et anti-fasciste, militant au franc parler... Danyel Waro est une figure emblématique de La Réunion dont les engagements politiques se retrouvent avant tout dans sa musique. Ce grand poète défend le Maloya (style musical de l’île de la Réunion) en version non édulcorée, à l’aide de mots à la fois simples et aiguisés. Danyèl Waro est resté fidèle à la tradition acoustique du maloya, le blues de la Réunion, et il en est le "héros" reconnu. Musicien et poète, il sait faire chanter le créole avec une émotion sans pareil : "Pour moi le maloya, c’est d’abord le mot", précise-t-il. "Je cherche la cadence, l’image, le rythme dans le mot. Grâce au maloya, j’ai pris du recul par rapport à la philosophie cartésienne, aux jugements trop conceptuels. Le maloya m’a remis en accord avec la Réunion, avec les gens, avec notre langue".

Longtemps occulté, le maloya a été relancé dans les années 70 par les mouvements indépendantistes avant de renaître dans les années 80. Et Danyel Waro a su avec talent permettre au maloya de retrouver son sens originel et porter un message de révolte, d’espoir et de courage en faisant prendre conscience à de nombreux Réunionnais de l’importance de leur patrimoine culturel.

Perpétuel insoumis, Danyel Waro met en avant sa « batarsité », titre d’une de ses chansons emblématiques écrite en 1987. Ni blanc, ni noir, le Réunionnais est « tortiyé kaf yab malbar » (mélangé noir blanc indien) : si la recherche de son origine l’emmène dans une impasse, l’addition de tous ces mélanges fait sa force.

JUSQU’AU BOUT DE LA NUIT // DJ GREG DE VILLANOVA

Ce franco-brésilien basé à Paris promène ses oreilles fouineuses autour du monde. Au long de ses voyages à New York, en Afrique ou encore au Brésil, il ramène des tubes inconnus, des lignes de basses inouïes, des danses improbables. Dénichées au fil de kilomètres d’écoute de vinyles vintage, mais pas seulement, ces perles rares font mouche, aussi bien sur les dancefloors que dans les ambiances plus intimes. Sans chercher le tube à tout prix, Greg de Villanova a su imposer un style bien à lui et immédiatement reconnaissable.










Reportage à Lille, à Wazemmes pour les 30 ans de L’association Attacafa.

© Salah Mansouri


ATTACAFA

109, rue de Douai - 59000 LILLE

Tel 0033 (0)320 31 55 31
attacafa.com



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | AGENDA 2020 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | CONTACTS | ARCHIVES