Spectacles et musiques du monde

A la une

Abou Diarra

Le Dimanche 07 Avril 2019 à Le Drakkar A Dieppe

Hadouk

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

JULIA SARR

Le 06 Avril 2019 au Théâtre Municipal Berthelot, Montreuil

ABD AL MALIK

Le Jeune Noir à l’épée : du 4 au 7 Avril 2019 au Musée d’Orsay

RAY LEMA

En concert le 18 Avril 2019 au Studio de L’ermitage à Paris

26 AZIZA BRAHIM

le 26 Avril 2019 au Pan Piper Paris

ROBERTO ALAGNA

du 11 au 20 Avril 2019 à l’Opéra Bastille ( Carmen)

Winston McAnuff & Fixi

En concert en Avril 2019

Isabelle Georges

Le samedi 27 avril 2019 au BAL BLOMET (Paris 15ème)

Youssou N’Dour

06 Avril 2019 à l’ Olympia à Paris

FELLAG

le jeudi 4 avril 2019, Radiant - Bellevue - Caluire et Cuire

TITI ROBIN

le Vendredi 12 Avril 2019 20h30 au Théâtre de Sartrouville

I MUVRINI

En concert en Avril 2019

Monday Night in Marseille/ Direction artistique Juan Carmona

Lundi 13 mai 2019 à La Criée, Théâtre National de Marseille

HAÏDOUTI ORKESTAR

En concert en Avril 2019

ARBI TSOURAEV

premier prix au concours de chant de la République de Tchétchénie

biographie

Arbi Tsouraev est né à Atchkhoï-Martan, en Tchétchénie, en 1967.

À quatorze ans, il obtient le premier prix au concours de chant de la République de Tchétchénie, ce qui lui vaut d�être surnommé le Robertino Loretti d�Atchkhoï-Martan.

L�année suivante, en 1982, il intègre le jeune groupe Fartanga (c�est le nom d�une rivière près d�Atchkhoï-Martan), puis la formation de musique traditionnelle Nokhtchi-Tchieu (Tchétchénie) en tant que soliste.

Parallèlement, il monte un ensemble folklorique dans son collège. Après ses études secondaires, il entre à l�Ecole de musique de Grozny avant d�être admis comme chanteur au Philharmonique national de Tchétchénie (Illi-Chants), où il travaille trois années.

Tandis qu�il participe à de nombreuses émissions télévisées et radiophoniques, avec différentes formations, il compose à ses heures perdues.

Les paroles de ses chansons reprennent quelquefois un vieux texte connu, mais le plus souvent, ce sont des amis, des poètes comme Tamara Kantaiéva ou Charip Tsourouev, qui les écrivent pour lui en s�inspirant de l�esprit de ses compositions. Les cassettes de ses premiers enregistrements circulent dans toute la République, ses titres figurant au hit-parade local.

Son premier grand succès date de 1988, My Tchétchènssyï (Nous les Tchétchènes), suivi de Prislouchaïsya k kamniam (Ecoute les roches). En 2001, Arbi Tsouraev compose la musique de Nana (Maman), hymne poignant et douloureux racontant l�histoire d�un homme que la guerre a séparé de sa mère, sans qu�il ait pu lui témoigner suffisamment amour et attention.

Il participe à plusieurs concerts à Moscou et enregistre son premier CD en 2003, S liouboviou k Tchetchnié (Pour l�amour de la Tchétchénie) : répertoire engagé, selon son v�u, dont les textes sont écrits les uns en tchétchène, les autres en russe.

Contraint à l�exil parce qu�il refuse de prêter sa voix à la célébration du régime pro-russe mis en place en Tchétchénie par le Kremlin, Arbi Tsouraev arrive à Paris en décembre 2005.

Un mois plus tard, il donne son premier concert français au Chabada, à Angers.

Ayant obtenu l�asile politique, son désir est aujourd�hui de réunir un groupe de musiciens et d�enregistrer un nouvel album de chansons inédites...

contact

philomene.bon@nomans-land.eu

extraits de chansons

My Tchétchènssyï Nous les Tchétchènes

Aux monts du Caucase

Depuis des temps immémoriaux

Il est une contrée

La Contrée des Vaïnakhs

C�est pour elle que je chante,

Je chante le pays des pères

L�intrépidité des braves

Encore et toujours je la chante

Refrain Pleurez, pierres,

Nous, ne savons pas pleurer

Nous sommes gens des montagnes

Nous sommes Tchétchènes

Un sort funeste nous a contraints

A quitter le pays natal

Il voulait faire de nous

Des têtes basses

Ni froid, ni faim, ni Sibérie

Ne nous font peur.

Tous les obstacles

Nous les avons franchis.

Contrée des Vaïnakhs

Ta loi est âpre, tenace

Honneur pour honneur, �il pour �il

Et sang pour sang

La dague est notre frère

Le coursier rapide

Notre ami fidèle.

Va de l�avant, regarde devant,

Sois homme.

Daïmokhk La Terre de nos ancêtres

Lorsque le ciel s�est caché derrière le sombre voile d�un nuage Lorsque dans la détresse s�est levé un jour noir Tu n�as pas eu de soeur pour te pleurer Tu n�as pas eu de frère pour te soutenir Avec Dieu seul comme compagnon Tu t�es retrouvée abandonnée, ma Patrie.

Patrie, nul ne saura percer les mystères de Dieu Patrie, nul ne saura modifier ce que Dieu a écrit En attendant que vienne l�instant de délivrance Tu as toujours fait preuve d�une grande patience De tes blessures ta face sera bientôt guérie Les jours heureux du lendemain s�annoncent.

Patrie, Arrivera le printemps faisant éclore des fleurs blanches Pour te rendre hommage j�entonnerai les chants de la victoire Viendront sur la terre des Tchétchènes des jours Où le bonheur et l�abondance se succèderont et la coupe sera pleine Bientôt viendront des jours radieux J�en suis certain, Patrie.

Bamout

Depuis la nuit des temps, se dressent nos montagnes Et coulent les larmes de leurs neiges fondues, Témoins d�histoires jamais entendues, De guerres cruelles, de feux insensés.

Refrain Bamout se dressait, tel un oiseau de feu, Les noms sont partis dans l�immortalité Les descendants de Noé au combat n�ont pas tremblé Ils bénissaient le monde et les cieux.

Au combat inégal aucun n�a fléchi, Tes combattants jusqu�au bout se sont battus, Dans la mêlée cruelle, serrant dur leurs sourcils, Faisant pour toute parole entendre leurs prières.

Refrain


Nana Maman

Ne t�en vas pas, Maman Je t�implore Ne t�en vas pas. Que le temps a vite fait De teinter de blanc ta tête et d�affaiblir ton corps ! Chaque jour, mon c�ur tourmenté M�éloigne de toi, Maman, De ce bas monde je n�ai nul besoin sans toi.

Maman, Maman, dans ce bas monde Tu es pour moi ce qu�il y a de plus exquis. Envers toi, de mes dettes, saurai-je jamais m�acquitter ? Maman, Maman, Je t�adjure, Vis pour moi de longues années Ne dit-on pas que le lit de la terre n�est d�aucun repos Sans ton absolution ?

Aujourd�hui tu as faibli A bout de souffle tu traînes le pas Les beaux jours de la jeunesse, hélas, n�ont pas duré Et moi, sur la route des jours n�ai-je pas cheminé En pensant que tu ne périrais jamais ? Alors, me laissant tout seul Je t�en supplie Ne t�en vas pas.

Maman, Maman, dans ce bas monde Tu es pour moi ce qu�il y a de plus exquis Envers toi de mes dettes saurai-je jamais m�acquitter ? Maman, Maman, Que faire, dis-moi Pour apaiser de tout chagrin ton c�ur Ne dit-on pas que le lit de la terre n�est d�aucun repos Sans ton absolution ?

Séparé de toi par l�époque cruelle j�erre Maman, Maman. Dans le pays lointain Seul ton amour me protège. Ma chère Maman, que faire, dis-moi Pour apaiser de tout chagrin ton coeur ? Ne dit-on pas que le lit de la terre n�est d�aucun repos Sans ton absolution.



Spectacles et Musiques du Monde est un site de promotion des arts, spectacles, concerts et musiques du Monde. Nous vous proposons régulièrement des invitations gratuites à gagner sur notre site pour de nombreux concerts et spectacles.

Spectacles et musiques du monde - www.musiquesdumonde.fr © 2006-2019 Tous droits réservés

Nous contacter | Conception, Réalisation et Hébergement : Ziofix

Page d'accueil | ARTISTES | AGENDA 2019 | EVENEMENTS | REPORTAGES | CD-DVD | LIVRES | NOUS CONTACTER | ARCHIVES